Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Accueil

  • Ceci est la page d'accueil du forum
Dans cette rubrique, vous pouvez parler de n'importe quoi et de ce qui ne se rapporte pas à l'astro ou aux sciences
 #29114    par cosmos
 jeudi 26 décembre 2013 à 01:04
Bonsoir,

Voici un calcul qui m'est venu à l'esprit.

La constante de Hubble et les redshifts peuvent être interprétés de deux façons:
(1) du à une expansion des dimension de l'espace (i.e. expansion de l'Univers)
(2) du un phénomène temporel (i.e. deceleration de la vitesse de la lumière)

D'après les mesures laser sur un miroir, la lune s'éloigne de la terre d'environ 5 cm par an. Il y a deux interprétations à ce phénomène:
(1) la vitesse de la lumière diminue avec le temps ce qui crée une illusion d'éloignement de la lune du à la trajectoire du laser terre-lune-terre.
(2) la rotation de la terre perd environ 0.7 seconde par an. Soit l'énergie de rotation de la terre perdue est transmise à la lune sous forme d'énergie potentielle par l'effet du bulge de marée ce qui augmente l'orbite de la lune.

D'après un calcul préliminaire que j'ai effectué, si la constante de Hubble est due à une décélération de la vitesse de la lumière, l'éloignement apparent de la lune devrait être d'environ 3 cm par an. L'idée est de calculer l'éloignement de la lune produit par un ralentissement de la vitesse de rotation de la terre de 0.7 sec/an. Avec de la mécanique classique on peut calculer l’énergie de rotation de la terre perdue, et l'effet correspondant de cette énergie sur l'orbite de la lune. Soit l'énergie de rotation de la terre perdue explique les 5 cm d'éloignement annuel de la lune, dans ce cas là on a une preuve que la vitesse de la lumière ne varie pas dans le temps. Soit l'éloignement correspondant de la lune est de 2 cm par an, et les 3 autre cm sont expliqués par une vitesse de la lumière qui baisse avec le temps..

Reste a faire le calcul. Est ce que mon idée vous challenge?

Depuis l'introduction de l'horloge atomique on observe l'introduction de 0.6 sec additionelles par an. Avec ce chiffre j'obtiens un éloignement de la lune de 50 m par an. En se basant sur les éclipses de 1623 a 1967 la diminution de la journée la terre a été estimé à 1.4 ms / siecle (http://en.wikipedia.org/wiki/Leap_second#cite_note-13, http://adsabs.harvard.edu/abs/1995RSPTA.351..165S). En me basant sur ce chiffre l'éloignement de la lune devrait être de 45 cm par an.. par contre le chiffre avec l'horloge atomique n'est pas consistant ce qui revient à la théorie de la terre qui grossit: la-terre-est-en-expantion-elle-grandie-t4109.html
Dernière modification par kyss191 le jeudi 26 décembre 2013 à 08:33, modifié 1 fois. Raison : Correction du titre. Fusion de deux messages postés l'un derrière l'autre (à éviter à l'avenir). Utilisez la fonction "éditer" SVP.
 #29163    par bongo
 dimanche 29 décembre 2013 à 13:10
cosmos a écrit :La constante de Hubble et les redshifts peuvent être interprétés de deux façons:
(1) du à une expansion des dimension de l'espace (i.e. expansion de l'Univers)
5cm / an / 380 000 km c'est bien plus élevé que la constante de Hubble non ?
Je te propose de relier cela à 71 km/s / Mpc, c'est une simple conversion.
cosmos a écrit :(2) du un phénomène temporel (i.e. deceleration de la vitesse de la lumière)
A mettre en lien avec la constante de structure fine, qui n'a pas varié depuis des milliards d'années (1e-12 je pense que tu peux trouver des références).
cosmos a écrit :D'après les mesures laser sur un miroir, la lune s'éloigne de la terre d'environ 5 cm par an. Il y a deux interprétations à ce phénomène:
(1) la vitesse de la lumière diminue avec le temps ce qui crée une illusion d'éloignement de la lune du à la trajectoire du laser terre-lune-terre.
Dans ce cas il doit être possible de prédire d'autres phénomènes, et à l'échelle du système solaire ça doit se voir.
cosmos a écrit :(2) la rotation de la terre perd environ 0.7 seconde par an. Soit l'énergie de rotation de la terre perdue est transmise à la lune sous forme d'énergie potentielle par l'effet du bulge de marée ce qui augmente l'orbite de la lune.
Qui a dit que la rotation de la terre perdait 0.7 s/an ????

cosmos a écrit :D'après un calcul préliminaire que j'ai effectué, si la constante de Hubble est due à une décélération de la vitesse de la lumière, l'éloignement apparent de la lune devrait être d'environ 3 cm par an. L'idée est de calculer l'éloignement de la lune produit par un ralentissement de la vitesse de rotation de la terre de 0.7 sec/an. Avec de la mécanique classique on peut calculer l’énergie de rotation de la terre perdue, et l'effet correspondant de cette énergie sur l'orbite de la lune. Soit l'énergie de rotation de la terre perdue explique les 5 cm d'éloignement annuel de la lune, dans ce cas là on a une preuve que la vitesse de la lumière ne varie pas dans le temps. Soit l'éloignement correspondant de la lune est de 2 cm par an, et les 3 autre cm sont expliqués par une vitesse de la lumière qui baisse avec le temps..
Je pense que l'énergie n'est pas conservée, la perte d'énergie se fait par frottement interne.

cosmos a écrit :Reste a faire le calcul. Est ce que mon idée vous challenge?
A la rigueur, tu pourrais essayer de faire le calcul en considérant la conservation du moment cinétique.

cosmos a écrit :Depuis l'introduction de l'horloge atomique on observe l'introduction de 0.6 sec additionelles par an. Avec ce chiffre j'obtiens un éloignement de la lune de 50 m par an. En se basant sur les éclipses de 1623 a 1967 la diminution de la journée la terre a été estimé à 1.4 ms / siecle (http://en.wikipedia.org/wiki/Leap_second#cite_note-13, http://adsabs.harvard.edu/abs/1995RSPTA.351..165S). En me basant sur ce chiffre l'éloignement de la lune devrait être de 45 cm par an.. par contre le chiffre avec l'horloge atomique n'est pas consistant ce qui revient à la théorie de la terre qui grossit: la-terre-est-en-expantion-elle-grandie-t4109.html
Je n'ai pas vérifié tes calculs, je pense que ça doit être juste. Je pense que tu te trompes complètement.

L'ajout d'une seconde intercalaire ne veut pas dire que la durée du jour augmente.
La durée du jour est de 24h, si tu rajoutes 1 seconde par an, cela veut dire que la durée de l'année est 365.25 jour + 1 seconde.
Cette durée est fixe et ne s'allonge pas, sinon il faudrait rajouter de plus en plus de seconde chaque année.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

0 Réponses 
 558 Vues
 Dernier message de Damien7400
 dimanche 12 janvier 2020 à 12:44
Nouveau message Absence de lune
par Stellarmind » mardi 10 juillet 2018 à 18:49 » In Observations astronomiques
2 Réponses 
 10556 Vues
 Dernier message de JuPhilae
 mercredi 11 juillet 2018 à 10:05
Nouveau message Question par rapport à l'expansion de l'univers
par Phoenixia » dimanche 16 septembre 2018 à 09:29 » In Autres théories
13 Réponses 
 63208 Vues
 Dernier message de bongo
 dimanche 23 septembre 2018 à 11:37
Nouveau message Questions sur l'univers le big bang et l'infini
par Discorde » mercredi 21 mars 2018 à 00:03 » In L'Univers
43 Réponses 
 36963 Vues
 Dernier message de bongo
 dimanche 22 mars 2020 à 12:08
Nouveau message Double-Théorie sur la création de l'univers
par Max13 » vendredi 1 septembre 2017 à 05:07 » In L'Univers
1 Réponses 
 21239 Vues
 Dernier message de Edji
 vendredi 1 septembre 2017 à 17:52