Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Accueil

  • Ceci est la page d'accueil du forum
Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
 #23579    par bongo
 dimanche 13 janvier 2013 à 13:21
Je'ai réédité mon poste, parce que tu n'as pas l'air d'avoir compris ma démarche.

J'ai pris 2 exemples en italique, où des phénomènes observables sont produits, à une récurrence assez élevée, mais ce n'est pas observé, d'où la gêne de devoir inventer des phénomènes pour les cacher.

Ce n'est pas du hors sujet, c'est le même genre de raisonnement que tu fais quand tu veux cacher la non-observation de trou blanc.
 #23584    par soralien
 dimanche 13 janvier 2013 à 15:27
1) je n’ai pas dis que tu étais hors sujet.
2) Un trou blanc, ce n’est pas forcément la solution de Schwarzschild ( avec une masse négative ), c’est un objet mathématique qui peut être décrit par les lois de la relativité générale.
 #23589    par bongo
 dimanche 13 janvier 2013 à 17:24
Je t'avoue que je ne me rappelle plus comment les "trous blancs" sont une solution mathématique possible de la métrique de Schwarzschild. Je l'avais étudié il y a une dizaine d'années, mais c'était une toute petite annexe du cours.

Si la notion de masse négative que tu abordes est exacte, alors c'est du même type que les tachyons (classique de la relativité restreinte avec des masses imaginaires). En tout cas, la physique a du mal avec des masses négatives, c'est probablement pourquoi l'hypothèse des trous blancs restent un exercice pédagogique, et non un champ d'investigation crédible.
 #23604    par soralien
 dimanche 13 janvier 2013 à 20:52
1) je ne parle pas de masse négative forcément.
2) Sans faire intervenir le Tachyon, c’est l'effet Lense-Thirring qui me fait penser aux trous blancs dans certains trous noirs.
3) le spin ne sert pas juste à différentier le boson du fermion, il réconcilie la physique et la métaphysique, si tu comprends cette phrase, tu comprends pourquoi j'en arrive a la conclusion :
4) Les trou blancs sont un champs d’investigation crédible pour le futur.
 #23613    par bongo
 lundi 14 janvier 2013 à 10:40
soralien a écrit :1) je ne parle pas de masse négative forcément.
Dans ce cas, qu'est-ce qui disintingue un trou blanc d'un trou noir dans la métrique de Schwarzschild ?
soralien a écrit :2) Sans faire intervenir le Tachyon, c’est l'effet Lense-Thirring qui me fait penser aux trous blancs dans certains trous noirs.
Je ne vois pas le rapport entre le tachyon et l'effet Lense-Thirring, surtout que cet effet existe également pour un trou noir de Kerr.
soralien a écrit :3) le spin ne sert pas juste à différentier le boson du fermion, il réconcilie la physique et la métaphysique, si tu comprends cette phrase, tu comprends pourquoi j'en arrive a la conclusion :
Non je ne comprends pas cette phrase, quel est le rapport entre bosons/fermions, et métaphysique ???
soralien a écrit :4) Les trou blancs sont un champs d’investigation crédible pour le futur.
 #23618    par soralien
 lundi 14 janvier 2013 à 11:59
Bongo a écrit :
Dans ce cas, qu'est-ce qui disintingue un trou blanc d'un trou noir dans la métrique de Schwarzschild ?

Les solutions complètes dans la métrique de Schwarzschild, c'est : trou noir + trou blanc avec 2 univers dont les horizons sont connectés par un trou de ver qui correspond au pont Einstein-Rosen.
La notion de masse négative est subjective au référentiel utilisé.
Bongo a écrit :
Je ne vois pas le rapport entre le tachyon et l'effet Lense-Thirring, surtout que cet effet existe également pour un trou noir de Kerr.

Et alors ? l'effet Lense-Thirring permet juste de comprendre la « création » d’un nouvelle espace.
Bongo a écrit :
Non je ne comprends pas cette phrase, quel est le rapport entre bosons/fermions, et métaphysique ???

C’est la base de la physique quantique, mais très peu le comprenne. Depuis que la physique quantique viole les inégalités de Bell, la physique classique tell qu’elle était perçu a changée de définition : elle n’étudie plus forcément les causes extérieures à partir de l’observation matériel. Mais alors comment la reformuler tu vas me dires ? Comment concevoir que dans le monde réel les inégalités de Bell sont bien violées ??? N’est ca pas absurde ? Contre ta logique ? Un homme a perçu ce que pouvait devenir la physique classique : Kant. En reformulant la métaphysique Aristotélicienne, il a donné la meilleur définition de la physique actuel. Oui, j'ai bien dit que la nouvelle définition de la métaphysique ( celle de Kant ) était celle de la physique actuel. L’approche Kantienne du quantique me fais comprendre que le Boson n’est pas seulement une unité physique comme on a l’habitude de les entendre dans la vie de tous les jours, mais est bien une unité métaphysique. L’approche réaliste des trous blanc est donc de l’ordre de la métaphysique kantienne, si tu trouves ça pas logique, c’est peut être parce que tu l’a pas encore comprise.
  • 1
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 18

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Est-il possible qu'un trou noir ne s'évapore pas ?
par Pl6713 » samedi 1 juin 2019 à 11:08 » In Les trous noirs
4 Réponses 
 276654 Vues
 Dernier message de Pl6713
 mardi 4 juin 2019 à 12:12