Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Courbure de l'espace et gravitation

  • La relativité générale est une théorie relativiste de la gravitation. Elle décrit l'influence sur le mouvement des astres de la présence de matière et, plus généralement d'énergie, en tenant compte des principes de la relativité restreinte. La relativité générale englobe et supplante la théorie de la gravitation universelle d'Isaac Newton.
    Une question à ce sujet ? Demandez toujours...
La relativité générale est une théorie relativiste de la gravitation. Elle décrit l'influence sur le mouvement des astres de la présence de matière et, plus généralement d'énergie, en tenant compte des principes de la relativité restreinte. La relativité générale englobe et supplante la théorie de la gravitation universelle d'Isaac Newton.
Une question à ce sujet ? Demandez toujours...
 #44372    par bongo
 dimanche 11 février 2018 à 14:47
En effet, à partir du moment où la solution est à symétrie sphérique, la solution extérieure ne dépend pas de ce qu'il y a à l'intérieur. Ce qui veut dire que si ton astre s'effondre tout en conservant une symétrie sphérique, cela n'a aucun effet sur son champ de gravitation extérieur.
 #44391    par Markus Bloch
 jeudi 15 février 2018 à 20:11
Merci. Il y a plus d'un an, j'avais posté un essai d'explication de MOND en partant d'une hypothèse de courbure minimale possible de l'espace temps, ce qui conduisait à une dépendance de la masse de la galaxie en V**3 (au lieu de V**4: Tully-Fisher). Cette interprétation était pour moi un exercice qui essayait de cerner l'origine physique de MOND, à supposer que ce paradigme soit valide. Tu avais eu à l'époque l'amabilité de lire ces textes , et de me répondre. Tu avais écrit que, pour toi, il s'agissait plutôt d'un problème d'accélération minimale, qui s'exprimerait au moyen de la constante a0 de MILGROM. J'ai repris ce raisonnement sur l'accélération, et l'ai posté il y a plusieurs mois; j'ai été surpris de n'avoir aucun commentaire. J'ai essayé de raisonner sur l'espace intergalactique, où il manquerait, malgré l'utilisation de MOND , un facteur de 2 à 3 sur la masse, en induisant une méthode d'utilisation de MOND qui pourrait permettre d'obtenir un résultat correct dans cette région. Même si mon explication est complètement farfelue, il me semble qu'il faille , si MOND est valide (au sens physique) à l'intérieur des galaxies, trouver une méthode d'application de MOND cohérente dans l'espace intergalactique, car il semble étrange, si il n'y a pas de masse cachée dans les galaxies, de devoir en trouver dans l'espace intergalactique. Mon document n'a rien à voir avec celui où je raisonnais sur la courbure minimale. Je le reposte, en espérant avoir des réactions. Les idées viennent parfois pas d'étranges détours. Souvenons nous que l'un des premiers avis intéressants sur le paradoxe de la nuit noire avait été émis par le poète Edgar Poe , qui n'était pas un expert en sciences physiques.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Thermodynamique, entropie et gravitation : Ma théorie - chercheur scientifique indépendant
par Gorthol Adanedhel » jeudi 26 janvier 2017 à 19:37 » In Autres théories
0 Réponses 
 602 Vues
 Dernier message de Gorthol Adanedhel
 jeudi 26 janvier 2017 à 19:37
Nouveau message BlueTurn, l'appli de l'espace
par Backpackers » jeudi 2 février 2017 à 20:08 » In Autres sujets
2 Réponses 
 284 Vues
 Dernier message de Backpackers
 vendredi 3 février 2017 à 17:05
0 Réponses 
 237 Vues
 Dernier message de Backpackers
 samedi 3 décembre 2016 à 14:55
Nouveau message théorie des quantas d'espace-temps
par tierri » vendredi 11 septembre 2015 à 08:41 » In Autres théories
0 Réponses 
 457 Vues
 Dernier message de tierri
 vendredi 11 septembre 2015 à 08:41
6 Réponses 
 526 Vues
 Dernier message de Edji
 vendredi 22 janvier 2016 à 00:16