Page 2 sur 3

Re: Théorie sur le temps et sur le Big bang.

Message non luPublié :lundi 31 octobre 2016 à 23:25
par salvetti lucas
Moi j'aime bien l'idée des multivers ce qui expliquerait ce qu'il y aurait avant le BB :p

Re: Théorie sur le temps et sur le Big bang.

Message non luPublié :mardi 1 novembre 2016 à 14:00
par Tutiou
Les théories sur les multivers n'expliqueraient pas ce qu'il y a avant le big bang. Les multivers, c'est quand tu as plusieurs univers qui co-existent. L'univers avant le notre, s'il y en a un, serait le même que celui dans lequel nous vivons. Par contre, certaines théories sur les multivers expliqueraient l'origine de notre Univers. Par exemple, il pourrait être né de la collision de deux autres univers Y-16

Re: Théorie sur le temps et sur le Big bang.

Message non luPublié :mardi 1 novembre 2016 à 15:21
par Edji
Tutiou a écrit : Par contre, comment peux-tu affirmer que l'espace existait bien, mais sans dimension ?

Non, non, je "n'affirme" rien. C'est juste théorique et c'est la "vision" qui me satisfait le mieux au niveau intellectuel. Car, c'est difficile de se faire une "représentation" mentale du problème.

Re: Théorie sur le temps et sur le Big bang.

Message non luPublié :mardi 1 novembre 2016 à 16:39
par Tutiou
Quoi qu'il en soit, ce qu'il se passe derrière certains phénomènes sont probablement hors de portée de nos sens Y-16

Re: Théorie sur le temps et sur le Big bang.

Message non luPublié :mercredi 2 novembre 2016 à 11:37
par bongo
Tutiou a écrit :En fait, on s'est rendu compte en 1927 (et même un peu avant) que l'Univers était en expansion (observations de Hubble).
Pas tout à fait, en fait Slipher a découvert le décalage vers le rouge en 1912, mais l’interprétation de ce décalage est faite par Hubble seulement en 1929, quand il a pu mesurer les distances des galaxies grâce à la méthode des Céphéides.
Tutiou a écrit :Naturellement, si l'on remonte dans le temps, on se dit que l'Univers était de plus en plus petit, plus dense. Il arrive alors un point dans lequel est concentrée toute la matière de l'Univers, de densité infinie contenant une énergie infinie (la matière). L'idée du Big Bang est que l'Univers est "parti de ce point" pour se développer jusqu'à maintenant.
Euh non… la théorie du Big Bang c’est le fait que l’univers est en expansion aujourd’hui, et il a été plus dense dans le passé, d’où les « reliques » ou preuves du Big Bang :
- rayonnement fossile
- spectre de corps noir du rayonnement fossile
- proportion des éléments légers (hydrogène, deutérium, hélium 3 et 4, lithium 6 et 7, béryllium et bore)
- structuration de l’univers des petites structures vers les grandes structures
- inhomogénéités du rayonnement fossile

Rien ne dit que l’on a le droit d’extrapoler les équations jusqu’aux densités infinies, en fait… dans le cadre de la relativité générale, Hawking et Penrose ont montré que la singularité était inévitable. Par contre, on sait très bien qu’on ne peut pas extrapoler la relativité générale à ces échelles, il manque la prise en compte des phénomènes quantiques.
Tutiou a écrit :Le Big Bang est la création de l'espace et du temps (que l'on connait comme étant l'espace-temps d'après la relativité restreinte). Les modèles theoriques standards expliquent bien ce qu'il se passe un temps de Plank après l'avènement du Big Bang (je crois que c'est 10^-43 seconde après le big Bang).[\quote]Le Big Bang est bien la création d’espace (après pour la création du temps je ne sais pas).
Par contre, non les théories actuelles sont loin de valider jusqu’au temps de Planck. En fait on connaît la physique jusqu’à ce que l’on appelle l’unification électrofaible, l’échelle d’énergie c’est la centaine de GeV. Ca correspond à quelque chose comme quelques millionième de seconde après l’hypothétique instant 0.
Après, on ne sait pas grand-chose, on pense que l’interaction électrofaible doit s’unifier avec l’interaction forte, ce qui fait apparaître d’autres champs. Ces champs pourraient expliquer la dissymétrie matière-antimatière, ou l’inflation, mais pour le moment, les modèles sont loin d’être confirmés. Le mécanisme de brisure de cette symétrie n’est pas très clair (et ce n’est pas le mécanisme de Higgs).

Il y a évidemment tout un tas de piste aujourd’hui sur la gravitation quantique, débouchant sur des cosmologies branaires, à boucle, ekpyrotique etc… qui prédisent tous l’existence d’un univers préexistant au notre. Mais cela reste de la spéculation.
Tutiou a écrit :On suppose que peu après le big Bang, une seule théorie régissait l'Univers. Celle-ci regroupe les interactions gravitationnelle, électromagnétique, nucléaires faible et forte. C'est un défi de la physique théorique aujourd'hui que de trouver cette théorie dite "du tout". La théorie des cordes et celle de la gravitation quantique à boucles sont des candidates pour ce titre (quoique la deuxième est moins générale), mais il est actuellement impossible de trouver des preuves expérimentales avec les technologies actuelles.
En fait la théorie des boucles n’a pas de prétention à l’unification de toutes les forces, mais seulement la relativité générale et la théorie quantique. Et d’ailleurs ce qui est assez drôle, c’est que le temps disparaît de ces équations, et on se demande si le temps n’a simplement pas d’existence physique (et là il faudrait expliquer l’émergence du temps, et pourquoi on voit le temps passer), ça c’est l’école Carlo Rovelli, Alain Connes, Julian Barbour (lire par exemple Qu’est-ce que l’espace, qu’est-ce que le temps, ou bien The End of Time). Et l’autre école, c’est Lee Smolin qui pense que le temps est la seule chose fondamentale (lire par exemple La renaissance du Temps).

Re: Théorie sur le temps et sur le Big bang.

Message non luPublié :mercredi 2 novembre 2016 à 15:03
par Tutiou
bongo a écrit :- inhomogénéités du rayonnement fossile


La rayonnement fossile n'est-il pas à environ 3K dans tout l'Univers, d'où l'hypothèse que les régions les plus éloignées étaient un jour plus proches ?