Page 25 sur 36

Re: Marcher rallonge la durée de la vie ?

Message non luPublié :jeudi 7 février 2019 à 11:55
par lodeli
enfin une bonne parole.
j'approuve totalement et je compte m'y tenir O:-)

Re: Marcher rallonge la durée de la vie ?

Message non luPublié :jeudi 7 février 2019 à 13:52
par lodeli
bongo a écrit :
vendredi 24 août 2018 à 10:04
lodeli a écrit :4-si on tire une conclusion concernant le temps seul (ce qui est une erreur en fonction du point 2) il faut appliquer la même conclusion sur la partie spatiale et donc en déduire une contraction du référentiel du voyageur et donc de son corps.
C'est le cas... sauf que l'effet de contraction des longueurs est un effet purement cinématique, dès que le mouvement s'arrête il n'y a plus de contraction.
Pour le temps c'est également le cas, mais tu as un compteur cumulatif (une horloge), et si tu t'arrêtes (il faut simplement calculer le temps propre), tu vois que l'horloge retarde pace qu'il a cumulé du retard pendant qu'il est en mouvement. Cependant si tu regardes combien de temps la trotteuse met pour passer de position en position, c'est toujours une seconde quand il est à l'arrêt.
cet argument m'a longtemps troublé. Mais je viens de trouver l'explication. Je dois te remercier car sans toi je n'aurais sans doute pas eu cette réflexion qui va conforter mon point de vue.

Finalement, il y a bien un cumul de positionnement identique au cumul temporel. Un voyageur qui tourne autour de la terre va bien augmenter le décalage qu'il y a entre son propre relevé de position et celui de l'observateur terrestre. Et la on va bien arriver à une situation complètement irréaliste.

Lorsque le voyageur arrêtera son voyage il reviendra à ce qui est son point de départ ; mais pour l'observateur terrestre il reviendra à une position décalée retardée.
Cela ne signifie pas qu'il arrivera quelques kilomètres en retrait, mais que l'observateur fixe le verra en retrait alors que lui-même se verra bien à son point de départ. Autrement dit il sera à 2 positions différentes suivant le point de vue de l'un ou de l'autre. On arrive à un summum de la science-fiction.
Encore une fois, le plus raisonnable est de penser que ces phénomènes sont dus à des effets de mesure et non pas à des causes physiques réelles.

Re: Marcher rallonge la durée de la vie ?

Message non luPublié :jeudi 7 février 2019 à 19:39
par Jijijojo
???????????
Je ne comprends rien à ce que tu racontes, désolé

Re: Marcher rallonge la durée de la vie ?

Message non luPublié :jeudi 7 février 2019 à 20:17
par Edji
lodeli a écrit : Un voyageur qui tourne autour de la terre va bien augmenter le décalage qu'il y a entre son propre relevé de position et celui de l'observateur terrestre.
Sauf ton respect, c'est absurde. Car cela signifie qu'il aurait changé de géodésique. Comment cela se peut-il ?
lodeli a écrit :ces phénomènes sont dus à des effets de mesure et non pas à des causes physiques réelles.
Pareil, comment cela est-il possible ? Quel que soit le référentiel spatial (distendu ou pas), un mètre est un mètre. La lumière mettant toujours le même temps à le parcourir.

Re: Marcher rallonge la durée de la vie ?

Message non luPublié :jeudi 7 février 2019 à 20:19
par lodeli
je ne fais rien d'autre que d'appliquer le principe du decalage temporel au domaine spatial :
ils ne sont plus dans le meme referentiel temporel, et ils ne sont plus dans le meme referentiel spatial
on peut dire que ça n'a aucun sens de dire ça, mais ce qui n'a aucun sens, c'est qu'avec la reciprocité, ils se retrouveraient chacun dans la situation inversée (perspective relativiste)

Re: Marcher rallonge la durée de la vie ?

Message non luPublié :jeudi 7 février 2019 à 20:52
par Edji
Donc, tu vois bien que c'est une impasse. Et que donc, ta théorie est nulle et non avenue. Qu'elle ne peut s'appliquer à rien quoi. Ceci dit, ce n'est pas la seule théorie du genre à se retrouver dans une telle situation.