Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Pourquoi des dimensions supplémentaires ?

  • La théorie des cordes est l'une des voies envisagées pour régler une des questions majeures de la physique théorique : fournir une description de la gravité quantique c'est-à-dire l'unification de la mécanique quantique (inévitable pour décrire la physique aux petites échelles) et de la théorie de la relativité générale (nécessaire pour décrire la gravitation de manière relativiste).
    Vous êtes un spécialistes ? Vous n'y comprenez rien ? En général, c'est l'un ou l'autre...
La théorie des cordes est l'une des voies envisagées pour régler une des questions majeures de la physique théorique : fournir une description de la gravité quantique c'est-à-dire l'unification de la mécanique quantique (inévitable pour décrire la physique aux petites échelles) et de la théorie de la relativité générale (nécessaire pour décrire la gravitation de manière relativiste).
Vous êtes un spécialistes ? Vous n'y comprenez rien ? En général, c'est l'un ou l'autre...
 #10571    par Vénus
 samedi 18 décembre 2010 à 17:31
Quelle est l'adresse de ton site, s'il-te -plaît? et puis c'est quoi l'expansodynamisme?
 #10575    par l'expansodynamicien
 samedi 18 décembre 2010 à 22:20
J'ai publié (la partie publiable de) l'expansodynamique sur un site. Il suffit de taper expansodynamique sur google.
Mais je tiens à prevenir que personne ne peut la comprendre, ni vous, ni même les meilleurs scientifiques au monde.

Vous pouvez toujours tenter d'essayer de la comprendre, mais je vous préviens tout de suite que vous n'y parviendrez pas sans la compréhension des spinex.

Mais je l'ai à tout hasard publié car je voulais SIMPLEMENT montrer à la communauté scientifique française que la solution existe et que celle çi se trouve dans la dynamique de l'expansion du vide au niveau quantique.

Comme aucun scientifique ne peut comprendre l'expansodynamique (ou théorie de la dynamique de l'expansion quantique du vide), il est certain que les nombreux mythes qui envahissent actuellement les sciences de l'univers persisteront encore très longtemps et pour de nombreuses générations de scientifiques.

Je rappelle à tout hasard que l'expansodynamique aurait du être découverte en 1930 environ après la vérification observationnelle de l'expansion de l'univers par Hubble.

Voici les principaux mythes hypermédiatisés que l'expansodynamique remet en cause :
1) Le mythe de la masse manquante qui n'existe pas car l'ensemble des mesures gravitationnelles sont HYPER amplifiées par les champs expansodynamiques ce qui donne l'illusion (par mirage expansodynamique) d'une matière noire ou d'un défaut de la gravitation (la théorie Mond est inutile). Ceci est mieux expliqué sur mon site.
2) Le mythe du big bang car ce modèle beaucoup trop naïf est basé sur la SEULE relativité alors que mon modèle de l'expansotransition (à la fin de mon site et certes très complexe) est NECESSAIREMENT basé sur la dynamique de l'expansion du vide (la gravitation y est secondaire, presque inutile). Ceci est mieux expliqué sur mon site.
3) Le mythe des cordes car les particules ne sont pas de naïves cordes mathématiques irréalistes mais des spinex réalistes (et donc des ondes d'expansions hypercomplexes et donc malheureusement quasi impubliable). Ceci est mieux expliqué sur mon site.
4) le mythe du boson de Higgs car la gravitation n'est pas bosonique mais onduale, la gravitation étant un produit de l'interaction expansodynamique. Ceci est mieux expliqué sur mon site.

Je ne perds plus desormais de temps à réexpliquer tout ceci car ceci est publié sur mon site et d'autre part je l'ai déjà fait sur d'autres forums.

Mon rôle (récent) sur ce forum (et sur d'autres) est de TENTER DE CASSER ces mythes qui endoctrinent les universitaires (donc les futurs chercheurs et vous peut être) et les forumiens (de ce forum) et qui leurs empècheront définitivement de "penser autrement", de sortir de ce formatage scolaire, car il faut savoir que ces mythes sont pour beaucoup de scientifiques endoctrinés considérés comme acquis et malheureusement enseignés à l'université, et pire, hypermédiatisés.

Ces mythes donnent l'illusion aux chercheurs d'être sur la bonne voie théorique tout en leur permettant de continuer à être rémunérés. Ces mythes scientifiques, comme les dieux d'antan, créent l'émulation théorique et font malgré tout tourner "l'économie de marché".

Ces mythes ne dérangent donc pas les médias (Ciel et Espace, La Recherche et autres) car ces mythes font toujours autant vendre du papier (vous savez certainement que l'erreur fait beaucoup PLUS vendre du papier que la simple vérité).

Cordialement : Guy Patel.

PS : ce sont ces satanés spinex hypercomplexes qui sont impubliable et qui empècheront définitivement l'expansodynamique d'émerger naturellement.
 #14634    par yoyo
 jeudi 17 novembre 2011 à 04:35
Hello l'expansodynamicien.
Je suis tombé sur ton article par le plus grand des hasards et ensuite j'ai survolé ton site.
Il m'a semblé fort intéressant, très bien documenté, et tes idées secouent le cocotier rigide de la cosmologie théorique.
Par contre, sur le poste du forum, tu insistes paradoxalement trop lourdement sur le fait que les gens ne peuvent pas comprendre, ce qui est fort arbitraire et peut-être un peu présomptueux.
Il serait alors bien plus sympathique de ta part envers les gens sur ce forum d'en faire un résumé plus accessible et vulgarisé afin que tous les "x" aient une signification concrète afin de tenter de comprendre comment "casser les mythes".
Plein de bonne volonté, je vais malgré tout essayer d'étudier tes idées très pertinentes sur le plan physique, métaphysique et ontologique.

Expansodynamiquement bien à toi.

yoyo
 #17767    par TETE EN L'AIR
 vendredi 11 mai 2012 à 23:35
très intéressant Mr l'expansodynamicien. je ne peut créditer ou discréditer cette théorie, du faite que je suis loin d'avoir l'instruction nécessaire a cela; x-banghead mais cela dit, je pense réussir a comprendre plus ou moins les explications de base sur ton site. (que je vais retourner voir au plus vite, pour lire tout le reste) 0-icon_cheesygrin

j'ose te poser quelque questions :1) tout d'abord toute cette théorie est de toi ? ou tu a explorer une idée existante ?

je tiens a préciser que j'aime cette approche; disons, plutôt logique et séduisante de l'univers qui répondrais aux bizarreries observé (qui me dérange).

2) quel niveau a tu ? et surtout d'ou t'es venu cette idée ?

et enfin, j'aimerais que la communauté scientifique se penche sérieusement sur ta théorie. pour voir ce qu'ils en diront.
 #17769    par bongo
 samedi 12 mai 2012 à 09:37
Vénus a écrit :Bonjour, je n'arrive pas à comprendre pourquoi il faudrait un univers à plusieurs dimensions pour expliquer ce qui se passe au niveau subatomique et en quoi ces multivers aideraient à unifier la gravité avec l'éléctromagnétisme, l'intéraction forte et l'intéraction faible ?
Dans le cadre de la théorie quantique des champs, la modélisation de la vibration des cordes ne permet pas d'obtenir de consistance mathématique (cela veut dire que si l'on essaie de faire un calcul, les quantités divergent vers l'infini). L'ajout de dimensions supplémentaires permet à ces quantités de converger.
C'est un peu comme si tu confinais une particule dans une boîte minuscule. A cause du principe d'incertitude, la particule va se mettre à devenir très claustrophobe. Le fait d'augmenter la taille de la boîte permet à la particule de rester tranquille. Les dimensions supplémentaires permettent aux cordes d'avoir plus d'espace de liberté pour vibrer. (ce n'est qu'une image).

Quant à la théorie de Kaluza Klein... c'est plus simple que cela. Elle est née en 1919, suite aux travaux d'Einstein sur la théorie de la relativité générale. Kaluza et Klein ont eu l'idée de rajouter une dimensions supplémentaire dans les équations de la relativité, et ils ont trouvé que ces équations décrivaient bien l'espace-temps à 4 dimensions, c'est à dire la gravitation, mais en plus il y avait un résidu qui sont les équations de Maxwell de l'électromagnétisme.

Cependant... la relativité est une théorie qui marque le dynamisme de l'espace-temps (ce n'est pas un cadre fixe, au contraire).
Pour expliquer la quantification de la charge électrique, l'espace-temps de Kaluza-Klein devait être fixe... d'où l'impuissance de la méthode pour unifier ces deux interactions.

Et de toute façon les deux théories ne décrivaient absolument pas la facette quantique de ces champs et n'incorporaient pas les deux nouvelles interactions subatomiques.

Quant à l'expansodynamique, c'est vraiment du pipeau.
Si personne ne la comprend, ça veut dire qu'elle n'est pas cohérente, il n'y a pas à chercher plus loin.