Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Les dimensions

  • La théorie des cordes est l'une des voies envisagées pour régler une des questions majeures de la physique théorique : fournir une description de la gravité quantique c'est-à-dire l'unification de la mécanique quantique (inévitable pour décrire la physique aux petites échelles) et de la théorie de la relativité générale (nécessaire pour décrire la gravitation de manière relativiste).
    Vous êtes un spécialistes ? Vous n'y comprenez rien ? En général, c'est l'un ou l'autre...
La théorie des cordes est l'une des voies envisagées pour régler une des questions majeures de la physique théorique : fournir une description de la gravité quantique c'est-à-dire l'unification de la mécanique quantique (inévitable pour décrire la physique aux petites échelles) et de la théorie de la relativité générale (nécessaire pour décrire la gravitation de manière relativiste).
Vous êtes un spécialistes ? Vous n'y comprenez rien ? En général, c'est l'un ou l'autre...
 #5178    par galaxia2
 lundi 28 avril 2008 à 23:12
Bonjour à tous, voila j'ai depuis quelques mois une question sans réponse (après des recherches je me suis poser encore plus de questions) voila, je voulais savoir, quand on parle des dimensions de l'univers 1,2,3,4...11 c'est ce qu'on pourrait appeler des "composants" qui font de notre univers ce qu'il est, mais qu'entend t-on lorsque que l'ont parle d'univers parallèles situés dans d'autres dimensions, parce que j'ai l'impression qu'il y a 2sens du mot : dimensions "composantes" de l'univers et dimensions : dans ce qu'on pourrait dire que c'est 1 seule grandeur dans laquelle évolue un univers, puis une 2eme grandeur dans laquelle évolue un autre univers dont les lois de la physique sont peut être totalement différentes, pour résumé des sortes de plans. Et toutes ces dimensions (ces plans) évolurait dans une sorte de dimensions supérieure (comme dans l'émission "Ce qu'Einstein ne savait pas encore", donc ça serai comme une sorte de poupée russe (ex : la dimension sup=grande poupée, les dimensions=la moyenne poupée et les univers contenu dans ces dimensions=la petite poupée. Donc si j'ai bien comprit c'est comme cela que ça marche ?
 #5179    par MIMATA
 mardi 29 avril 2008 à 08:28
Pour moi, les dimensions parallèles sont des possibilités, des variantes de notre Univers. Nous constatons que notre Univers a des caractéristiques bien précises et que tout semble réglé à la perfection et par conséquent, l'idée qu'il peut peut-être exister d'autres Univers avec des caractéristiques différentes est logique. De plus, étant donné que les caractéristiques sont différentes, ils ne peuvent donc pas faire partie du même et doivent donc co-exister sans que ni l'un ni l'autre ne puisse échanger d'information, ils sont isolés, parallèles, ils ne se rencontrent jamais. C'est l'idée d'Univers parallèles, une sorte d'autre dimension dans le sens où bien que notre Univers soit censé être infini et tout contenir, si d'autre Univers co-existent, ils doivent avoir leur propre espace-temps.


Pour ce qui est des 11 dimensions issues de la théorie des cordes, ce sont des dimensions mathématiques. C'est un peu comme si on imaginait que l'on faisait un point en 2D sur une feuille de papier et qu'à partir de ce point, on ait des éléments en 3D.

Ensuite, pour tes poupées russes, c'est plus une question de perception. En effet, si on imagine par exemple l'idée que se font les fourmis de l'Univers, celles des microbes ou celles des crevettes des très grandes profondeurs océaniques, alors on peut dire que chacun a une perception très différentes de l'Univers qui l'entoure et donc que l'Univers est différents d'un point de vue à un autre.
Pour les humain, je dirais que c'est un peu différent car nous avons une approche différente mais qui sait vraiment...?
 #5180    par manuelarm
 mardi 29 avril 2008 à 11:44
à galaxia2,

C' est deux définitions sont identique, ton erreur vient du fait que tu réfléchis et que tu interprètes avec la géométrie euclidienne. Dans la théorie des cordes les dimensions ne sont pas nécessairement équivalente à des droites, en réalité l'univers total à plutôt la structure du variété, aujourd'hui on pense que c'est une variété de Calabi-Yau .

Regarde dans une géométrie comme une sphère, la dimension est de 2, si tu considère que la structure contient les nombres réels, par contre si tu considère que les nombres complexe joue un rôle la dimension devient 1.Je ne sais pas si j' ai été assez claire, mais en réalité, ce que je veux surtout d'expliquer que la notion de dimension dépend ici de la structure "mathématique" qui de permet de définir l'univers totale.

Sinon, Mimata, je ne suis pas complètement d'accord avec toi quand tu dis que les dimensions de la théorie des cordes sont mathématiques, car le but d'une théorie est de collés le plus parfaitement avec la réalité, si c'est la bonne théorie pour la gravité quantique, il y aura une expérience qui nous permettrons de déceler ses dimensions supplémentaire, il est vrai qu'aujourd'hui ces dimensions surtout là, pour l'instant pour donner une structure cohérente à la théorie.
 #5183    par MIMATA
 mardi 29 avril 2008 à 14:09
manuelarm a écrit :Sinon, Mimata, je ne suis pas complètement d'accord avec toi quand tu dis que les dimensions de la théorie des cordes sont mathématiques, car le but d'une théorie est de coller le plus parfaitement avec la réalité, si c'est la bonne théorie pour la gravité quantique, il y aura une expérience qui nous permettrons de déceler ses dimensions supplémentaire, il est vrai qu'aujourd'hui ces dimensions surtout là, pour l'instant pour donner une structure cohérente à la théorie.
Une théorie est certes censée décrire la réalité mais c'est bien l'outil mathématique qui est utilisé. Et les mathématiques précèdent parfois la description de réalités physiques, c'est d'ailleurs le miracle des mathématiques qui permettent de prédire des choses sans que l'on n'ai pu les observer. Parfois c'est exact, parfois non, c'est pourquoi une théorie n'est jamais la description de la réalité mais une description possible d'une réalité. La différence est de taille et je maintiens que la théorie des cordes qui fait appel à de nombreuses dimensions spatiales supplémentaires est une construction mathématique qui pour le moment ne peut être expérimentée. Ces dimensions supplémentaires sont supposées et non démontrées. Elles sont une construction mathématique permettant de parvenir à un résultat voulu, pas une observation.

Moi ce qui m'intrigue d'ailleurs, ce n'est pas tant l'état de l'Univers et ses mystères que la capacités des mathématiques à le décrire. Je trouve bizarre que les théoriciens de toutes disciplines ne s'interrogent pas plus sur ce phénomène incroyable que sont les mathématiques ou comment les mathématiques peuvent-ils parvenir à décrire le monde réel ?! D'autant que c'est bien l'esprit humain qui a créé les mathématiques et qui les a développé et que cet outils continue à se développer pour répondre à des problèmes de plus en plus complexes.
 #5184    par galaxia2
 mardi 29 avril 2008 à 16:00
Je vous remercie tous les deux de m'avoir donner des réponses ;)

Par contre je n'ai pas tout à fait comprit l'histoire de la sphère ou du point :Y-15:
 #5186    par MIMATA
 mardi 29 avril 2008 à 17:53
C'est normal car nous parlons de quelque chose que nous ne sommes pas en mesure de conceptualiser réellement : des dimensions supplémentaires. A la limite nous comprenons le concept de 2 dimension mais pas 4 car notre cerveau n'est pas en mesure de comprendre, de visualiser cette notion, alors 11 dimensions...
Ce que je voulais dire, c'est que si tu imagine un point sur une feuille, en principe, il n'a ni largeur, ni longueur, ni profondeur, c'est juste un point. Et bien imaginer des dimensions supplémentaires revient à imaginer que ce point, bien que n'ayant qu'une seule dimension, pourrait renfermer des surfaces (2D) ou des volumes (3D). Les dimensions supplémentaires sont un peu comparables à cette image.