Page 3 sur 4

Re: Sonde spatiale vers mars

Message non luPublié :lundi 11 février 2019 à 11:55
par bongo
Ce que tu dis est vrai mimata. Mais attention, les durées annoncées sont bien pour la durée totale du séjour (partie bleue pour aller sur Mars + durée de séjour + durée retour en rouge).

Pour la partie rouge, ça doit probablement s'expliquer par le fait que le demi grand axe soit plus petit = trajectoire de Hohmann avec périodicité plus courte. Je crois qu'il y a un freinage par assistance de Vénus ?

Re: Sonde spatiale vers mars

Message non luPublié :lundi 11 février 2019 à 16:48
par sebastyen
@MIMATA, Bonjour sur la trajectoire de conjonction je me demandais si ils utilisent le transfert de hohmann pourquoi le point ou la sonde rejoint mars est t'elle pas directement en face de la terre au départ comme sur l'image de transfert de type hohmann?

Re: Sonde spatiale vers mars

Message non luPublié :mardi 12 février 2019 à 01:05
par MIMATA
Je ne comprends pas bien ta question...

Le schéma du transfert de Hohmann que j'ai mis est théorique même si il ressemble effectivement au cas Terre-Mars.

L'angle formé entre la planète de départ, le Soleil et la planète d'arrivée dépend des orbites des planètes concernées. La position des planètes les unes par rapport aux autres change donc en fonction des planètes.
bongo a écrit :les durées annoncées sont bien pour la durée totale du séjour (partie bleue pour aller sur Mars + durée de séjour + durée retour en rouge).
Oui en effet...je recommence donc.
On voit que le trajet "aller" est identique dans les 2 cas. Ce qui change c'est la durée sur place et le trajet "retour".
La durée sur place est indiquée.
Sans la durée du séjour sur place, on est à 610 jours de trajet dans le 1er cas et 360 jours dans le second.
Dans le second, on voit que le trajet aller et le trajet retour ont a peu près la même longueur, donc a priori la même durée, soit 360/2 soit 170 jours.
Le trajet aller dans le 1er et le 2e cas étant identiques, le trajet retour dans le 1er cas est donc de 610-170 = 440 donc il est effectivement plus long et dure plus longtemps...donc mon exemple était foireux...:joy: mais il reste que vrai que parfois, même si on va plus vite, on peut mettre plus longtemps si le trajet est plus long.

Re: Sonde spatiale vers mars

Message non luPublié :mardi 12 février 2019 à 01:48
par sebastyen
En gros ma question est qu'une trajectoire vers mars la plus économique serait quand l'apogée autour du soleil est directement ou la sonde va rencontrer mars?

Re: Sonde spatiale vers mars

Message non luPublié :mardi 12 février 2019 à 01:54
par MIMATA
Oui tout à fait, c'est une orbite de transfert de Hohmann qui fait que l'apoastre coïncide avec la position de la planète visée. Il faut aussi savoir que l'apogée/astre est le point de l'orbite pour lequel la vitesse est la plus faible, donc on a moins besoin de freiner.

Re: Sonde spatiale vers mars

Message non luPublié :mardi 12 février 2019 à 03:42
par sebastyen
MARINER 14.jpg
MARINER 17.jpg
Alors sur la deuxieme image la sonde arriverais a une vitesse plus élevé a la rencontre de mars et devrais freiner d'avantage que sur la premiere image? ou bien la vitesse serais pareil parce que la sonde serait parti de la terre avec un angle d'éjection different