Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La force Gravitogravitique

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #13028    par SDG_AstroFreek
 jeudi 21 juillet 2011 à 23:41
Désolé, j'ai été absent quelque temps. C'est que mon vieux imac est sur le point de me laisser tomber... Mais j'ai maintenant un nouvel ordinateur.
J'ai tout de même eu le temps de faire une image, qui en comprend 4, pour représenter la force gravitogravitique . Je travail sur le texte explicatif en ce moment. Ça ne devrait plus être très long...
A+
SDG
Dernière modification par SDG_AstroFreek le lundi 8 août 2011 à 05:49, modifié 1 fois.
 #13031    par MIMATA
 vendredi 22 juillet 2011 à 13:39
Très très intéressant encore une fois.

Le champs gravitationnel que tu représentes est similaire à un champs magnétique, y aurait-il un lien entre gravité et magnétisme ?

Ce modèle gravitogravitique permet-il d'expliquer la rotation des galaxies et de balayer l'hypothèse de la matière noire ?

Enfin, si je comprends bien, la rotation de l'étoile définit l'intensité du champs gravitationnel, donc pour deux systèmes planétaires similaires en terme de masse et de composition, la vitesse de rotation de l'étoile ferait varier l'intensité gravitationnelle et donc les planètes n'aurait pas les mêmes orbites à cause de cette différence de rotation de l'étoile alors que les masses de l'étoile et des planètes serait identiques n'est-ce-pas ?
 #13043    par SDG_AstroFreek
 vendredi 22 juillet 2011 à 18:23
Réponse à MIMATA:

Attention, ce n'est pas le champ gravitationnel qui a la forme d'un dipôle magnétique mais le champ gravitique. Dans ce modèle, le champ gravitationnel est tel que Newton l'a décrit. Il est très important de distinguer les deux. En supposant que tu parles bien du champ GRAVITIQUE, tu aurais du écrire:

Le champs GRAVITIQUE que tu représentes est similaire à un champs magnétique, y aurait-il un lien entre gravité et magnétisme ?


Rép. Oui il y a un lien comportemental. La différence c'est que le champ magnétique est engendré par des charges électriques en mouvement, et le champ GRAVITIQUE est engendré par des masses en mouvement.

Ce modèle gravitogravitique permet-il d'expliquer la rotation des galaxies et de balayer l'hypothèse de la matière noire ?


Il faut d'abord savoir que si on se fit qu'à la force gravitationnelle, étant donné la quantité de masse dans notre galaxie et sa vitesse de rotation, il y à longtemps qu'elle aurait due se dissipée dans le cosmos. Comme ce n'est pas le cas, il y a forcément une force qui retient toutes les étoiles qu'elle contient... la fameuse cinquième force!

Rép. D'abord il y a effectivement de la matière noir. C'est à dire de la matière ordinaire que l'on ne peut voir car trop loin d'une source de lumière visible. On a tout de même trouvé de cette matière en observant dans l'infrarouge (dans tout le spectre électromagnétique en fait) mais, il y en a trop peu, mais vraiment trop peu, pour expliquer le comportement des galaxies; quelques 'poussières' ici et là perdues entre les galaxies... Cette hypothèse de matière noire s'est elle même balayer...

Maintenant, oui le modèle gravitogravitique permettrait d'expliquer le comportement des galaxies, surtout la partie gravitique, puisque la partie gravitationnelle ne suffit pas à elle seule à expliquer le comportement des galaxie et autres phénomènes. Mais là on tomberait dans une complexité de calcule monstrueux. Dans les exemples que j'ai décris, je ne tiens pas compte du moment gravitique des planètes car il sont négligeables. De la même façon que Mercure ne perturbe pas vraiment la rotation du soleil. Il s'agit donc d'une première approximation. Mais comme je l'ai expliqué dans le document 'La force gravitigravitique', si on veut s'attaquer à notre galaxie par exemple, il faudrait tenir compte de la gravité mais aussi du moment gravitique de chaque étoile et du gigantesque trou noir en son centre. Déjà que s'est complexe avec un calcule à n corps seulement avec la gravité, imagine avec la partie gravitique en plus! Mais, par simple raisonnement...

... imagine ce trou noir d'une masse monumentale et une vitesse de rotation foudroyante, le champ gravitique qu'il produit et qui englobe notre galaxie. Ensuite, il est évident que les orbites des étoiles autour du centre de la galaxie on une vitesse de rotation orbitale plus petite que le trou noir (comme les planètes de notre système solaire). Les étoiles sont donc dans la situation de l'image 3 dans le document explicatif. Alors la force GRAVITIQUE qui s'applique sur les étoile est dirigée vers le centre de la galaxie. Cette force est tellement grande que, non seulement elle empêche les étoile de fuir vers l'extérieur mais les pousse vers l'intérieur, elle ont donc une trajectoire courbe vers le centre de la galaxie... La galaxie est donc en train de s'écouler vers son trou noir comme l'eau qui s'écoule vers le drain de la baignoire. Ce qui explique sa forme spiralée. Les galaxie non spiral n'aurait donc pas de trou noir ni de mouvement rotationnel, du moins pour l'instant. Sous la force gravitationnel, elle finiront par s'écraser sur elle même et probablement former un trou noir en leur centre...bien sûr ceci est mon point de vue et c'est hypothétique.


Enfin, si je comprends bien, la rotation de l'étoile définit l'intensité du champs GRAVITIQUE, donc pour deux systèmes planétaires similaires en terme de masse et de composition, la vitesse de rotation de l'étoile ferait varier l'intensité GRAVITIQUE et donc les planètes n'aurait pas les mêmes orbites à cause de cette différence de rotation de l'étoile alors que les masses de l'étoile et des planètes serait identiques n'est-ce-pas ?


Rép. tou à fait. Bravo. whoot-whoot

Pour finir, à première vue je dirais que si ta seule erreur est d'avoir écrit gravitationnel là où il fallait GRAVITIQUE, (d'après ce que tu as écrit on voit que ce n'est qu'un lapsus) tu as saisis l'essence de la théorie gravitogravitique. Il est vrai que gravito et gravitique c'est un peu embrouillant comme nom. Je devrait peut-être plutôt parler du champ de Gendron à la place de champ gravitique et appeler cette théorie GravitoGendronique ou encore GravitoGendrique? Mais cela fait un peu prétentieux non? Y-3
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Dernière modification par SDG_AstroFreek le lundi 8 août 2011 à 06:02, modifié 5 fois.
 #13045    par MIMATA
 vendredi 22 juillet 2011 à 19:11
Oui, j'ai pas l'habitude d'utiliser le terme "gravitique", tu as bien fait de corriger mon erreur.
Le terme n'est pas en cause, c'est son utilisation qui n'est pas (encore) très claire pour moi.

Et oui, ça fait prétentieux et en plus ça ne simplifie rien, au contraire.

As-tu des observations concrètes qui démontreraient que ta théorie explique des phénomènes précis et mesurables et que tes résultats sont plus précis que ceux de la théorie dominante actuelle ?
 #13051    par SDG_AstroFreek
 vendredi 22 juillet 2011 à 21:22
As-tu des observations concrètes qui démontreraient que ta théorie explique des phénomènes précis et mesurables et que tes résultats sont plus précis que ceux de la théorie dominante actuelle ?


Rép. Pour l'instant, l'exemple de 51 Pegasus b est le seul que j'ai calculer. Il est claire dans cet exemple que l'application du modèle gravitogravitique donne des résultats beaucoup plus précis que la gravité seule et c'est mesuré puisque j'ai utilisé les mesures telle quelle. Tu peux trouver tout ce qui concerne 51 Pegasis sur internet. L'explication sur les galaxie me semble une bonne explication d'observation. L'explication décrivant pourquoi les planètes sont sur le plan équatorial n'est pas mal non plus! En fait, plus il y a de quantité de mouvement, masse fois vitesse, plus le champ gravitique à de l'influence. Si tu pousse l'idée plus loin, à des vitesse relativiste, ce modèle pourrait remplacer le modèle d'Einstein. Note que le modèle d'Einstein a été pris en défaut. Je t'invite fortement à lire l'article dans le Science & Vie N° 1072 janvier 2007 "Une sonde défie l'espace temps" Je te jure que ça en vaut la peine. Ce n'est pas axé sur des théories complexes. C'est la description de l'impasse actuelle de l'astrophysique.

Pour pouvoir appliquer ce modèle à des structures complexes comme les galaxies ou à la mécanique quantique, il me faut un accès à des super calculateurs et des programmeurs chevronnés dans le domaines... bref des universités où des grands centres de recherche comme le CERN par exemple. C'est la tout le problème... je m'explique.

Il y a une guère qui sévit en se moment dans la science.. le cash vs la vérité. Par exemple, La théorie des cordes... 11 dimension que l'on ne pourra jamais vérifier et personne ne semble savoir ce que signifie la théorie M. C'est de la masturbation mentale. La théorie du BigBang ne tient plus la route depuis longtemps. Les prétextes avancés par les pros BigBang ne sont même plus d'ordre scientifique. C'est de l'ordre du dogme! Ceci à un point tel que tout un pan de la communauté astrophysique, (ceux qui sont pour l'avancement de la science) ont écrit une lettre ouverte pour dénoncer cette situation dogmatique actuelle. (vous pouvez sûrement la trouver sur internet) Ce qu'ils dénoncent entre autre:
Si un jeune astrophysicien veut travailler sur d'autres théories que le BigBang, il commet alors un suicide proffessionel, il n'aura aucun budget et ne pourra accéder à des équipements...

Et c'est là tout la question. La science est devenue de la business. Moins on trouve, plus on se fait financer. Donc celui qui arrive avec un solution est alors un fouteur de merde. Par exemple, comment se fait il que les multinationales de la pharmacologie après des dizaines d'années de recherche et des milliards de dolards n'ont jamais trouvé de remède contre le parkingson et que
Mickle J.Fox (acteur américain atteint de cette maladie) a fondé un centre de recherche indépendant, financé de sa poche, et trouvé un remède révolutionnaire en 6 mois? Je vous laisse deviner! Les multinationales de la pharmacologie ont immédiatement tenté de faire fermer son centre de recherche... Mais devant les résultat obtenus, des chercheurs (ceux qui sont pour l'avancement de la science) et la population ont pris sa défense... Des exemples comme ça il en a des tonnes. Nous savons, depuis les années 1970, que la vitamine B17 GUÉRIE le cancer. Les multinationales de la pharmacologie, avec l'aide des autorités américaines, ont déclaré la B17 illégale...et c'est un produit naturel!

Donc un trou du c... comme moi n'a pas vraiment de chance d'être écouté. Et j'ai essayé. J'ai contacter un astrophysicien de l'université de Waterloo (Ontario, Canada) à plusieurs reprise, par courriel, message sur sa boîte vocale, je n'ai jamais reçu la moindre réponse. Pourtant, c'est lui qui a invalidé la théorie de Stephen Hakens concernant le retournement de la flèche du temps. Je vous épargne les détails mais c'est la théorie la plus ridicule que j'ai vue. Je me demandais même pourquoi une université a mis du temps là dessus.

Bref, c'est la raison pour laquelle j'ai décider de présenté mon modèle sur internet via ce forum. Donc MIMATA, comme tu peut voir, ta question me perturbe un peu et tu n'y est pour rien... c'est le monde dans lequel nous vivons le problème... x-t2403 x-banghead

ouff! Ça fait du bien d'en parler.
Dernière modification par SDG_AstroFreek le lundi 8 août 2011 à 05:39, modifié 2 fois.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

5 Réponses 
 9076 Vues
 Dernier message de Tutiou
 vendredi 25 août 2017 à 17:06
2 Réponses 
 7919 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 2 mars 2017 à 16:42