Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La cosmologie de l'Univers à vitesse de la lumière variable explique l'anomalie Pioneer

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #23389    par soralien
 mercredi 9 janvier 2013 à 16:37
1) -Bongo, pourquoi penses tu que les égyptiens ne travaillaient pas avec le nombre d’or et pi ???
2) – Cosmos, quand tu dis que pour toi les meilleurs candidats sont les lois de gravitation non Newtonienne, est ce que tu penses encore à un modèle de cosmologie de l'Univers à vitesse de la lumière variable ou plutôt a une théorie du type la théorie MOND ??
 #23390    par bongo
 mercredi 9 janvier 2013 à 16:54
manuelarm a écrit :Pour ceux que cela peut intéressé j'ai ce vieux cours d'histoire des sciences que l'on m'avait refiler.
Il est très bien ce cours de David Sénéchal.
J'ai bien aimé le commentaire piquant : "nous avons des signes précurseurs que notre civilisation est au même stade que celui de l'empire romain juste avant sa chute".

@ cosmos
Tu as pris en compte que la partie de la sonde non exposé est plus froid, et rayonne aussi ?
Le différentiel doit donner l'accélération supplémentaire.

Le problème est qu'à une distance du soleil, la sonde subit ce champ, et décélère, mais la sonde décélère moins vite que prévu... d'où les hypothèses MOND, ou... la poussée supplémentaire liée à la partie arrière de la sonde.

soralien a écrit :1) -Bongo, pourquoi penses tu que les égyptiens ne travaillaient pas avec le nombre d’or et pi ???
En page 15 du cours fourni par manuelarm, il est dit explicitement que pour les égyptiens pi = (16/9)²
Le problème de la quadrature du cercle n'a été résolue qu'assez récemment (XVIIIème siècle je pense).

Les égyptiens ne connaissaient pas les racines carré.
 #23408    par cosmos
 mercredi 9 janvier 2013 à 20:30
bongo a écrit :Tu as pris en compte que la partie de la sonde non exposé est plus froid, et rayonne aussi ?
Le différentiel doit donner l'accélération supplémentaire.

Le problème est qu'à une distance du soleil, la sonde subit ce champ, et décélère, mais la sonde décélère moins vite que prévu... d'où les hypothèses MOND, ou... la poussée supplémentaire liée à la partie arrière de la sonde.

La sonde s'éloigne du soleil et possède une large antenne parabolique (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Pione ... kmotor.jpg). Du a la pression de radiation des photons du soleil sur l'antenne (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pression_de_radiation) la sonde devrait largement accélérer (par un ordre de grandeur largement supérieur à la décélération mesurée), mais ils disent mesurer une décélération. Pour ma part je suis un peu sceptique sur les mesures.

soralien a écrit : Cosmos, quand tu dis que pour toi les meilleurs candidats sont les lois de gravitation non Newtonienne, est ce que tu penses encore à un modèle de cosmologie de l'Univers à vitesse de la lumière variable ou plutôt a une théorie du type la théorie MOND ??

Ni l'un ni l'autre. Je pense à la théorie de la relativité générale: http://xxx.lanl.gov/abs/astro-ph/0507619. Mais je ne suis pas assz calé dans le sujet pour pouvoir juger de ce travail. Voir mon post "matière noire et relativité générale". Le problème est la limite Newtonienne de la relativité générale. Est ce que ces deux lois ont un équivalent je ne suis pas sure...

Dans ce lien ils expliquent: http://www.car8.ups-tlse.fr/dupays/asph ... _06_09.pdf. L'anomalie Pioneer est un résiduel entre l'accélération mesurée et l'accélération calculée par la pression de radiation du soleil. Donc ce n'est pas un chiffre significatif mais juste le résiduel d'un calcul. C'est forcément du a des imprécisions dans le calcul de la pression de radiation du soleil (il y a une partie de l lumière réflechie, et une partie absorbée, et l'angle de l'antenne qui jouent un effet). L'antenne agit comme la voile d'un bateau avec des photons qui viennent se percuter sur la paroie. Comme une partie de la lumière est absorbée par la paroie ca explique largement un biais systématique dans les calculs..

Voir radiomètre de Crookes: http://fr.wikipedia.org/wiki/Radiom%C3%A8tre_de_Crookes:
"Un vide plus poussé, malgré un éclairage intense, fait cesser la rotation. Certains scientifiques ont constaté que, sous un vide encore plus poussé, le dispositif tourne alors à l’envers : la face argentée « poussant » la face noircie." - Il y a deux effets: (1) la chaleur de la face la plus sombre qui agit sur le gaz ambiant en créant une préssion. (2) sous vide poussé, la face la plus sombre absorbe plus la lumière donc moins de pression de radiation.
 #23419    par bongo
 mercredi 9 janvier 2013 à 22:37
cosmos a écrit :La sonde s'éloigne du soleil et possède une large antenne parabolique (http://en.wikipedia.org/wiki/File:Pione ... kmotor.jpg). Du a la pression de radiation des photons du soleil sur l'antenne (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pression_de_radiation) la sonde devrait largement accélérer (par un ordre de grandeur largement supérieur à la décélération mesurée), mais ils disent mesurer une décélération. Pour ma part je suis un peu sceptique sur les mesures.
Effectivement j'avais mal compris le problème Pioneer, c'est effectivement une décélération plus importante que prévue.
cosmos a écrit :Le problème est la limite Newtonienne de la relativité générale. Est ce que ces deux lois ont un équivalent je ne suis pas sure...
Oui bien-sûr la RG est équivalente à Newton pour de faibles champs et de faibles vitesses.
 #23421    par cosmos
 mercredi 9 janvier 2013 à 22:41
bongo a écrit :Oui bien-sûr la RG est équivalente à Newton pour de faibles champs et de faibles vitesses.

En principe oui. C'est ce que certain essayent de démontrer sans succès: http://link.springer.com/article/10.100 ... rue#page-1. Peut être qu'il y a une autre façon de le démontrer...

bongo a écrit :Effectivement j'avais mal compris le problème Pioneer, c'est effectivement une décélération plus importante que prévue..

Pas tout à fait, je viens de l'expliquer: C'est dans le lien suivant: http://www.car8.ups-tlse.fr/dupays/asph ... _06_09.pdf. L'anomalie Pioneer est un résiduel entre l'accélération mesurée et l'accélération calculée par la pression de radiation du soleil. Donc ce n'est pas un chiffre significatif mais juste le résiduel d'un calcul. C'est forcément du a des imprécisions dans le calcul de la pression de radiation du soleil (il y a une partie de l lumière réflechie, et une partie absorbée, et l'angle de l'antenne qui jouent un effet). L'antenne agit comme la voile d'un bateau avec des photons qui viennent se percuter sur la paroie. Comme une partie de la lumière est absorbée par la paroie ca explique largement un biais systématique dans les calculs.. Je l'ai expliqué dans mon post précédent avec le radiomètre de Crookes.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

1 Réponses 
 113865 Vues
 Dernier message de extrazlove
 lundi 10 juin 2019 à 11:47
3 Réponses 
 21298 Vues
 Dernier message de Edji
 vendredi 2 novembre 2018 à 20:30
4 Réponses 
 3384 Vues
 Dernier message de thibaut12345
 dimanche 15 juillet 2018 à 23:50
Nouveau message lumière
par alain404 » jeudi 25 avril 2019 à 09:31 » In Les trous noirs
8 Réponses 
 613338 Vues
 Dernier message de MIMATA
 mercredi 8 mai 2019 à 19:20
2 Réponses 
 12875 Vues
 Dernier message de JuPhilae
 jeudi 19 juillet 2018 à 09:52