Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La théorie D (cosmologie quantique)

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #24496    par Jean-Marie
 mercredi 6 mars 2013 à 13:15
Cette théorie m’interpelle de plus en plus. Regardez par exemple, avec quelle simplicité et logique ils expliquent le nombre maximum d’électrons sur les orbites (la fin de partie LA MATIERE), ou comment ils expliquent pourquoi la vitesse est calculée toujours au carré (page 48 du 1er chapitre). Leur théorie est tellement concentré que pour la comprendre, (je parle de moi bien sûr) il faut prendre son temps…
Je ne reproche pas des fautes de construction. Je reproche juste des explications fausses scientifiquement parlant.

Je pense que tu étais plus entrain de chercher les fautes, plutôt que d’essayer de comprendre ce qu’ils ont voulu dire.
 #24501    par manuelarm
 mercredi 6 mars 2013 à 15:02
Bon vu que tu explicites pas ce que tu entends par logique. Dans leur texte, ils écrivent :

C= vitesse + temps (1)

Ne vois-tu pas l'absurdité ?

Voilà une définition de la logique http://fr.wikipedia.org/wiki/Logique

Simplement avec (1) on peut dire que c'est du "bullshit" avec une forte certitude.
Dernière modification par MIMATA le mercredi 6 mars 2013 à 15:18, modifié 1 fois. Raison : Orthographe
 #24507    par bongo
 mercredi 6 mars 2013 à 15:35
Jean-Marie a écrit :Regardez par exemple, avec quelle simplicité et logique ils expliquent le nombre maximum d’électrons sur les orbites (la fin de partie LA MATIERE)
C'est purement arbitraire, et en plus c'est complètement faux.
Le nombre maximum d'électrons sur une couche est lié à :
- au principe d'exclusion de Pauli (tiens ? il ne le mentionne même pas)
- au nombre quantique principal n (qui est lié à l'énergie de l'électron)
- à son moment cinétique orbitale √l(l+1), mais l peut valoir : 0, 1, ... , n-1 (oui pour une énergie donnée, tu peux avoir plusieurs moment cinétiques)
- à la projection de ce moment cinétique sur l'axe azimutal m (oui pour un moment cinétique donné √l(l+1), tu peux avoir), soit pour √l(l+1), m peut prendre les valeurs : -l, -l+1, ... 0, 1, ..., l-1, l, donc 2l+1 valeurs possibles.

Donc pour une couche n donnée, tu as :
- 0, 1, 2, ..., n-1 sous-couches
- pour une sous-couches de valeurs l, tu as 2l+1 cases

Obtenant :
∑(l=0, n-1) [2l+1] = 1 + 3 + 5 + ... + 2n-1 = n²
Dans chaque case tu peux mettre deux électrons (tête bêche), soit 2n².
C'est expliqué grâce à une équation : l'équation de Schrödinger (si tu sais la résoudre).
Jean-Marie a écrit :ou comment ils expliquent pourquoi la vitesse est calculée toujours au carré (page 48 du 1er chapitre). Leur théorie est tellement concentré que pour la comprendre, (je parle de moi bien sûr) il faut prendre son temps…
Je regrette, mais l'explication est fausse.
Pourquoi l'énergie est proportionnelle à la vitesse au carré ?
Cela dérive de la loi de Newton : F = ma
Et de la définition du travail : δW = F.ds
Obtenant :
F.ds = m dv/dt * v dt = d(1/2 mv²)
Jean-Marie a écrit :Je pense que tu étais plus entrain de chercher les fautes, plutôt que d’essayer de comprendre ce qu’ils ont voulu dire.
Ok, tu peux penser ce que tu veux, alors voici plus d'éléments :
p.63 :
Le proton est formé par 2 positrons et 1 électron, qui sont unis de la manière idéale, le meilleur possible.
Faux et archi faux, un proton est composé de 3 quarks : 2 up (+2/3), 1 down (-1/3), cela constitue la famille des baryons.
p.68
A l’intérieur d’un noyau, le neutron est lié au proton par des lignes em, et cela lui offre la stabilité.
Faux, l'interaction s'appelle la force nucléaire forte, sa particule médiatrice a été découverte dans les années 40, confondues avec le muon. Son nom : le méson pi, et pèse environ 150 MeV. Ils sont au nombre de 3 (chargé + et -, et neutre).
Il y a aussi un ρ neutre, mais celui-ci est plus massif, et est responsable du caractère répulsif de la force forte à faible distance.
p.69
Le neutron est formé par 2 quarks d (e-) et 1 quark u (e+)
Faux encore... la charge des quarks n'est pas entière...

Comment veux-tu qu'on lise ça alors qu'il y a des erreurs partout ?
L'auteur n'a pas fait d'études en physique.

Tu m'as dit plus haut que tu avais lu les livres que j'avais cités, est-ce que tu peux me dire de quoi parles ces livres que tu as lus il y a des années ?
 #24529    par Jean-Marie
 jeudi 7 mars 2013 à 10:04
Bonjour à tous !
Je ne sais pas si c’est vrai ou faux mais je pense qu’ils ont bien réfléchi à comment ils allaient écrire leur théorie, toutes les questions que vous m’avez posées je les avais aussi mais il y a quelques jours.
Par exemple C = vitesse + temps (c’est plus compliqué pour moi) j’ai même posé cette question sur leur site. Et pour être honnête avec vous j’ai toujours du mal à accepter certaines choses, mais je pense que c’est tout à fait normal, parce qu’en supprimant la 4ème dimension tous ce brise dans votre esprit et pour voir l’image au complet il faut rassembler (attacher) toutes les parties à nouveau correctement.
Les autres « fautes » me semblent beaucoup plus claires :
Pour le nombre maximum d’électrons sur les orbites, c’est cette explication qui existe http://fr.wikipedia.org/wiki/Couche_%C3%A9lectronique non ? Et bien, c’est exactement ce que j’ai dit dans le message précédant – vous préférez voir les choses simple de la façon la plus complexe possible.
Pour la vitesse au carré c’est la même chose.
Pour les protons et neutrons, si tu as trouvé les phrases sans les comprendre évidemment ça te paraît bizarre mais si tu va lire très attentivement, ils expliquent que la matière est composée par les électrons et positrons et les quarks u et d ne sont rien de plus que des e+ et des e- qui sont attachés les uns avec les autres de manière spécifique.
Quand j’assistais au cours de mathématiques à l’université, notre professeur avait l’habitude d’écrire de grandes formules afin de prouver la véracité d’un théorème, parfois (très rarement) il oubliait de mettre des parenthèses e t.c. moi, je ne faisais jamais attention à ça, car dans ma tête la parenthèse était déjà à sa place et pour faire les calculs j’étais la plupart du temps en avance je regardais le tableau juste pour me vérifier mais il y avait toujours des étudiants qui étaient entrain de chercher que ce genre de faute… je ne reproche rien à personne.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Comment diffuser une théorie physique originale ?
par kurkova » vendredi 4 mai 2018 à 16:15 » In Autres théories
28 Réponses 
 174202 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 3 janvier 2019 à 13:18
4 Réponses 
 12616 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 31 mai 2018 à 13:55
2 Réponses 
 75580 Vues
 Dernier message de Madarion
 dimanche 24 novembre 2019 à 14:00
Nouveau message Thermodynamique, entropie et gravitation : Ma théorie - chercheur scientifique indépendant
par Gorthol Adanedhel » jeudi 26 janvier 2017 à 19:37 » In Autres théories
0 Réponses 
 15359 Vues
 Dernier message de Gorthol Adanedhel
 jeudi 26 janvier 2017 à 19:37