Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La théorie D (cosmologie quantique)

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #24691    par bongo
 mardi 12 mars 2013 à 14:55
Les spins sont effectivement le résultat de changements d’états des pôles…
Ben non justement.

Et puis c'est une chose de dire que l'électron, le quark etc... sont faits de particules D, c'en est une autre de dire : le quark est fait de tant de particules D, de masse m, de ce fait, la masse du quark se calcule de la manière suivante : principe 1 + principe 2 + principe 3, donnant l'équation 1, et le calcul donne cette masse du quark up (à tant de précision près), les mesures expérimentales donne cette valeur (à tant de précision près), ces données sont compatibles, le magnéton du quark up est blabla blabla...
Et on refait la même chose pour toutes les particules que l'on connait.

Ensuite, la théorie prédit ces particules de masses :
- m1, m2, m3 etc...
Dont les propriétés sont P1 P2 P3 etc...
On n'a pas observé m1 parce que trop lourde, mais on devrait observer m2, bla blabla.

J'attends ça d'une théorie, pas toi ?
 #24858    par Jean-Marie
 lundi 18 mars 2013 à 20:10
Et encor, pages 106-109
L’UNIVERS
L’univers se mesure en milliards … d’années de vie, milliards d’années-lumière de diamètre, milliards de galaxies.
Gigantesque par rapport à un être humain, et pour autant il est seulement une petite partie d’un multivers beaucoup plus grand.
Pour comprendre réellement l’univers il faut tenir compte du fait qu’il n’est pas tout seul, et que les autres qui sont dans son voisinage ont une influence sur lui.
L’univers a eu un commencement et il aura une fin, et entre les deux, une multitude de miracles.
La naissance
Pour étudier un lac, une forêt ou un village vous êtes obligé de tenir compte du fait qu’ils sont connectés avec d’autres choses. Imaginez-vous, tenter de comprendre votre naissance et existence, en partant < de la prémisse > que vous êtes sortis d’un « instant 0 », et qu’avant il n’existait rien…, forcement ce sera difficile !
Même si l’univers est très grand, pour le comprendre vraiment, il faut tenir compte du contexte dans lequel il existe.
Avant le printemps avec ses fleurs, c’est la germination dans l’hiver…
Avant la naissance il y a une « fécondation et une gestation ».
L’univers précédant s’approche de sa fin, toute sa matière est concentrée dans la zone centrale, compressée par un champ G très puissant.
D’autres univers à coté exercent une force G, qui pour le moment n’est pas très importante. L’espace est de plus en plus restreint, et suite à de grandes collisions ont lieu des explosions, qui aussitôt sont poussées vers l’intérieur par le champ G. la structure est déjà aplatie, en rapport avec les influences externes.
Les explosions deviennent de plus en plus fortes, et la forme, de ce qui est en même temps un univers à sa fin et un nouveau embryon, de plus en plus dirigé vers les points « faibles », par où il est attiré vers l’extérieur.
Puis il arrive le moment où une explosion réussi à percer le champ G.
Par les autres cotés le champ G continue la pression, et cela apporte une aide à l’explosion qui continue son expansion.
Donc la partie la plus forte du champ G aide maintenant pour l’expansion. Le champ G … s’additionne à l’expansion.
La zone de départ continue d’être remplie par les lignes G très chargées.
Autant, le remplissage en énergie G comme l’explosion, sont toujours une transmission de l’énergie d’une particule D à une autre. Ce qui paraît être une expansion, (mouvement des particules) est en réalité le remplissage de l’espace avec de l’énergie.
L’« explosion » c’est une onde de choc qui ressemble, au début, à une onde sonore qui se propage d’une « couche » de particules D à une autre, avec des répliques dû à la force G qui arrive par les autres côtés.
L’action et la réaction sont intimement liées.
Pour avoir un après, il faut un avant.
 #24859    par MIMATA
 lundi 18 mars 2013 à 20:27
Jolie histoire...mais sur quoi sont basées toutes ces conjectures ?

Jean-Marie a écrit :Pour avoir un après, il faut un avant.

Oui, principe de causalité : http://fr.wikipedia.org/wiki/Causalit%C3%A9_(physique) (désolé, le lien se fait mal à cause des caractères spéciaux. IL faut ajouter la dernière parenthèse si tu veux que ça marche). Voir en particulier les chapitres consacrés à la relativité restreinte, relativité générale et suivants.

L'explication de la cause de la naissance de notre Univers que tu nous présentes est une pure spéculation, ça peut-être fondé ou non, impossible de le dire, nous n'avons aucun indice. Es-tu au moins d'accord avec ça ?
 #24902    par Jean-Marie
 lundi 25 mars 2013 à 09:28
Bonjour,

Je suis à tout à fait d'accord avec toi.
En même temps l'instant « zéro », lequel Einstein appelé la singularité physique et Hawking évite de parler, car il comprend que c'est inexplicable, ce aussi une spéculation et en plus une aberration. Je suis plutôt d'accord avec une continuité de l'existence et donc du cosmos...
Même Étienne Klein, qui est actuellement permis les meilleurs physiciens mondiaux, il dit que l'instant « zéro » c'est simplement une spéculation et une manière de dire qu'actuellement il n'y a pas de moyen d'expliquer plus au-delà.
Moi-même je trouve que la théorie D est la première qui a donné l'explication plutôt cohérente.
 #24904    par MIMATA
 lundi 25 mars 2013 à 11:43
Je commence à comprendre pourquoi tu défends cette théorie. Mais si tu est tout a fait d'accord sur le fait que toutes les explications donnée sont pures conjectures, alors l'adhésion a cette théorie releve de la conviction, pas de la démonstration.

Le Big Bang n'est pas une spéculation comme tu dis, c'est un déduction logique suite aux observations. Pour faire simple, il a été montré que l'univers était plus jeune et plus dense dans le passé. Plus on remonte loin et plus l'univers semble jeune et dense. Conclusion, si on continue de remonter encore et encore, on arrive à un moment où l'univers était infiniment petit et infiniment dense. C'est tout. Si une théorie veux mieux expliquer la naissance de notre Univers, il faut expliquer pourquoi le raisonnement précédent est erroné.

Einstein et tous les autres ont toujours dit qu'on ne pouvait pas voir le Big Bang et cela a été expliqué.
 #24905    par bongo
 lundi 25 mars 2013 à 12:22
Pour compléter la réponse de mimata, la théorie du big bang n'était qu'une spéculation à l'origine. C'était une conséquence des équations de la relativité, mais à l'époque, tout le monde pensait que l'univers était éternel et statique.

Ensuite, l'on a observé le décalage vers le rouge (interprété comme une expansion, mais également expliqué par la relativité). Le fait que l'univers soit en expansion implique qu'il était plus dense et plus chaud quand il était plus jeune. Ceci implique que rayonnement et matière aient été à l'équilibre thermique, et donc cela a une conséquence observable : l'existence du rayonnement fossile, et son spectre de corps noir (puisqu'un spectre de corps noir subissant un décalage vers le rouge reste un spectre de corps noir).
Il y a encore une autre preuve, c'est l'abondance des éléments légers :
- notamment le lithium le béryllium, et le bore, qui ne sont pas synthétisés dans les étoiles, en effet la nucléosynthèse stellaire explique l'énergie des étoiles, les réactions qui s'y produisent, ainsi que leur rythme (vérifié par le taux d'émission des neutrinos)
- la quantité d'hélium : 25% de la matière, ce qui n'est pas explicable non plus par la synthèse stellaire (puisque l'hélium synthétisé, qui ne représente qu'à peine 10% en masse de l'étoile reste en général dans l'étoile, il n'y a que très peu d'étoiles qui finissent leur vie en supernova, les naines rouges, étoiles de très loin les plus nombreuses, sont très loin de leur fin de vie)

Tout cela suggère très très fortement que des températures et densités très élevées régnaient lorsque l'univers était plus jeune.

Cependant les scientifiques sont plutôt modestes, et pour être crédibles n'affirment pas des choses qu'ils ne sachent avec une quasi certitude. C'est pourquoi là où les théories ne sont plus valables (parce que tout ce que je viens de raconter est basé sur des théories, des modèles de noyau etc... ces théories ne sont pas des contes pour enfant, mais comportent des équations, et les calculs aboutissent à des données chiffrées, vérifiables et vérifiées par l'expérience), les scientifiques préfèrent ne pas spéculer.

C'est pourquoi aujourd'hui aucun scientifique ne parle de l'instant zéro, aucune théorie ne sait décrire quantitativement les conditions particulières qui y régnaient.
Il est vrai qu'il existe une abondante littérature sur le sujet, qui raconte cela de manière qualitative : la Bible, le Coran, le Sutra, etc... mais rien de scientifique.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Comment diffuser une théorie physique originale ?
par kurkova » vendredi 4 mai 2018 à 16:15 » In Autres théories
28 Réponses 
 174178 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 3 janvier 2019 à 13:18
4 Réponses 
 12609 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 31 mai 2018 à 13:55
2 Réponses 
 75575 Vues
 Dernier message de Madarion
 dimanche 24 novembre 2019 à 14:00
Nouveau message Thermodynamique, entropie et gravitation : Ma théorie - chercheur scientifique indépendant
par Gorthol Adanedhel » jeudi 26 janvier 2017 à 19:37 » In Autres théories
0 Réponses 
 15350 Vues
 Dernier message de Gorthol Adanedhel
 jeudi 26 janvier 2017 à 19:37