Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Trou noir et trou blanc

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #24599    par Lunaera
 dimanche 10 mars 2013 à 09:49
Je préviens, je suis une grosse néophyte ! Je n'ai fait aucune étude et n'ai suivi que des chan IRC, des vidéos, des documentaire, deux trois traités mais rien de plus ^^ j'ai pas encore mon bac donc vous voyez a peu près mon niveau ^^

J'ai réfléchi a quelque chose qui me semblait a la fois logique et contradictoire (Je le dit encore une fois, me lynchez pas svp, je sais que ca sera mal narré ou mal expliqué mais je veux juste exprimer mes opinions ^^)

ET SI JE FAIT DES ERREURS, CORRIGEZ MOI SANS M'AGRESSER PLEASE ^^


Postulat : Big Bang et Trou noir

- On sait tous que le Big Bang et le résultat d'un combat entre la matière et l'antimatière et que la totalité de la matière que nous pouvons constater dans l'Univers n'est qu'une infime partie "gagnante" de la matière dans ce duel.

- Les trous noirs attire la matière à eux, la compressant, chauffant et en dégagent une partie a leurs pôles sous forme de rayons (je sais plus lesquels précisément, je crois Gamma mais je m'avancerais pas plus ^^).

Bon la je sais pas pour vous mais moi ya un truc qui m'échappe qui me ... titille ... Où part la matière qui ne peut être expulsé dans le trou noir ? c'est la que j'ai entendu parler des trous blancs, l’extrême inverse, dégageant une immense quantité d'énergie et de matière, et certaines théorie disent qu'un TB se forme lorsqu'un TN apparaît ... Mais où ?

Et si ... un TN dans un Univers A produirait un TB dans un Univers B et ce TB serait en fait ... un nouveau Big Bang dans un Univers parallèle, cet Univers B ? Et que la matière par exemple de notre Univers lors de sa création, serait les reste d'un trou noir d'un autre Univers ? Cela me parait logique ...

(je sais qu'il doit surement y avoir des TONNES de choses que j'ignore et qui vont surement effondrer mes reflexions mais comme dit précédemment, c'est un simple réflexion ^^)

... de plus cela expliquerait la disparition ou plutôt, l'apparente non-présence de l'antimatière dans notre Univers, car cette antimatière serait aspiré par les trous noir pour servir à la création de nouveau BB. (Big Bang, BB, bébé de l'Univers, c'est mignon ^^)

Voilou ^^
 #24602    par MIMATA
 dimanche 10 mars 2013 à 12:14
Bonjour,

Ton idée est courante et l'on en a parle plusieurs fois déjà ici sur le forum.

Je ne sais pas ce qui a provoqué le Big Bang mais je peux déjà dire plusieurs choses.

Lunaera a écrit :- On sait tous que le Big Bang et le résultat d'un combat entre la matière et l'antimatière et que la totalité de la matière que nous pouvons constater dans l'Univers n'est qu'une infime partie "gagnante" de la matière dans ce duel.

D'abord, tu a dit que le Big Bang était le résultat d'un combat entre matière et antimatière or non, ce n'est le cas. Le Big Bang a produit de la matière et de l'antimatière et c'est après que le "combat" a eu lieu.

Lunaera a écrit :- Les trous noirs attire la matière à eux, la compressant, chauffant et en dégagent une partie a leurs pôles sous forme de rayons (je sais plus lesquels précisément, je crois Gamma mais je m'avancerais pas plus ^^).

C'est le disque d'accrétion qui fait çà, pas directement le trou noir.
Après, il y a le rayonnement de Hawkins mais je ne sais pas si tu parles de ça...

Lunaera a écrit :Bon la je sais pas pour vous mais moi ya un truc qui m'échappe qui me ... titille ... Où part la matière qui ne peut être expulsé dans le trou noir ?

Un trou noir est un objet concret, il a une masse et une taille. La matière qui passe l'horizon du trou noir ne disparaît pas, elle va dans le trou noir augmentant au passage sa masse, donc la matière s'accumule dans un trou noir, elle ne disparaît pas en y entrant.

Lunaera a écrit :c'est la que j'ai entendu parler des trous blancs, l’extrême inverse, dégageant une immense quantité d'énergie et de matière, et certaines théorie disent qu'un TB se forme lorsqu'un TN apparaît ... Mais où ?

Les trous blancs sont des objets théoriques jamais observés. Si des trous blancs existent, ils ne sont pas dans notre Univers.

Lunaera a écrit :Et si ... un TN dans un Univers A produirait un TB dans un Univers B et ce TB serait en fait ... un nouveau Big Bang dans un Univers parallèle, cet Univers B ? Et que la matière par exemple de notre Univers lors de sa création, serait les reste d'un trou noir d'un autre Univers ? Cela me parait logique ...
... de plus cela expliquerait la disparition ou plutôt, l'apparente non-présence de l'antimatière dans notre Univers, car cette antimatière serait aspiré par les trous noir pour servir à la création de nouveau BB. (Big Bang, BB, bébé de l'Univers, c'est mignon ^^)

La quantité de matière présente dans notre Univers ne diminue pas, en tout il n'y a pas de disparition de matière mais juste de la transformation d'énergie en matière et vice et versa. Mais le bilan reste neutre.
Pour ton idée, un trou noir absorbe régulièrement de la matière. Si il y avait un Univers à l'autre bout, il verrait régulièrement de la matière jaillir de nulle parts, nous observerions comme des vagues de création de matière, des vagues de Big Bang si nous avions connus les mêmes débuts.
 #24646    par bongo
 lundi 11 mars 2013 à 14:54
Je vais compléter un peu la réponse de mimata
Lunaera a écrit :- On sait tous que le Big Bang et le résultat d'un combat entre la matière et l'antimatière et que la totalité de la matière que nous pouvons constater dans l'Univers n'est qu'une infime partie "gagnante" de la matière dans ce duel.
Le Big Bang n'est rien d'autre qu'une théorie décrivant l'expansion de l'espace. Le Big Bang ne dit rien sur l'origine de l'énergie.
Ensuite il ne faut pas confondre plusieurs notions. En physique quantique, lorsque l'on apporte une certaine quantité
d'énergie, celle-ci peut se matérialiser en matière et anti-matière. Dans les processus actuels nous avons constaté une légère dissymétrie de comportement entre la matière et l'antimatière, c'est peut être ce genre de processus qui est à l'origine de la disparition de l'antimatière.
Lunaera a écrit :- Les trous noirs attire la matière à eux, la compressant, chauffant et en dégagent une partie a leurs pôles sous forme de rayons (je sais plus lesquels précisément, je crois Gamma mais je m'avancerais pas plus ^^).
Comme le dit mimata, cela se passe au niveau du disque d'accrétion. Les jets sont émis perpendiculairement à l'axe de rotation du disque d'accrétion (qui ne coïncide pas en générale avec l'axe de rotation du trou noir).
Lunaera a écrit :Bon la je sais pas pour vous mais moi ya un truc qui m'échappe qui me ... titille ... Où part la matière qui ne peut être expulsé dans le trou noir ? c'est la que j'ai entendu parler des trous blancs, l’extrême inverse, dégageant une immense quantité d'énergie et de matière, et certaines théorie disent qu'un TB se forme lorsqu'un TN apparaît ... Mais où ?
Comme l'a dit mimata, un objet tombant dans la un trou noir contribue à l'augmentation de sa masse. C'est d'ailleurs probablement de cette façon que la masse d'un trou noir augmente (ex : trou noir intermédiaire pour devenir des trous noirs supermassifs au centre des galaxies).
Un trou blanc correspond à une solution des équations d'Einstein (par inversion du temps, ou par une dérivation de la solution de Schwarzschild). Cependant, ce genre de solution est pour un trou noir (ou blanc) idéal, sans rotation, ce qui n'existe pas dans l'univers. Aujourd'hui nous n'avons pas observé un seul trou blanc, ceci peut léger présager leur non existence.
Lunaera a écrit :Et si ... un TN dans un Univers A produirait un TB dans un Univers B et ce TB serait en fait ... un nouveau Big Bang dans un Univers parallèle, cet Univers B ? Et que la matière par exemple de notre Univers lors de sa création, serait les reste d'un trou noir d'un autre Univers ? Cela me parait logique ...
Je pense qu'il faut revoir le Big Bang non pas comme une explosion dans un espace préexistant, mais bien une expansion de l'espace lui-même (c'est à dire qu'il y a création d'espace en permanence). Le Big Bang n'a pas eu lieu en un point occupé par un trou blanc, mais il a bien eu lieu partout (l'expansion n'a pas de centre, c'est un phénomène global).
Lunaera a écrit :... de plus cela expliquerait la disparition ou plutôt, l'apparente non-présence de l'antimatière dans notre Univers, car cette antimatière serait aspiré par les trous noir pour servir à la création de nouveau BB. (Big Bang, BB, bébé de l'Univers, c'est mignon ^^)
Dans ce cas pourquoi ce trou noir aspirerait spécifiquement l'antimatière et pas la matière ? (c'est pourtant ce qu'on observe).
La disparition de l'antimatière a plusieurs explications théoriques, dont la plus populaire, mais cela reste spéculative, est liée à l'observation de la violation de la symétrie CP (mais elle ne se fait pas dans la bonne proportion), et 2 autres conditions détaillées par Sakharov.
 #24651    par Lunaera
 lundi 11 mars 2013 à 15:45
Merci pour ces réponses ^^ Encore désolé de ma non maîtrise du sujet. Je suis tellement avide de connaissance que JE NE PEUX m'empecher d'en savoir plus plus plus plus sans étoffer ce que je sais déjà.
 #24653    par MIMATA
 lundi 11 mars 2013 à 16:48
Consulte les sujets en relations qui se trouvent juste en dessous.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Est-il possible qu'un trou noir ne s'évapore pas ?
par Pl6713 » samedi 1 juin 2019 à 11:08 » In Les trous noirs
4 Réponses 
 280035 Vues
 Dernier message de Pl6713
 mardi 4 juin 2019 à 12:12
3 Réponses 
 7970 Vues
 Dernier message de JuPhilae
 lundi 14 mai 2018 à 16:24