Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Sommes-nous enfermés dans le passé ?

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #28413    par Astro-Matt
 mercredi 13 novembre 2013 à 15:30
Bonjour à tous,
Je me suis mis une petite idée en tête et je voulais avoir votre avis et vos réponses...
Nous savons que la lumière se déplace à une certaine vitesse soit 299 792 458 m / s.
C'est à dire qu'il y a un temps entre la source de lumière (ex: étoiles) et le temps qu'elle arrive jusqu'à nos yeux. Exemple: Le temps qu'il faut à la lumiere pour faire le trajet terre-lune est de environ 1, 21s.
C'est comme quand on regarde le ciel, on regarde en faite son passé en quelques sorte.
Donc c'est comme si on était renfermé dans le passé non?
Et si cela est juste, ça voudrai dire que c'est pareil sur terre car il y a aussi un temps qu'il faut à la lumière pour se déplacée jusqu'a nos yeux...
Voilà, en tout cas merci de me répondre pour me corrigé ou si au contraire vous êtes d'accord avec moi.
Au revoir ! Y-20
Dernière modification par MIMATA le mercredi 13 novembre 2013 à 16:22, modifié 1 fois. Raison : Modification du titre
 #28436    par bongo
 jeudi 14 novembre 2013 à 10:57
Astro-Matt a écrit :Bonjour à tous,
Je me suis mis une petite idée en tête et je voulais avoir votre avis et vos réponses...
Nous savons que la lumière se déplace à une certaine vitesse soit 299 792 458 m / s.
C’est exact, de plus tu peux même rajouter que cette vitesse est la limite, aucun objet ne peut dépasser cette vitesse. Donc en d’autres termes, aucune information ne peut être échangée à une vitesse supérieure.
Cela dit en passant, étant donné que la vitesse de la lumière est une limite absolue, elle permet de définir le mètre (moyennant une définition de la seconde).
Astro-Matt a écrit :C'est à dire qu'il y a un temps entre la source de lumière (ex: étoiles) et le temps qu'elle arrive jusqu'à nos yeux. Exemple: Le temps qu'il faut à la lumiere pour faire le trajet terre-lune est de environ 1, 21s.
C'est comme quand on regarde le ciel, on regarde en faite son passé en quelques sorte.
Donc c'est comme si on était renfermé dans le passé non?
Oui et non, ce que l’on regarde, ce sont des événements passés, mais c’est exactement la même chose pour les autres. En d’autres termes, nous ne pouvons agir sur l’instant présent, mais seulement dans le futur. Par exemple si tu as un robot à piloter sur la lune, il te faut 2.4 secondes pour agir. En effet, lorsque le robot tombe dans un trou, il faut 1.2 seconde pour le savoir, et le temps de traitement, il faut encore 1.2 seconde pour répercuter l’ordre.
Astro-Matt a écrit :Et si cela est juste, ça voudrai dire que c'est pareil sur terre car il y a aussi un temps qu'il faut à la lumière pour se déplacée jusqu'a nos yeux...
Voilà, en tout cas merci de me répondre pour me corrigé ou si au contraire vous êtes d'accord avec moi.
Au revoir ! Y-20
Ce que tu mets en avant s’appelle la causalité. Cela veut dire que certains évènements seulement de notre passé peuvent avoir une influence sur notre futur. Les physiciens aiment se représenter la chose par le schéma suivant, où l’on a supprimé une dimension d’espace. La dimension de temps est en ordonnées.

Pour un objet immobile ses coordonnées spatiales ne bougent pas, seul le temps avance, donc la ligne d’univers de cet objet est une ligne verticale. Pour un rayon de lumière, étant donné qu’il parcourt à chaque instant autant de « distance » dans le temps, que d’espace, alors la ligne d’univers d’un rayon de lumière est représentée par une droite inclinée à 45°.

Comme rien ne peut aller plus vite que la lumière, un objet doit forcément se déplacer dans le cône du futur, il ne peut être en dehors du cône. En fait il y a deux cônes, l’un représente notre futur causal, ce sont les seuls évènements sur lesquels on peut agir.
L’autre cône, c’est notre passé, ce sont les seuls événements qui peuvent agir sur nous. Par exemple, imaginons qu’il y ait une supernova qui explose à l’instant même, distante de 100 al, et bien, nous ne serons pas du tout affecté avant 100 ans.
Image
 #28440    par Astro-Matt
 jeudi 14 novembre 2013 à 18:57
Bonjour Bongo et merci pour tes informations,
Donc si j'ai bien compris on regarde des événements passé mais nous agissons pour notre futur c'est bien ça?
 #28450    par courgette
 jeudi 14 novembre 2013 à 22:55
C'est un peu comme quand tu veux abattre quelqu'un qui court et que tu vise juste devant lui pour l'avoir. C'est parce que tu as intégré l'idée qu'aussi rapide soit-elle ta balle met quand-même un certain temps à arriver: ce n'est pas parce que tu es enfermé dans le passé ou lui dans le futur. C'est pareil pour la lumière même si au quotidien on pourrait croire qu'elle connait une propagation instantanée (quoi que, avec l'exemple tonnerre/éclair on a un phénomène quand même assez courant) mais elle met un certain temps à parcourir des distances.
Un truc très marrant serait de mettre un gigantesque miroir très loin de la Terre et de se regarder dedans: admettons qu'on le place à cent années lumière de nous, nous verrions la Terre d'il y a deux cents ans. Et encore plus amusant serait de trouver un moyen de se déplacer plus vite que la lumière et d'aller installer le miroir très vite, de revenir aussi vite, et de regarder dans le miroir les vieux nous qui font le chemin pour aller l'installer.
Ce serait un beau paradoxe, comme ceux que peut créer le voyage dans le temps, mais si j'ai bien compris les spécialistes dans l'état actuel des connaissances ne pensent pas que ce soit possible (même si des choses comme la "gémellité" des particules les troublent beaucoup.)
 #28452    par kyss191
 jeudi 14 novembre 2013 à 23:40
courgette a écrit :mais si j'ai bien compris les spécialistes dans l'état actuel des connaissances ne pensent pas que ce soit possible (même si des choses comme la "gémellité" des particules les troublent beaucoup.)


Tu as bien compris, mais j'aime beaucoup ton analogie, elle est très explicite et permet de faire comprendre pas mal de choses Y-20
 #39882    par Sunset82
 lundi 1 août 2016 à 14:19
oui,c'est vrai même si on se regarde dans un miroir il y a un décalage,on se voit au passé .La vitesse de la lumière et les contraintes physique(limites de la réine notamment)jouent leur rôle.Avec la physique quantique,on apprend qu'il y a des particules se déplaçant plus vite que la lumière.De plus,l'intrication quantique renvoie à une simultanéité quelle que soit la distance.Cet ajout quantique nous amène à nous interroger sur la réalité,il semble qu'on n'a pas vraiment accès à la réalité en soi

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Où sont passé les signatures ?
par Bofix » mercredi 22 mars 2017 à 19:22 » In Autres sujets
8 Réponses 
 2607 Vues
 Dernier message de Gbs
 dimanche 15 octobre 2017 à 21:50