Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La terre est en expansion, elle grandit

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #36414    par Rayon de soleil
 mardi 25 août 2015 à 23:39
Bonsoir tout le monde. Vous ne m'avez pas dit si mon petit poème vous avait plu ( un-poeme-de-l-amour-et-de-l-avenir-du-monde-t4978.html ).

Je prends note de l'énervement d'Edji, qui se situe à peu près à 52 923 années-lumière de la personne que je suis réellement, et je choisis de répondre très calmement, dans la non-violence et le respect. J'aime l'humour mais jusqu'à un certain point où il n'est plus du tout de l'humour, justement. Je demandais des réactions à mes questionnements et Edji pose une série de questions très pertinentes. Je fais donc complètement abstraction du dépit extrême d'Edji et je réponds sereinement à ces questions. Je prends le contenu rigoureux et je laisse à Edji son contexte émotionnel.

Je suis d'accord que mes messages sont parfois longs. Je suis en mode épistolaire. Je vois bien que les messages postés sur ce forum sont parfois très courts. Personnellement, je n'ai pas la possibilité d'aller sur internet trois fois par jour, donc quand j'ai une occasion, j'en profite pour écrire des messages que j'ai préparés au brouillon et qui résument l'état de mes réflexions. Bien sûr, le résultat est très éloigné d'une conversation courante. Chacun est libre, soit de lire mes messages deux fois et d'y repenser toute une nuit, soit de lire en diagonale, soit de ne rien lire du tout, finalement. L'essentiel pour moi est de parvenir à mettre en mots de façon claire et accessible mes représentations et mes questionnements.

On parle d'Univers en expansion à des vitesses vertigineuses, et il serait incongru de penser que notre planète pourrait elle aussi être soumise à une toute petite expansion (de l'ordre de 1 à 5 cm par an), qui pourrait finalement n'être qu'un effet secondaire de l'expansion de l'Univers ?

La meilleure question jusqu'à maintenant est celle de la force qui provoquerait une telle expansion. Mais nous avons beaucoup parlé de gravitation répulsive, ces derniers temps. La voilà, la réponse : il pourrait y avoir un objet source de gravitation répulsive au centre de la Terre. Mais je ne peux pas en dire plus pour le moment. Y-21

Si la Terre est expansion, est-ce qu'elle va éclater à la fin ?

Rien ne permet d'affirmer que le phénomène d'expansion sera éternel. Nous-même, humains, grandissons au cours de l'enfance et de l'adolescence, puis nous gardons une taille adulte fixe. Mais les planètes ne sont pas des êtres vivants, pensez-vous. Eh bien, il suffit d'imaginer un phénomène complètement mécanique qui stopperait l'expansion, comme la quantité de matière limitée ou une force d'expansion trop faible pour poursuivre le processus.

Ceci dit, je me suis posé cette question dès le début, et j'avoue que ça donne un peu le vertige. Je crois que cette question est intimement liée à celle de la nature de la conscience, et à celle de notre lien en tant qu'êtres conscients avec la conscience de notre planète (oups, je crois que j'ai dit une bêtise). Soyons clairs une bonne fois pour toutes : qui parmi vous pense que la conscience est un phénomène purement neuronal ? 0-icon_neutral

Et quelle était sa taille au début ? Une balle de golf ? Un petit pois ?

Non. La Terre se serait initialement formée avec la quantité de matière que nous lui connaissons aujourd'hui. J'ai déjà évoqué dans un autre sujet le mécanisme de formation des planètes. Il y aurait beaucoup à dire mais, là encore, c'est tabou. Je précise juste que le modèle de formation des planètes n'est pas complet. D'après Thérèse Encrenaz du CNRS (Observatoire de Paris), les modèles n'expliquent pas le passage de granulés de taille centimétrique à des blocs de taille kilométrique.

Pourquoi ne voit-on pas d'énormes planètes telluriques dans les systèmes plus âgés que le nôtre ?

J'ai déjà répondu : le processus pourrait très bien s'arrêter à un moment donné. Et si les géantes gazeuses étaient des telluriques qui avaient pris un peu trop d'expansion ? Y-17

Pourquoi Mars et Mercure sont-elles si petites ?

Pourquoi les arbres n'ont-ils pas tous la même taille ?

zh0114

Dis-moi, s'il y a une gravité répulsive, pourquoi la Lune est aussi proche de nous ? Pourquoi la Terre tourne-t-elle autour du Soleil sans s'en éloigner ?

Je ne cherche absolument pas à te vexer, mais ta question montre que tu n'as pas lu ou pas compris mes explications. Il y aurait une poussée gravitationnelle provenant de toutes les directions du cosmos. Les astres se feraient de l'ombre gravitationnelle les uns aux autres, et on obtiendrait un état d'équilibre tout à fait similaire à ce qui est supposé se passer avec l'attraction gravitationnelle. Y-21

Il faut se représenter que les astres agiraient comme des écrans, des obstacles qui réduiraient la poussée d'autant plus qu'ils sont massifs. Ainsi, la Terre ferait écran à la poussée venant du cosmos du côté situé aux antipodes. Et si on est sur la Lune, celle-ci ferait pareillement écran. Mais comme la Terre est plus massive que la Lune, elle arrêterait davantage la poussée venant de l'autre côté de la planète. La poussée résultante pour tout objet à la surface de la Terre (nous y compris) serait en conséquence plus forte que celle exercée sur des objets à la surface de la Lune.

Pourquoi un trou noir aspire et ne souffle pas ?

Les trous noirs sont une exception dans l'Univers. Mais la poussée gravitationnelle pourrait à mon sens très bien conduire à des trous noirs. Je n'ai pas une idée très claire de la question, et je suis d'accord que ça peut constituer une difficulté. Mais considérer cette difficulté comme la preuve que l'hypothèse que je présente ne tient pas debout relève à mon sens de malhonnêteté intellectuelle.

Pourquoi l'univers s'étend et ne se contracte pas ?

La discussion avec Bongo sur le décalage vers le rouge montre que la théorie de l'expansion de l'Univers n'est pas la seule. Peut-être que l'Univers ne s'étend pas du tout (même si c'est assez hérétique d'écrire ça sur un forum d'astronomie !!! Y-17 0-icon_hehe ).
Dans le livre que j'ai présenté, on considère la question au niveau des galaxies. Les galaxies se formeraient par un effondrement, une stabilisation d'un éther très très agité qui serait la matière prépondérante de l'Univers. Une force puissante créerait une bulle d'éther condensé, stabilisé (la matière telle que nous la connaissons) au sein de ce milieu constitué d'une matière froide et solide qui ne laisserait passer ni objet physique ni lumière (d'où l'idée que la lumière provenant des autres galaxies passe par une quatrième dimension). Pour moi, la poussée gravitationnelle résulte tout simplement de la résistance qu'exerce sur la bulle galactique le milieu environnant de matière froide et rigide (image du ballon de baudruche qu'on gonfle dans une boîte couverte de mousse à l'intérieur). Y-45 Mais je ne développe pas plus parce que je sais pertinemment d'avance ce que vous allez penser de tout ceci. 0-icon_cry2

Dis-moi, pourquoi traites-tu de dogmatiques les gens qui ne croient pas à tes propres dogmes ? Serais-tu plus savant que le vulgus pecum ?
Je ne traite personne de quoi que ce soit. J'ai utilisé le terme "dogmatique" sans aucune connotation. Un dogme est pour moi un système complexe de notions, de théories, auquel un très grand nombre de personnes croient. En ce sens, il est bien évident que la théorie contemporaine qui énonce que la Terre est pleine et rigide et à taille fixe est un dogme. Quand aux hypothèses alternatives que je présente, comment peut-on penser honnêtement qu'il s'agisse de dogmes dans ce sens-là ? Ce ne sont que les balbutiements timides de quelqu'un qui aime penser un peu, parfois, à contre-courant. 0-icon_hehe

Et je ne suis pas un charlatan pour une raison très simple : je n'ai rien à vendre et je laisse absolument tout le monde libre de penser et de raisonner par soi-même. Jusqu'à il y a cinq ans environ, je me représentais la Terre et l'Univers d'une façon sûrement très semblable à la tienne, puisque j'adhérais tout bonnement à ce que j'avais appris à l'école et dans les livres. Puis... j'ai commencé à me poser des questions, toujours dans l'esprit scientifique, hypothético-déductif, rigoureux, qu'on m'avait enseigné. Et me voilà aujourd'hui, coucou ! 0-icon_hehe à vous soumettre mes interrogations sincères. Je n'oblige absolument personne à penser comme moi. Y-35

Dis-moi, pourquoi penses-tu avoir absolument raison ? Tu ne connais pas le doute ?

Tout comme Jiddu Krishnamurti (qui n'a rien à voir avec Shiva puisqu'il invite à libérer sa pensée en s'éloignant des religions), je trouverais bien triste que mon esprit arrive à une quelconque conclusion définitive sur la Vie, l'Univers et le reste. Je crois surtout en mon expérience quotidienne et j'écoute beaucoup mes ressentis et mes émotions (c'est pour dire que je connais les limites de l'approche purement intellectuelle de la réalité).
Ceci dit, je pense qu'il y a des choses que nous connaissons intuitivement, de façon innée, depuis notre naissance (et avant, allez, pourquoi pas Y-43 ). C'est la distinction subtile entre connaissance (littéralement naissance avec, co-naissance) et accumulation de savoirs intellectuels. Depuis des années, je me fie beaucoup plus à la résonance en moi de ce qui est inné qu'aux approches trop froides et déconnectées des émotions.
Alors, oui, il y a des choses dont je ne doute pas, et d'autres dont je doute, comme :
- est-ce que c'est bien utile de passer cette heure à te répondre ?
- qu'est-ce que ça changerait pour la Paix dans le monde et pour la préservation de la Nature que j'aie raison à propos de la Terre en expansion ?

Dis-moi, pourquoi cibles-tu nommément tous tes contradicteurs en les ridiculisant et en les jugeant sans même les connaitre ? Ton niveau d'anglais et ton niveau en physique te rendent définitivement et indubitablement supérieur ? Ce qui te permettrais de poser des jugements de valeur sans failles ?
Je m'excuse publiquement d'avoir évoqué ton niveau en anglais et en physique. Je ne pensais pas te vexer. Je suis d'accord que ça ne se fait pas. Ta formulation suggère que j'ai un meilleur niveau en physique que toi, mais je ne pense pas, nous avons simplement deux approches plutôt opposées de la réalité. Y-17

Voilà. Bon. D'une année sur l'autre, la Terre fait un petit tour autour du Soleil weather_sun puis revient (tout est relatif) là où elle était un an plus tôt, et pendant ce "temps", la Nature en profite pour prendre de l'expansion : les arbres poussent, les animaux se reproduisent, et les enfants grandissent. Alors pourquoi pas la Terre dans son ensemble ? Et la conscience collective ? D'ailleurs, les lettres sont beaucoup plus grosses qu'avant sur ce forum. Si ça c'est pas la preuve que notre conscience et notre planète sont en pleine expansion, non mais je vous jure ! Y-28

throbber-small throbber-small throbber-small throbber-small throbber-small

Il y a une leçon que m'a enseignée Bongo il y a quelque temps déjà dans un autre sujet : avant de proposer un modèle alternatif quelconque, il faut d'abord montrer les limites du modèle couramment admis. Eh bien je vois deux grosses failles dans la théorie de la dérive des continents.

La première, c'est que la configuration initiale (un continent unique entouré d'un océan unique) est à mon sens hautement improbable. Est-ce que sur Mars, Vénus, Io, Europe ou je ne sais quelle autre planète tellurique ou satellite, on peut observer ça : une masse continentale concentrée, et tout autour, un océan dont le fond se situe à une altitude de plusieurs milliers de mètres inférieure à l'altitude moyenne du continent unique ?

La deuxième, c'est : comment expliquez-vous qu'il y ait eu une colonne ascendante de magma, d'une puissance colossale, de mille milliards d'obélix (une unité que j'ai inventée), qui se soit placée justement sous ce continent unique pour l'écarteler, le fissurer, et conduire à la "dérive des continents" ? C'était voulu, c'était dirigé, il y a Dieu derrière tout ça, c'est ça ? Non, mais sérieux !

La conjugaison de ces deux improbabilités majeures conduit à mon sens à une impossibilité totale. Mais bon, je suis tout à fait ouvert à vos avis contradictoires ! yes3

Wegener était un brave homme, et sa théorie était probablement un passage nécessaire. Mais que tout le monde ait acquiescé à sa théorie depuis plus d'un siècle montre que ce ne sont pas les continents qui sont à la dérive : c'est la science !!! Y-17 Y-15 Y-35

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Question par rapport à l'expansion de l'univers
par Phoenixia » dimanche 16 septembre 2018 à 09:29 » In Autres théories
13 Réponses 
 59553 Vues
 Dernier message de bongo
 dimanche 23 septembre 2018 à 11:37
2 Réponses 
 7904 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 2 mars 2017 à 16:42
9 Réponses 
 9736 Vues
 Dernier message de Tutiou
 vendredi 24 mars 2017 à 14:11