Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Plus vite que la lumière ?

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #3616    par nicolas
 mercredi 18 avril 2007 à 20:29
Bonjour,

Je ne suis pas sur que ce sujet soit à la bonne place mais je n'en aie pas trouvé d'autres. :?

Je voulais savoir quel est votre avis sur cette question :
Que se passerait-il si une personne allait plus vite que la lumière (théoriquement bien entendu) ?

J'ai entendu que l'on reculerait dans le passé mais je ne suis pas trop d'accord avec cette réponse.

Libre à vos réponses.

 #3617    par GAIA
 jeudi 19 avril 2007 à 19:42
Bonsoir Nicolas, bienvenue sur le forum.

Ta question est très intéressante mais je ne peux y apporter une réponse étayée et construite car plusieurs théories s'entrecroisent (la masse, l' énergie, la causalité, la constante cosmologique).

Les scientifiques admettent qu'il est possible d' aller plus vite que la lumière et que la distance entre les points de ton trajet seraient des intervalles de type espace (des sauts de puce sur la grille du temps). Le temps se recomposerait dans des temps de superposition ou des inter-temps.

Albert Einstein disait que l' espace devient infiniment petit et que le temps demeure immobile. Est ce que l'on arriverait à rémonter jusqu'au Temps de Planck ou au-delà ?

Comme le temps se ralentit si tu pars dans l' espace dans un vaisseau spatial, le temps passé serait pour le spationaute notre futur (le paradoxe des jumeaux d' Einstein). Pendant que tu serais parti pendant 50 ans il se serait écoulé je dis n'importe quoi comme valeur de temps mettons 150 ans sur la Terre. Donc, ce n'est pas impropre de dire que tu voyages dans le temps en direction du passé.

Il y a un très bon bouquin sur cette question, c'est "Le chaos et l' Harmonie" de Trin Xuan Than et un autre d' Hubert Reeves.

Une particule dépassant la vitesse de la lumière s' appelle "tachyon".

Voilà ce que je peux dire pour l'instant et je reviendrais j'espère avec d'autres éléments plus convaincants.
 #3618    par nicolas
 jeudi 19 avril 2007 à 23:00
Re-bonjour,
Il y a plusieurs semaines, j'en avait discuté avec ma soeur et on a conclu que aller plus vite que la lumière n'était pas de retourner dans le passé mais de revoir le passé (qui est je pense différent).

Prenons un exemple :

1) Mettons un individu sur "la surface d'une étoile".
2) L'étoile explose et l'individu part en même temps que la lumière de l'explosion mais plus rapidement (donc plus vite que 300 000 km par seconde).
3) Au bout d'un moment la personne aura dépassé d'une certaine distance la lumière de l'étoile qui explose.
4) Il s'arrête et se retourne pour regarder en direction de l'étoile.
5) Pour l'instant il voit que l'étoile avant l'explosion mais après un certain temps la lumière de l'explosion et sa propre image arrivent.

On en a donc conclu que l'individu revoit la scène de l'explosion et voit son image "foncer" sur lui.

C'est une démonstration un peut tordue mais c'est ainsi que je la comprends.
Si vous voulez d'autres explications je suis toujours disponible pour essayer de reformuler cet exemple ou d'en démontrer un autre.

Nicolas.

 #3619    par quantique
 vendredi 20 avril 2007 à 22:22
Bonjour Nicolas,

Le raisonnement ne tient pas car la vitesse de la lumière (ou plutôt la vitesse limite prévue par la théorie de la relativité ce qui est, pour l'instant, la même chose) est de 300 000 km/h par rapport à TOUT corps en déplacement. On n'a jamais de vitesse relative par rapport à la lumière ; si tu te déplaces à 200 000 km/h "à côté" d'un rayon de lumière, il ne s'éloignera pas de toi à 100 000 km/h mais toujours à 300 000 km/h, distorsion espace-temps oblige.

Quant à dépasser la vitesse de la lumière, impossible si l'on a une masse car ne serait-ce que pour atteindre la vitesse c, il faudrait une énergie infinie ce qui n'est pas raisonnable :) ; on peut aller plus vite que la lumière à condition de l'avoir toujours été (peut être les hypothétiques tachyons), c'est le franchissement de cette barrière (dans les 2 sens d'ailleurs) qui n'est pas possible.

Pour finir, je contredis encore une fois ( :) ) Gaïa : l'écrasante majorité ne pense pas que l'on puisse dépasser la vitesse de la lumière, seuls quelques uns partagent ce point de vue mais à base de moultes suppositions plus ou moins hasardeuses et, en tous les cas, invérifiables.

 #3634    par Doktor Oktopus
 jeudi 17 mai 2007 à 16:19
Bonjour Quantique, Nicolas et Gaïa.
Ce sujet m'intéressait et j'en ai donc parlé avec mon professeur de sciences physiques.
Il m'a dit qu'en effet si on allait plus vite que la lumière (imaginons hein), on aurait donc bien la théorie du "retour vers le passé", passé que l'on pourrait revoir...mais ne pourrait pas interagir avec lui.
Par conséquent, 300 000 km/s (soit la vitesse de la lumière) c'est le top du top, le suprême du suprême, la vitesse la plus rapide existante, celle que l'on ne pourra jamais dépasser (quoi que sait-on jamais vace l'homme) et que donc, si quelqu'un allait à 200 000km/s (soit inférieur à la vitesse de la lumière) et que d'après Quantique, la lumière va à 300 000 km/s DE PLUS par rapport à tout objet, cela nous donnerait une vitesse de 500 000 km/s, qui serait impossible à réaliser par la nature spatiale.

Donc, mon professeur et moi sommes plus d'avis avec Nicolas car il est IMPOSSIBLE du moins naturellement d'aller à plus de 300 000 km/s et que la lumière (ou du moins, l'image arrivant à nos yeux car c'est ça la vraie définition) va toujours à cette vitesse.
Vu que c'est mon 1er post je sais pas si vous avez tout très bien compris mais j'espère que oui.

[EDIT MIMATA]Attention aux nombreuses fautes de frappes, ça nuit énormément à la compréhension de ton post, j'ai presque tout corrigé...merci [EDIT]

 #3635    par quantique
 vendredi 18 mai 2007 à 20:26
Bonjour Herr Doktor, disons que ton calcul n'est pas bon : 200000+300000=300000 et non pas 500000 (je sais, cela choque un peu nos maths mais c'est comme cela) ; on ne peut pas additionner les 2 vitesses, la vitesse de la lumière est en quelque sorte une référence et cette vitesse constitue le "maillage" de notre espace-temps ; comme notre vitesse se base sur un déplacement dans l'espace par rapport à un temps donné, si le temps est nul, la vitesse n'est en fait plus calculable (la vitesse lumière est en quelque sorte le même pbm qu'une division par zéro) et donc on ne peut pas additionner une vitesse à celle de la lumière pour en déduire une plus rapide que cette dernière.

Quant à remonter le temps, les équations le font très bien avec un signe moins devant le "t", pour l'aspect réel, impossible mais, hypothétiquement, si une particule tout autant hypothétique type tachyon, se déplace plus vite que la lumière, elle peut remonter le temps mais comme ton professeur de physique te l'a si bien dit, elle ne peut qu'être observatrice pour ne pas briser le sacro saint lien de causalité (la cause avant l'effet) mais... une particule n'est jamais observatrice notamment dans le monde quantique :)
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message lumière
par alain404 » jeudi 25 avril 2019 à 09:31 » In Les trous noirs
8 Réponses 
 613382 Vues
 Dernier message de MIMATA
 mercredi 8 mai 2019 à 19:20
2 Réponses 
 12903 Vues
 Dernier message de JuPhilae
 jeudi 19 juillet 2018 à 09:52
Nouveau message black hole & lumière !
par Faerun » mercredi 31 mai 2017 à 19:41 » In Physique - Astrophysique - Chimie
12 Réponses 
 15026 Vues
 Dernier message de Tutiou
 mercredi 7 juin 2017 à 20:53
36 Réponses 
 29977 Vues
 Dernier message de Edji
 lundi 12 juin 2017 à 21:42
4 Réponses 
 10055 Vues
 Dernier message de bongo
 mercredi 3 mai 2017 à 11:27