Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Relativité d'Echelle ou espace-temps fractal de L. NOTTALE

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #4302    par MIMATA
 mercredi 10 octobre 2007 à 16:50
Le temps n'est pas absolu, il est au contraire relatif ; de là à dire qu'il est discontinu...je ne sais pas.

Ce qui différencie la physique classique et la physique quantique, c'est les forces en jeu : électro-magnétisme et force faible à l'échelle quantique, gravitation à grande échelle. Le temps lui n'entre pas en jeu dans cette distinction.

Je n'ai pas compris ton schéma avec les chiffres ni ta dernière question.
 #4303    par GAIA
 mercredi 10 octobre 2007 à 17:00
Si Mimata, dans la théorie d'échelle pour faire coexister la quantique et la physique classique dans une théorie du tout, le temps est absolu et relatif. Et, ce n'est pas un contresens, c'est la logique même, je trouve.

C'est cette notion qui bute dans l'unification du tout. Alors maintenant est ce que c'est la Théorie des Cordes ou la Relativité d' Echelle qui a raison, ça je ne le sais pas et il y a les 2 autres candidates que je ne connais absolument pas.

L'espace-temps est continu et relatif et discontinu et absolu. J'avais utilisé l'exemple d'un ourlet bâti.

Je me place en tant qu'observateur dans notre dimension. Le temps est continu et relatif (sa relativité équivaut à sa fractalisation) dans une dimension physique.

Dans une dimension quantique, il est discontinu, l'envers du bâti et absolu car l'espace-temps quantique et physique ne font qu'1. L'espace- temps dans des réalités multiples ou états de superposition fait partie intégrale de l'espace-temps continu relatif si tu veux faire fusionner les deux et les unifier. Tires le fil de l'ourlet et tu verras que le temps est absolu, donc à la fois continu et relatif et discontinu et absolu ou si tu préfères continu et discontinu et relatif et absolu.

C'est pour cela que je parle de Laurent Nottale car sa perception m'apparaît être la bonne sur cette approche d'espace-temps maintenant faut voir si ses approches par le biais de la relativité d'échelle sont compatibles avec la théorie de la relativité générale et la théorie restreinte sont compatibles avec la gravitation et l'électromagnétisme.

Sa conceptualisation d'un univers fractal se vérifierait sur l'ensemble des exo-planètes découvertes et elle ferait apparaître une constante universelle (l'espace-temps ???) liée à la relativité d'échelle. Perso, je crois que c'est ça, je crois que notre perception de l'espace-temps est érronée et incomplète dans la RG.

Ca me taraude, j'aimerais beaucoup trouver un maillage de l'espace-temps fractal suivant le concept de la théorie d' échelle.
 #4304    par MIMATA
 mercredi 10 octobre 2007 à 17:20
Je ne comprends pas car dans le langage courant, les mots "absolu" et "relatif" s'opposent et décrivent deux états d'un phénomènes exclusif : c'est soit l'un, soit l'autre.

Pourquoi dis-tu que le temps est absolu ?
 #4305    par GAIA
 mercredi 10 octobre 2007 à 17:40
Oui, en apparence les termes s'opposent car comment comprendre qu'un temps qualifié d'absolu puisse être relatif. A priori, un contresens. Et, pourtant, c'est bien le terme qui convient dans la théorie du tout.

Regardes le schéma, les réalités multiples des états de superposition sont l'espace-temps quantique = Q

et les lignes en pointillé sont l' espace-temps physique

___QQQ___QQQ___QQQ___QQQ___QQQ___ (espace-temps discontinu)
___ ___ ___ ___ ___ (espace-temps continu/relatif)

___________________________________________________________

= espace temps absolu, oui, l'espace-temps absolu est relatif car dans relatif il faut entendre fractal.

voilà l'espace-temps ABSOLU de la Théorie du tout :

QQQPPPQQQPPPQQQPPPQQQPPP
PPPQQQPPPQQQPPPQQQPPPQQQ ou peut être une autre formulation mais sur le principe, grosso-modo ça doit être ça ou quelquechose d'équivalent .

Je crois avoir dans un post de Quantique, qu'il précisait que dans la Théorie des Cordes, aussi l'espace-temps était absolu, donc 2 candidates qui sur la conception du temps et de l'espace seraient en accord. Maintenant, faut creuser les 2 théories.

Dans le maillage de l'espace-temps fractalisé je me demande si le terme "inversion" convient ou si c'est un dégradé, de la cellule d'espace-temps la plus petite à la cellule la plus grande ? Un cône hyperbole.
 #4307    par quantique
 mercredi 10 octobre 2007 à 19:47
Gaïa,

Attention, ne pas confondre ce qui est relatif et ce qui est fractal ; relatif dans le sens où tu l'entends signifie grosso modo qu'une valeur diffère suivant l'état de l'observateur alors que fractal, dans ton sens, est le concept de l'équivalence de la partie et du tout.
 #4308    par GAIA
 mercredi 10 octobre 2007 à 20:02
On peut dire Quantique aussi que le temps relatif est fractal (enfin c'est jouer sur les mots au niveau de l'élocution) mais tu veux dire que la valeur du temps relatif s'inscrit dans la théorie de la Relativité Générale. Je comprends ce que tu veux dire.

Par contre, dans quel langage s'exprime Nottale pour arriver à faire s'unifier la relativité de la RG avec la fractalité de l'espace-temps discontinu ?

Ca ne change rien au concept de l'espace-temps de la Théorie d' Echelle dans la Théorie du Tout : le temps est absolu, continu et discontinu, relatif et absolu.

Nota béné : salut Mimata, ca y est correction faite.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

4 Réponses 
 10047 Vues
 Dernier message de bongo
 mercredi 3 mai 2017 à 11:27
Nouveau message BlueTurn, l'appli de l'espace
par Backpackers » jeudi 2 février 2017 à 20:08 » In Autres sujets
2 Réponses 
 5279 Vues
 Dernier message de Backpackers
 vendredi 3 février 2017 à 17:05
44 Réponses 
 98462 Vues
 Dernier message de Markus Bloch
 samedi 5 janvier 2019 à 14:43
0 Réponses 
 20311 Vues
 Dernier message de cinemaedenlaciotat
 mardi 30 octobre 2018 à 08:54