Page 5 sur 5

Re: Relativité d' Echelle ou espace-temps fractal de L. NOTTALE

Message non luPublié :jeudi 11 octobre 2007 à 22:21
par quantique
Jouer sur les mots dans ce type de théorie est la porte ouverte à une mauvaise interprétation et donc à de mauvaises déductions (ou alors il faut beaucoup de chances :) )

Quant au langage de LN, c'est le langage... mathématique ! (comme A.Connes qui a développe une nouvelle algèbre avec sa géométrie non commutative).

Re: Relativité d' Echelle ou espace-temps fractal de L. NOTTALE

Message non luPublié :vendredi 12 octobre 2007 à 16:53
par GAIA
Quantique
Je me doute que c'est dans un langage mathématiques. J'arrive pas à formuler ma pensée.




______________
pour ce monde oublié ce royaume enneigé j'éprouve un sentiment profond

Re: Relativité d'Echelle ou espace-temps fractal de L. NOTTALE

Message non luPublié :samedi 13 octobre 2007 à 00:34
par quantique
LN non plus car les irrégularités de l'espace-temps générées par ses fractales ne sont pas définies formellement dans sa théorie (c'est d'ailleurs un des gros reproches fait à son encontre) :help:

Re: Relativité d'Echelle ou espace-temps fractal de L. NOTTALE

Message non luPublié :dimanche 14 octobre 2007 à 14:32
par GAIA
Ta remarque est judicieuse concernant l'utilisation de termes qui peuvent induire en erreur dans la compréhension des théories. Effectivement un espace-temps relatif peut être appelé "fractal" mais ne revêt pas la valeur donnée à un espace-temps fractal, s'appliquant à la quantique et décrit dans la Relativité d' Echelle de Nottale. Ca peut être une source de confusion.

En ce qui concerne les irrégularités de l'espace-temps (continu, discontinu, relatif, absolu, euclidien, non euclidien) je t'ai donné le bâton pour me faire battre et tu t'es empressé de t'y engouffrer (je m'y attendais d'ailleurs) car j'ai bien compris que la théorie de Nottale devait être pour toi une théorette lol et que ta théorie préférée pour unifier le tout devait être celle des super-cordes.

Autre remarque judicieuse c'est la différenciation pour fractaliser les irrégularités de l'espace-temps à l'intérieur d'un espace-temps macro 4 D (je pars du principe que tout se trouve dans le TOUT). C'est aussi ce point qui m'interpelle ???

Effectivement, faut que sa sphère hyperbole elle soit fractalisée pour prendre en compte les différenciations dans l'espace-temps de la densité, l'énergie, la masse, la gravitation (variable ?). Ca me paraît très compliqué mais je n'ai pas de formation mathématique. Comment se comporte les photons dans la quantique, ils existent ? Et comment peut se comporter la vitesse de la lumière dans un espace-temps fractalisé. Quelle valeur donner au temps ?

Comment va t'il pouvoir fractaliser l'espace-temps quantique et dans ce même espace-temps y incorporer la relativité de l'espace-temps classique ? Faut une conversion, sinon on se retrouvera dans une autre théorie avec les mêmes problèmes d'inadéquation que l'on connaît actuellement pour unifier les 2 lois physiques ???. On peut pas comparer une citrouille et une baguette magique.

Re: Relativité d'Echelle ou espace-temps fractal de L. NOTTALE

Message non luPublié :lundi 15 octobre 2007 à 22:32
par quantique
Pour les questions du type comment va-il faire, on va laisser l'intéressé nous montrer ce qu'il sait faire au fil des années ::):

Je ne suis pas plus partisan que cela des supercordes ; la théorie sombre dans ds mathématiques inextricables et les dernières évolutions font état de tellement de possibilités sur ses résultats qu'on pourrait en déduire qu'elle est fausse ou, comme disent certains, qu'elle ne peut pas se tromper.

Certains physiciens, Susskind par exemple, utilisent même cette pluralité de résultats pour justifier un mégavers dans lequel une multitude d'univers différents existeraient, chacun doté de lois physiques qui lui sont propres.

Idée géniale ou dernière tentative de rattrapage d'une théorie qui s'enlise ??

Les photons existent bien sur en physique quantique, comme tout le reste, le fond du problème est que nous ne savons absolument pas à quoi ils peuvent "ressembler", le terme d'apparence physique est même certainement parfaitement inadapté.

Re: Relativité d'Echelle ou espace-temps fractal de L. NOTTALE

Message non luPublié :jeudi 30 septembre 2010 à 21:58
par Bengano
cela peut peut vous aider: