Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Relativité d'Echelle ou espace-temps fractal de L. NOTTALE

  • Les autres théories ou peut être la votre...
Les autres théories ou peut être la votre...
 #4169    par quantique
 lundi 1 octobre 2007 à 20:34
Attention, dire que sa théorie a reçu une confirmation expérimentale est dangereux : disons plutôt que sa théorie est pour l'instant conforme avec ce que l'on peut observer. Elle n'a pas reçu de validation par l'expérience et n'est pas prête d'en recevoir.

Ceci dit, je te rejoins et cette théorie n'est pas un délire d'un "petit" savant français mais bien d'un esprit imaginatif et constructif, une approche très fine et dont l'approche est celle de la logique : pour concilier le très grand et le très petit, il faut un... zoom :shock:

Je le répète, il s'agit d'un des concurrents les plus sérieux à la théorie des cordes, ne sous-estimons pas cette approche.
 #4172    par GAIA
 mardi 2 octobre 2007 à 13:02
Laurent NOTTALE déclare que sa théorie sera "Un énoncé d'abandon d'hypothèses" (inflation primordiale du Big Bang, le Big Bounce, matière noire, énergie noire).

On peut imaginer aisément de ce fait que la Théorie de Laurent NOTTALE peine à acquérir de l'importance car d'après ce que j'ai pu comprendre et en déduire en lisant de ci de là des informations sur ce sujet, des hypothèses scientifiques n'ont trouvé leur véritable raison scientifique que grâce à la Théorie Restreinte d' Einstein venue les conforter (du colmatage quoi, pour les rendre valides). Je trouve cela assez inquiétant "Des techniciens de la Science".

J'ai travaillé avec des médecins, je connais donc très bien les rivalités qui peuvent exister, au sein d'un même service, les susceptibilités entre "pontes" de renom mondial cachant des enjeux commerciaux pour être le premier à commercialiser une molécule ou présenter une communication en avant première, des abstracts lors de symposium international.

Les théories sont complexes, multiples et nécessitent d'approfondir des connaissances.

Cependant, novice sans l' être, je me pose quelques questions, à ma portée :

1) Quand, en général dans les écrits sur la théorie de la R.E. de L.N. il est mentionné "extension" de la Théorie de la Relativité Générale d' Einstein, je pense que l'on fait fausse route et que le terme employé est impropre.

Pourquoi ? parce que le travail, l'apport d' Einstein ne sera probablement par remis en cause fondamentalement, décrivant les mécanismes de la macroscopie, par les travaux de Laurent NOTTALE. Il s'agira d'un aménagement visant à valider, à unifier les 2 théories. La théorie de la RE est complémentaire et pas une extension.

Elle ne sera validée que lorsque L.N. prouvera qu'elle est un complément de la macro et fonctionne avec la Théorie de la Relativité Générale. Alors, émergera une autre appellation des 2 théories.

2) Est ce pour des raisons décrites ci-dessus que les physiciens n'ont pas voulu voir ce qui m' apparaît, moi, novice, profane, comme une hérésie :

vouloir concilier l'équation fondamentale en physique quantique de Schrödinger conçue en 1925 qui est non-relativiste avec celle de la théorie de la relativité générale qui est relativiste, un problème de quantification de l'espace-temps ?

Comment des groupes de travail ont pu passer à travers une telle évidence ? Comment ne pas imaginer que le réel quantique et la macro ne font qu' 1, que l'espace et le temps sont un effet de loupe, la fin est un commencement et réciproquement et qu'en réalité, l'espace est peut être moins étendu qu'il n'y paraît car il formerait un entrelacs d'une ou de boucles fermées (réalités multiples).

Ca va probablement paraître prétentieux mais ça fait 1 an que je m'intéresse, m'informe, pose des questions sur l' Astronomie et que je cogite, et, sans avoir lu ou connu l'existence de la Relativité d' Echelle de Laurent Nottale, j'ai pigé toute seule, il y a environ 2,3 mois, que l'espace-temps était fractal avec une relativité d'échelle communes dans les petites et grandes dimensions (pourtant je vous assure qu à côté du QI d' Albert, le mien est comparable à une grosse palourde ou à un concombre de dernière récolte qui a tourné en cornichon, par contre mon QE alors là, détonnant, j'ai fait le test mais je suis peut être une QI = quantique imaginative qui s'ignore ?)

une évidence logique de la pensée qui s'est imposée à moi, en m'interrogeant sur la technologie que pouvait utiliser les "intra-terrestres" pour se dématérialiser aussi vite. J'en ai déduit qu'ils se déplaçaient en programmant des quantas de temps-espace sur le méga GPS de l'Espace et qu'ils faisaient des sauts de puce quantiques géantes sur des lignes de temps, qu'ils ne se déplacent pas forcément sur des lignes horizontales ou verticales (qui n'est peut être pas le chemin le plus court car ils peuvent aller dans toutes les directions (en haut, en bas, en avant, en arrière et le saut quantique intra et extra) mais qu'ils zigzaguent en programmant des quantas et des échelles de temps, un peu comme si nous programmions un GPS. Et que, quand ils sont aperçus dans notre dimension, c'est qu'ils font un petit extra, un détour pour aller chercher le pain et boire un pastis avec leurs potes au café : A la Recherche du Temps Perdu.

Maintenant, ne me demandez pas de mettre cette réflexion sous forme d'équation, j'en suis incapable car je suis ignarde.

Les travaux de Laurent NOTTALE datent de 15 ans.

Résumé des preuves/tests expérimentaux et observationnels :
http://fractalspace.ifrance.com/
 #4178    par quantique
 mardi 2 octobre 2007 à 23:10
Gaïa,

Je persiste : Il n’existe pas à ce jour d’expériences connues pour étayer cette théorie car elle est fondée sur la théorie quantique ET sur le principe de relativité : ses prédictions se confondent avec celles de la mécanique quantique aux échelles atomiques ; nous n'avons rien qui puisse vérifier les deux sur la même échelle puisque précisément nous sommes coincés par l'incompatibilité (apparente ?) de la relativité et du quantique.

Des propriétés nouvelles et stables, conformes à cette théorie, pourraient se manifester mais dans les domaines à très très haute énergie que sont loin de pouvoir simuler nos accélérateurs actuels.

La meilleure formule pour résumer la théorie de Nottale est la relativité d'échelle.

Bien que je contredise sur la preuve et que je ne veux pas entrer dans le débat du rejet des physiciens parce qu'il pense différemment, etc. (tous ne sont pas dans cet état d'esprit), je te rejoins à 100 % sur la belle pertinence et le fait que l'on "sente" qu'il est sur une bonne voie.

Il faut reconnaitre également que ce type d'approche est d'une complexité redoutable et qu'une vie entière ne suffira peut être pas ; difficile donc pour d'autres scientifiques de prendre le train en marche pour accompagner LN dans sa démarche ; on peut espérer que sa théorie ne partira pas avec lui et que d'autres prendont le flambeau.

Savais-tu qu'en traduisant dans son nouveau langage l’équation fondamentale de Newton ( l’accélération d’un objet est égale à la somme des forces qui lui sont appliquées, somme divisée par la masse), Laurent Nottale a trouvé... l’équation de Schrödinger ! (tu sais le monsieur qui a un chat genre Resident Evil)

A noter aussi qu'il y a un autre concurrent français : Alain Connes et sa théorie de la géométrie non commutative ; moins "évidente" à appréhender mais elle aussi très belle dans l'approche (disons qu'il rebatit toute la géométrie en appliquant le principe de non commutativité des opérateurs, plus simplement dit encore : si on mesure d'abord la vitesse puis la position d'une particule ce n'est pas pareil que de mesurer d'abord la position puis la vitesse) - là aussi, l'idée de base est simple, évidente même mais le développement est terrible, probablement le plus complexe de toutes les grandes théories en cours.

A noter une jolie "coïncidence" également dans cette théorie : en effet, son équivalent de la métrique d’Einstein (celle qui courbe l’espace-temps pour décrire l’influence de la gravité) est en fait l’opérateur de Dirac, l’opérateur « phare » de la physique quantique qui gouverne l’évolution des systèmes physiques dans le temps.

Une autre théorie, une autre coïncidence alors que les chemins sont bien différents et que rien dans les équations ne pouvaient inciter à penser qu'il y aurait cette "rencontre".

Pour les aliens : joker ;-)
 #4190    par GAIA
 mercredi 3 octobre 2007 à 15:22
En traduisant dans la relativité d'échelle l'équation fondamentale de Newton, il a trouvé une équation équivalente dans la quantique et correspondant à celle de Schrödinger ?!

C'est :shock: , bluffant, phénoménal mais ça veut dire en même temps Nottale conforte Schrödinger qui n'est pas un physicien philosophe illuminé avec son chat galeux et pelé et réciproquement, cela voudrait dire que Laurent Nottale a trouvé l'une des clefs et qu'il est sur le chemin du nirvana.

Maintenant, comme tu le dis va t'il avoir assez de temps, simple mortel, pour élaborer la BIG EQUATION UNIFICATRICE. J'en doute. S'il arrive déjà à mettre au point sa théorie sur une géométrie d' échelle, ce sera bien.

Quand je commence à réfléchir pour imaginer une géométrie fractale de l'espace-temps relatif et discontinu j'ai le cerveau qui part en vrille car pour schématiser l'espace-temps de nombreux concepts se présentent. Je pense à une mire fermée.

Est ce que la fâmeuse masse manquante que cherchent les physiciens est de la matière noire et/ou de l' énergie noire ? Laurent Nottale, encore lui, affirme qu'il n'y a pas de masse manquante.

La masse manquante pourrait elle se trouver dans des espaces-temps discontinus ? En fait, elle existerait dans des dimensions quantiques mais ne serait pas encore détectée ou détectable dans les dimensions macroscopiques avec les théories actuelles ?
 #4198    par quantique
 mercredi 3 octobre 2007 à 19:59
Il manque de l'énergie noire ET de la matière noire ; les 2 hypothèses proviennent d'observations inexpliquées et dont la solution viendrait de l'existence de ces 2 catégories d'énergie/masse.

Pour le moment, leur existence n'est pas prouvée et effectivement elles peuvent tout simplement ne pas exister car on a "loupé" quelque chose...

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

4 Réponses 
 10046 Vues
 Dernier message de bongo
 mercredi 3 mai 2017 à 11:27
Nouveau message BlueTurn, l'appli de l'espace
par Backpackers » jeudi 2 février 2017 à 20:08 » In Autres sujets
2 Réponses 
 5275 Vues
 Dernier message de Backpackers
 vendredi 3 février 2017 à 17:05
44 Réponses 
 98438 Vues
 Dernier message de Markus Bloch
 samedi 5 janvier 2019 à 14:43
0 Réponses 
 20305 Vues
 Dernier message de cinemaedenlaciotat
 mardi 30 octobre 2018 à 08:54