Page 1 sur 8

Gravitation : une poussée ? Réponse d'astrophysiciens

Message non luPublié :vendredi 18 décembre 2015 à 00:08
par Rayon de soleil
Bonjour !

Je rappelle (pour ceux qui ne le savent pas) que j'ai publié un article de vulgarisation scientifique de douze pages sur un sujet d'astrophysique en 2012 (40 000 exemplaires). Dans le cadre de la poursuite de mes enquêtes au long cours, j'ai envoyé une lettre à une centaine d'astrophysiciens de l'Institut d'Astrophysique de Paris. Je les ai notamment questionné sur la possibilité que la gravitation soit en réalité une poussée venant de l'espace. Il paraît que Newton lui-même n'était pas très à l'aise avec l'idée d'attraction et malgré tous ses travaux, il se serait evertué à faire comprendre que les objets ne faisaient que se comporter comme si ils étaient attirés les uns par les autres de façon inversement proportionnelle au carré de la distance entre les deux objets (mais vous n'êtes pas obligés de le croire !) Y-15

Voici l'essentiel de la réponse de M. Mouette, directeur de la communication de l'IAP :

Bonjour,

Les chercheurs à qui j'avais transmis votre requête m'ont indiqué que la théorie à laquelle vous faite
référence a été il y a longtemps déjà réfutée et abandonnée, j'en suis désolé pour vous.

Vous pouvez le vérifier par vous-même sur Wikipédia (en anglais uniquement
malheureusement) :

https://en.wikipedia.org/wiki/Le_Sage's ... ravitation


Cordialement,

Jean Mouette


J'ai donc survolé rapidement cette page qui m'a beaucoup étonnée. Tout d'abord par son contenu très dense. Je doute fort que l'un d'entre vous soit capable de m'écrire un bon résumé en dix ligne de cet article wikipédia en anglais.

0-icon_arrow https://en.wikipedia.org/wiki/Le_Sage's ... ravitation 0-icon_arrowl

(Mimata, comment on fait des jolis liens, STP ?)

Mon attention a finalement été concentrée sur une phrase tout à la fin de la page :

Although it is not regarded as a viable theory within the mainstream scientific community, there are occasional attempts to re-habilitate the theory outside the mainstream, including those of Radzievskii and Kagalnikova (1960),[61] Shneiderov (1961),[62] Buonomano and Engels (1976),[63] Adamut (1982),[64] Jaakkola (1996),[65] Tom Van Flandern (1999),[66] and Edwards (2007).[67]


A mon sens, le fait qu'au moins huit scientifiques aient travaillé sur une période de plus de cinquante ans pour "réhabiliter la théorie en dehors du courant dominant" est bien la preuve que le débat n'est pas du tout clos comme le prétend M. Mouette. Les derniers travaux remontent à 2007, ce qui est assez récent. Cet "Edwards" était-il fou ? Illuminé ? Obstiné ? Amateur de perte de temps ?


Y-35 Y-36 Je me demande sincèrement s'il va y avoir quelqu'un sur ce forum d'assez calé en physique pour ne serait-ce que comprendre l'essentiel de la théorie de Le Sage. Et si c'est le cas, je voudrais qu'il sache que j'ai quelques difficultés de compréhension et que la première de mes interrogations concerne ces passages :

This hypothetical effect, called gravitational shielding, implies that addition of matter does not result in a direct proportional increase in the gravitational mass. Therefore, in order to be viable, Fatio and Le Sage postulated that the shielding effect is so small as to be undetectable,


In 1888 Paul du Bois-Reymond argued against Le Sage's model, partly because the predicted force of gravity in Le Sage's theory is not strictly proportional to mass. In order to achieve exact mass proportionality as in Newton's theory (which implies no shielding or saturation effects and an infinitely porous structure of matter), the ultramundane flux must be infinitely intense. Du Bois-Reymond rejected this as absurd.


Dans cette cernière citation, je me demande pourquoi la force gravitationnelle prédite dans la théorie de Le Sage n'est pas strictement proportionnelle à la masse. C'est peut-être écrit dans l'article, mais... aidez-moi !!! Y-28

Re: Gravitation : une poussée ? Réponse d'astrophysiciens

Message non luPublié :vendredi 18 décembre 2015 à 19:41
par Edji
Bonjour.

On sait depuis Einstein qu'il n'y a pas "d'attraction des astres". On sait aussi que les atomes ne sont pas crochus.

Si on considère qu'un corps orbite le long de la "pente" du puits gravitationnel créé par un corps plus massif qui courbe l'espace-temps autour de lui.

Si on considère ensuite que cet espace-temps courbé est responsable du lien gravitationnel qui s'établit alors entre les deux corps.

Alors, on peut se demander si c'est l'espace-temps courbé qui provoque ce phénomène (tire). Ou bien si c'est parce-que tout le reste de l'univers est plat (pousse).

Tout comme, en regardant un fleuve, on peut se demander si c'est l'eau de l'amont qui pousse celle de l'aval pour que le fleuve coule. Ou bien si c'est l'eau de l'aval qui tire l'eau de l'amont pour le même résultat (c'est une image, bien sûr, à ne pas appréhender avec la mécanique des fluides).
C'est un peu le verre à moitié. Est-il à moitié vidé ou à moitié rempli ? Le fait est qu'il est à moitié. Et quelle que soit la manière de théoriser ce fait : on l'a rempli qu'à moitié (on dira passif), on l'a rempli en entier puis vidé de moitié (on dira actif), le résultat est le même.

Donc : sachant que toute force exerce une force opposée égale qui... etc etc (pas de leçons).

Je te laisse conclure...

Re: Gravitation : une poussée ? Réponse d'astrophysiciens

Message non luPublié :vendredi 18 décembre 2015 à 20:21
par Eloi Demeerseman
Bonjour,

pourquoi dis-tu que depuis Einstein il n'y a plus d'attraction des astres? weather_sun
On sait que les objets stellaires créent une distorsion de l'espace-temps, et que plus les masses sont importantes, plus la "pente" est accentuée, mais cela n'explique aucunement les objets non volumineux, qui ont une gravitation des millions de fois plus importantes, et qui pourtant ne sont que de la taille de petites villes! Je ne parle pas forcément de singularité, les exemples sont multiples...

Maintenant je soumets cette question, dont je ne souhaite pas avoir une réponse à l'a peu près où l'on me répondra en tournant autour du pot en disant avoir répondu, soyons objectifs s'il vous plaît...
Pourquoi est-ce que l'Univers est-il en expansion? 2-p0307 Cela ne peut-être possible si il y a poussée...

Re: Gravitation : une poussée ? Réponse d'astrophysiciens

Message non luPublié :vendredi 18 décembre 2015 à 20:28
par Edji
Eloi Demeerseman a écrit :pourquoi dis-tu que depuis Einstein il n'y a plus d'attraction des astres?
On sait que les objets stellaires créent une distorsion de l'espace-temps, et que plus les masses sont importantes, plus la "pente" est accentuée


Salut.

Justement, tu as tout dit. Ils ne s'attirent pas, ils tombent. " L'attraction " est devenue une image, comme les crochets des atomes. C'est ce que je voulais dire en substance.

Re: Gravitation : une poussée ? Réponse d'astrophysiciens

Message non luPublié :vendredi 18 décembre 2015 à 20:42
par Edji
Eloi Demeerseman a écrit :Pourquoi est-ce que l'Univers est-il en expansion?


Ça, on ne sait pas encore. Et c'est une question très débattue qui divise fortement la communauté scientifique. L'énergie sombre, l'énergie du vide etc. Tout ce que l'on sait, c'est que ça s'accélère. Donc, ce n'est pas dû à l'inertie du Big Bang.

Eloi Demeerseman a écrit :Cela ne peut-être possible si il y a poussée...


Pas forcément. L'univers est peut-être tiré, attiré, "sucé". Par quoi ? Univers parallèle ? Multivers ? Autre dimension ? Brane ? Grand attracteur universel ? Schmilblick quelconque ?

Re: Gravitation : une poussée ? Réponse d'astrophysiciens

Message non luPublié :vendredi 18 décembre 2015 à 21:49
par Tutiou
Rayon de soleil a écrit :[...] sur la possibilité que la gravitation soit en réalité une poussée venant de l'espace. Il paraît que Newton lui-même n'était pas très à l'aise avec l'idée d'attraction et malgré tous ses travaux, il se serait evertué à faire comprendre que les objets ne faisaient que se comporter comme si ils étaient attirés les uns par les autres de façon inversement proportionnelle au carré de la distance entre les deux objets (mais vous n'êtes pas obligés de le croire !)


Il peut également être seulement question d'interprétation de la gravitation, mais pour des travaux s'étalant sur plusieurs dizaines d'années, c'est vrai que ça semble être très sérieux !

Je pense qu'il n'est pas rare que des physiciens remettent en cause des principes que nous pensons "fondés et admis". C'est après tout une façon de faire avancer la science !

Edji a écrit :
Eloi Demeerseman a écrit :Pourquoi est-ce que l'Univers est-il en expansion?


Ça, on ne sait pas encore. Et c'est une question très débattue qui divise fortement la communauté scientifique. L'énergie sombre, l'énergie du vide etc. Tout ce que l'on sait, c'est que ça s'accélère. Donc, ce n'est pas dû à l'inertie du Big Bang.


Tiens, on ne sait pas vraiment ? Mais on se doute quand même qu'il l'est, avec l'éloignement des galaxies les unes par rapport aux autres par exemple.
Je pensais que c'était sûr ! (après, comme je l'ai dit plus haut, si ça se trouve, ce n'est pas du tout le cas !)