Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • la theorie de Théia ?

  • Vos questions concernant la formation des objets du système solaire, des planètes et de leurs satellites en général, la naissance du soleil bref : la formation du système solaire
Vos questions concernant la formation des objets du système solaire, des planètes et de leurs satellites en général, la naissance du soleil bref : la formation du système solaire
 #47717    par spark
 samedi 15 février 2020 à 19:47
bongo a écrit :Alors je ne comprends pas... tu parles des autres planètes du système solaire, mais tu ne cites que des satellites...
En plus tu prends des exemples géologiquement morts... alors que la terre est géologiquement active.
Je parle de ce que le système solaire donne comme observations, les planetes tellurique avec un satellite il n'y a que la terre et pluton (pluton dont je parle également) néanmoins les satellites (de forme tellurique) ne sont pas mort, ils ont tous + ou - des champs magnetique et des activités aux poles
Comme la montré les orbiteurs lunaires en 2019 sur la lune ou des anomalies gravitationelle et magnetique particulièrement élevé aurait été trouvé

bongo a écrit :Je rappelle que la collision s'est faite 100 millions d'années après la formation de la terre. Et tu prends des exemples d'il y a 65 millions d'années.
Je prend en compte les exemples actuels, pour comparer ce qui est comparable entre un ptit asteroide de 10km qui fait un cratere de 180km de circonference et la "theorie" de theia qui nous annonce que une planete de la taille de mars sois la moitié de la terre s'est craché sur elle
Je compare les faits du système solaire pour voir si cette theorie est realiste ou non,

bongo a écrit :Oui si la terre est figée (mais je ne suis pas sûr de 40... vu que ce ne sont pas des phénomènes linéaires, tu ne peux pas changer d'échelle aussi simplement. Un minium de modèle numérique avec des simulations prenant en compte la nature des matériaux.
Si un asteroide de 10km crée un tel choc sur une planete de 400km, on peut conclure naturellement et tout logiquement du monde que l'asteroide est 40fois + petit que la planete

bongo a écrit :Non justement, la terre est suffisamment massive pour retenir une certaine quantité de matériau...
Il y a des simulations numériques à l'appui... pas juste des analogies de discussion de café.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%C3 ... g%C3%A9ant
Je cite sur le site que ta mis
"Cette collision aurait permis à la Terre de devenir plus massive en absorbant en partie sa jumelle lors de l'impact. On peut estimer que la « proto-Terre » avant cet impact géant était très semblable à Vénus."

je retiens les termes :
"aurait permis" -> possibilité
"on peut estimer" -> supposition

Maintenant si on se base sur des exemples reels et concrets que j'ai cité, notamment pluton et charon dont la science nous informe que pluton l'aurait capturé gravitationnellement, comment des lors la terre n'aurait pas pu capturer la lune de la meme façon ??

Etant donné que la lune est 4fois + petite que la terre alors que charon est 2fois + ptit que pluton, on peut meme en conclure que s'était + facile pour la terre :slightly_smiling_face:
 #47718    par bongo
 dimanche 16 février 2020 à 10:32
spark a écrit :Je parle de ce que le système solaire donne comme observations, les planetes tellurique avec un satellite il n'y a que la terre et pluton (pluton dont je parle également) néanmoins les satellites (de forme tellurique) ne sont pas mort, ils ont tous + ou - des champs magnetique et des activités aux poles
Comme la montré les orbiteurs lunaires en 2019 sur la lune ou des anomalies gravitationelle et magnetique particulièrement élevé aurait été trouvé
Difficile de généraliser une observation à l'ensemble des lois de la physique. Ca fait un peu... oh bah l'homéopathie ça marche parce que mon voisin a tout essayé, rien n'a marché, alors il a fait appel à l'homéopathie et maintenant il est guéri...
Encore une fois, on ne parle pas de la même chose, tu me parles de champ magnétique, alors que je te parle de géologie... c'est ça qui façonne les paysages et qui fait disparaître les cratères entre autre... J'ai l'impression de faire un cours de géologie à un élève de 4ème...
Est-ce que tu te rappelles de l'érosion ? Le fait que le vent, les cours d'eau etc... effacent petit à petit les cratères ? Et ne va pas me chercher un satellite qui n'a pas d'atmosphère, ça marche pas...
spark a écrit :Je prend en compte les exemples actuels, pour comparer ce qui est comparable entre un ptit asteroide de 10km qui fait un cratere de 180km de circonference et la "theorie" de theia qui nous annonce que une planete de la taille de mars sois la moitié de la terre s'est craché sur elle
Je compare les faits du système solaire pour voir si cette theorie est realiste ou non,
Ouais tu compares ton voisin qui a fait de l'homéopathie c'est ça ?
Mais les phénomènes physiques ne sont pas les mêmes... c'est un peu comme si tu prenais des petites voitures de majorettes, tu fais des collisions etc... et tu dis, bon j'en sais assez, maintenant je suis spécialiste d'accidentologie. Et hop tu t'improvises expert en voitures... bah une collision, ça peut pas déformer une voiture... ça enlève un peu de peinture, mais ça fait rien de plus.

Si on prend par exemple des voiturettes qui font 10 cm (contre une vraie voiture qui fait 450 cm) dont tu as une échelle de a=1/45 (disons 1/50 pour faciliter les calculs).
Si la densité reste la même, la masse sera de a^3, et les vitesses d'un facteur a également.

L'énergie totale sera de a^5 (je te laisserai faire le calcul).

Voilà où ça conduit ton type de raisonnement par analogie sans connaissance des phénomènes physiques en jeu, à des conclusions fausses.
spark a écrit :Si un asteroide de 10km crée un tel choc sur une planete de 400km, on peut conclure naturellement et tout logiquement du monde que l'asteroide est 40fois + petit que la planete
Par quelle logique ?
Le problème est que les lois de la physique ne sont pas logiques. Tout dépend de la vitesse d'impact, et de l'énergie dégagée... Tu serais vraiment spécialiste de collision de véhicules, et non de majorette, ça tu le saurais...
De plus... comment généraliser un truc avec un tout petit objet qui a peu de gravitation, avec la terre où la vitesse de libération est de 11 km/s ???

Déjà tu parles de planète de 400 km (alors que ce n'est pas une planète, je te rappelle qu'une planète est un corps en orbite autour du soleil, il reste deux autres critères).
Tu as encore un facteur d'échelle : a = 400/6370 < 1/10
Pour sa masse, c'est a^3.
Pour les vitesses en jeu c'est de l'ordre de la vitesse de libération racine (2GM/R), soit encore un facteur a.
Et donc pour les énergies en jeu c'est du a^4 (1/10 000).
spark a écrit :Je cite sur le site que ta mis
"Cette collision aurait permis à la Terre de devenir plus massive en absorbant en partie sa jumelle lors de l'impact. On peut estimer que la « proto-Terre » avant cet impact géant était très semblable à Vénus."

je retiens les termes :
"aurait permis" -> possibilité
"on peut estimer" -> supposition
Oui la communication scientifique c'est du conditionnel. Et toi ? expert en majorette tu en sais plus que les spécialistes ?
spark a écrit :Maintenant si on se base sur des exemples reels et concrets que j'ai cité, notamment pluton et charon dont la science nous informe que pluton l'aurait capturé gravitationnellement, comment des lors la terre n'aurait pas pu capturer la lune de la meme façon ??
Quelle est ta source ? Une des hypothèses principales c'est la collision (avec son lot d'anomalies qui restent à expliquer).
Ca date de 2005, mais voilà une petite source :grinning: https://www.futura-sciences.com/science ... rcie-5441/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charon_%28lune%29#Origine
spark a écrit :Etant donné que la lune est 4fois + petite que la terre alors que charon est 2fois + ptit que pluton, on peut meme en conclure que s'était + facile pour la terre :slightly_smiling_face:
Fais donc un calcul...
Quelles sont les vitesses dans les parages de Pluton ? et dans les parages de la terre ?
Quelle est l'influence gravitationnelle de la terre et de Pluton ?

Mon voisin a fait ça... ça reste très limité comme moyen d'investigation scientifique tu ne trouves pas ? Si c'était aussi simple, tu penses que tout le monde pourrait s'improviser planétologue ?
 #47720    par spark
 mardi 18 février 2020 à 12:19
bongo a écrit :Encore une fois, on ne parle pas de la même chose, tu me parles de champ magnétique, alors que je te parle de géologie... c'est ça qui façonne les paysages et qui fait disparaître les cratères entre autre... J'ai l'impression de faire un cours de géologie à un élève de 4ème...
Est-ce que tu te rappelles de l'érosion ? Le fait que le vent, les cours d'eau etc... effacent petit à petit les cratères ? Et ne va pas me chercher un satellite qui n'a pas d'atmosphère, ça marche pas...
En partie les lunes du systeme solaire ont une activité geologique et celles qui sont trés faible geologiquement comme mimas ont des anomalies dans leur noyau que la science n'explique pas
Je repond + bas ensuite a ta question

bongo a écrit :Ouais tu compares ton voisin qui a fait de l'homéopathie c'est ça ?
Mais les phénomènes physiques ne sont pas les mêmes... c'est un peu comme si tu prenais des petites voitures de majorettes, tu fais des collisions etc... et tu dis, bon j'en sais assez, maintenant je suis spécialiste d'accidentologie. Et hop tu t'improvises expert en voitures... bah une collision, ça peut pas déformer une voiture... ça enlève un peu de peinture, mais ça fait rien de plus.
Ce que l'ont voit par les observations tant sur terre que dans le systeme solaire, c'est que la dimension d'un cratere est d'au moins 10fois superieur a l'objet qui entre en collision (et ce quelque soi la vitesse d'impact) cela c'est des faits c'est du concret

Tu peux puisque tu aime faire des calculs diviser le potentiel destructeur de l'impact par 5 cela ne change rien, la planete theia (6000km) qui se crache sur la terre 2fois + grosse qu'elle, au minimun theoriquement ca fait quoi ? un cratere de .... ?
Et tu pense que c'est l'erosion qui va effacer cela ?? :relaxed:
Bref on en arrive au meme resultat final a savoir une destruction

bongo a écrit :Quelle est ta source ? Une des hypothèses principales c'est la collision (avec son lot d'anomalies qui restent à expliquer).
Ca date de 2005, mais voilà une petite source :grinning: https://www.futura-sciences.com/science ... rcie-5441/
D'apres les dernieres informations sur pluton et charon, ca va etre toujours difficile d'expliquer "son lot d'anomalies" que charon vient d'une collision :slightly_smiling_face:

bongo a écrit :
spark a écrit :Etant donné que la lune est 4fois + petite que la terre alors que charon est 2fois + ptit que pluton, on peut meme en conclure que s'était + facile pour la terre :slightly_smiling_face:
Fais donc un calcul...
Et bien si ce genre d'analyse n'a pas été faite par la science, c'est triste

bongo a écrit :Quelles sont les vitesses dans les parages de Pluton ? et dans les parages de la terre ?
Quelle est l'influence gravitationnelle de la terre et de Pluton ?
Tu veux dire "qu'elles etaient", car on parle bien du système solaire il ya 4,6 milliard d'année ou a ce moment la il y avait des dizaines et des dizaines de planétoïdes, toutes les planetes tellurique etaient (est sont toujours) logées a la meme enseigne gravitationelle et magnetique

bongo a écrit :Mon voisin a fait ça... ça reste très limité comme moyen d'investigation scientifique tu ne trouves pas ? Si c'était aussi simple, tu penses que tout le monde pourrait s'improviser planétologue ?
Maintenant de quels planetologues tu parle ? de ceux qui a chaque sondes spaciale lancée pour visiter une planete, une lune, un asteroide ou une comete ont été surpris, en utilisant a chaque fois les memes phrases (on ne s'attendait pas a cela, on est etonnés, c'est un mystere..) ?
Tout comme la montré a chaque fois la sonde New Horizons et qui montre encore maintenant

Ce que l'on voit c'est que la science actuelle est incapable de predire les choses, chaque decouverte met en relief les défauts de la science planetaire actuelle :slightly_smiling_face:
 #47721    par Edji
 mercredi 19 février 2020 à 12:42
Bonjour.

J'ai pas tout lu sur ce fil, mais, Théia n'a pas pu laisser de cratère sur la proto-Terre pour la simple et bonne raison que les deux corps ont littéralement fusionné. L'impact a liquéfié les deux corps et, hormis la masse éjectée qui donna matière à la formation de la Lune, tout le reste est resté aggloméré. L'équilibre hydrostatique a fait le reste. Du coup : aucune trace ; logique. Équilibre hydrostatique.

Ce qui fait que, pour moi et d'autres, (cf un autre fil plus ancien) Terre et Lune ne sont pas planète parente et satellite, mais bel et bien une planète binaire (ou double). Elles sont nées de la même pâte : Théia + proto-Terre (qui n'était alors pas ''LA'' Terre, il faudrait lui donner un autre nom. Genre pré-Gaïa ou pré-Gê).

Équilibre hydrostatique !! ;)
 #47723    par bongo
 jeudi 20 février 2020 à 20:35
Edji a écrit :Équilibre hydrostatique !! ;)
Alors là c'est le killer argument. :thumbsup:
Pourquoi j'y ai pas pensé plus tôt ?
 #47725    par Edji
 vendredi 21 février 2020 à 12:23
bongo a écrit :Pourquoi j'y ai pas pensé plus tôt ?
Harf, sans doute un peu de fatigue intellectuelle... :yum:

Un autre argument serait la fameuse dichotomie nord/sud de Mars. Mars, elle aussi, a subi un gros impact. Cependant, beaucoup plus petite, elle s'est refroidie beaucoup plus vite. Du coup, tout l'hémisphère nord de cette planète peut être vu comme un gigantesque cratère. La différence de niveau est très significative ; de l'ordre de 10 km, ainsi que la nature même des terrains (minéralogie, reliefs, épaisseur de la croute etc).

L'équilibre hydrostatique n'a donc pas pu ''finir le boulot'' sur Mars... Bon, à quelques poils près si on se rapporte à l'échèle de la planète. ;)