Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Cinéma de SF. Le coin des critiques. Topic Unique

  • Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
Tout ce qui a un rapport avec des vidéos, quelque soit leur source. Si vous souhaitez nous faire partager une vidéo ou vos impressions sur des séries de science fiction (Stargate, Battelstar Galactica, X-Files, etc.), ette rubrique vous attend.
 #44169    par Edji
 jeudi 21 décembre 2017 à 20:44
Salut.

Je voudrais revenir sur ce que j'ai pu dire du film ''Valérian et la Cité des milles planètes'', de Besson, et réviser mon point de vue en fait.

En effet, je l'ai revu hier soir. Et mon sentiment à vraiment changé. Je ne sais pas, je devais être en bad quand je l'ai vu en salle (le prix exorbitant de l'IMAX 3D sans doute... qui fait bien mal au :flushed: ). Mais là, je l'ai revu en streaming, gratuitement donc et à la cool dans mon lit.

Eh bien en fait, bien que je ne sois pas un aficionado du bon Luc, ce film n'est pas si mal ; à y regarder de près. Bon, je maintiens ce que j'ai dit du montage ''à la hache'' des deux albums dont il est tiré. À savoir ''L'Empire des mille planètes'', paru en 1971 et ''L'Ambassadeur des Ombres'', paru en 1975. Albums de ma bibliothèque du grenier que j'ai exhumés de la poussière pour les relire. Et en fait, finalement, ça me fait un peu mal de le dire, mais le scénario issu de ces deux opus donne une histoire tout à fait cohérente et nouvelle.

La qualité du film est certaine au niveau des effets, du jeu des acteurs, du suspense, de la diversité visuelle etc. Mais, vraiment, le montage... On sent qu'il n'y avait plus de fric dans les caisses pour la post production quoi. Mais, justement, c'est ce qui fait sa qualité : tout le fric est dans l'image. Et c'est là où je me suis trompé.

Quand on voit le film en 3D, et en IMAX qui plus est, on ne voit que les masses, la dynamique, le mouvement. Du coup, une foultitude de détails nous échappent. Par exemple, je n'avais pas vu ces aliens-méduses dans des scaphandres-aquariums trop cools. Ou tous les détails excellents du marché, de la station ou de la planète des pseudos Na' vi (qui sont tout de même comme ça dans la BD ; donc bien avant ceux de Cameron).

Bref, en fait, je ne sais pas si la 3D est réellement appropriée pour voir un film comme un film et non comme un spectacle. Le revoir en 2D sur mon bel écran d'ordi m'a permis de voir des choses qui m'avaient totalement échappé. Y compris des éléments narratifs. Pour dire que la 3D accapare notre cerveau sur le plan visuel et nous empêche, en quelque sorte, d'absorber les détails ainsi qu'une partie de la narration.

Du coup, je retourne ma veste. Le montage ne me plait pas du tout, mais, finalement, je plussoie ce film et je le conseille à tous.
Dernière modification par Edji le vendredi 22 décembre 2017 à 03:50, modifié 1 fois.
 #44170    par Tutiou
 jeudi 21 décembre 2017 à 21:52
Il n'y a eu qu'Avatar qui a été un film conçu avec la 3D, le reste c'est juste quelques petits trucs en 3D mais franchement rien de génial pour le prix que ça coûte.
 #44171    par Edji
 vendredi 22 décembre 2017 à 02:51
Tutiou a écrit :Il n'y a eu qu'Avatar qui a été un film conçu avec la 3D
Non, tu m'as sans doute mal compris. Je veux parler de la projection en 3D. En salle quoi, avec les lunettes pas swag sur le pif... :sunglasses: Pas de la construction de l'image. Je trouve qu'au final, ce type de projection (nonobstant super cool hein) détourne l'attention de choses cruciales pour le récit, le décor et/ou les détails (parfois utiles pour la narration) etc

La 3D en motion capture etc, c'est vieux comme le monde de maintenant de nos jours (non, il n'y a pas de faute dans ma phrase ; c'est un aphorisme). ;)
D'ailleurs j'adore Avatar ; la version longue encore plus. Et pareil, j'ai plus de plaisir à le revoir en bonne vieille 2D sur mon écran d'ordi ou mon écran TV que lors de sa sortie en salle en 3D avec les super-grosses lunettes en plastique rouge (à l'époque) encore moins swag que celles de maintenant. Moi mon truc, c'est les détails, et en 3D, désolé, mais on n'en voit que la surface. Du coup, on loupe plein de trucs sympas et, parfois, des trucs utiles pour suivre l'intrigue.

Après non, il y a eu beaucoup de films pensés pour la projection en 3D. Je me suis occupé de certains pour un boulot (coordinateur technique projections presse et public) que j'avais durant 12 éditions d'un grand festival international annuel de la côte d'azur qui donne des palmes (pour ne pas le nommer ; car ce sont des gros connards). Je pense au film d'animation ''là haut'' par exemple (sorti en 2009 ; comme Avatar), ou à certains films asiatiques, comme ''Ichimei'' du japonais Takashi Miike, en 2011 (2 ans après Avatar). Et depuis, il y en a eu plein. Surtout chez les comics et compagnie (Green Lantern par ex) ou dans l'animation évidemment.

Sinon, c'est cool la projo 3D ; vraiment top. Mais je crois que si on y arrive en fan, il vaut mieux déjà bien connaitre le film ; pour ne rien louper quoi. Quand je dis fan, c'est de SF hein. Pas de Besson, de untel, ou de trucmuche. Non. Fan de décors, de gadgets trop biens, de vaisseaux qui tuent leur race, d'aliens délires, de bidules trop cools, de machins fabuleux et... d'une bonne histoire. :yum:
 #44173    par Tutiou
 vendredi 22 décembre 2017 à 14:38
Au temps pour moi, je pensais qu'il n'y avait qu'Avatar qui avait été pensé pour la projection 3D.

Je ne vais jamais regarder en 3D parce que je trouve que c'est vraiment mal fait sur les films. Ça n'apporte rien qui en vaut le coût selon moi.

:upside_down_face:
 #44212    par bongo
 mercredi 3 janvier 2018 à 13:05
MIMATA a écrit :Et le reste du film n'apprend pas grand chose, à part le fait qu'il y a des traces de formes de vie intelligente que découvrent ces explorateurs terriens sur Mars.
Il me semble que le scénario est basé sur le fameux visage de Mars… on sait que c’était juste un angle particulier du soleil etc… sur un massif montagneux, et la faible résolution de l’appareil.
MIMATA a écrit :Bref, tout ça pour dire que (ok tu n'as pas vu le film) dans ce film comme dans beaucoup d'autres, l'idée du dessin intelligent est présente. Dans 2001, c'est un peu plus subtil, il ne s'agit pas de la création de la vie ou de notre espèce mais plutôt de l'accès à l'intelligence...bon, pourquoi pas, c'est de la sf après tout et ces questions, l'apparition de la vie, de l'intelligence au sens conscience de soi, humain, enfin tu vois quoi.
Je ne sais pas si j’interprète bien le dessein intelligent. Mais… il ne faut pas confondre interventionnisme d’une entité (des extra-terrestres) et… évolution dirigée…
Je m’explique… comment qualifie-t-on l’intervention de l’homme sur la flore ou la faune ? Est-ce du dessein intelligent ?
En effet, depuis la nuit des temps, l’homme sélectionne et croise des espèces pour améliorer le goût des tomates (bon c’est plus vrai aujourd’hui), ou avoir des chats d’une certaine forme ?

Ce n’est pas du dessein intelligent.
Ce n’est pas parce que quelqu’un intervient dans la sélection, que c’est du dessein intelligent.
D’ailleurs, n’est-ce pas vrai que les paons femelles préfèrent les paons mâles avec une grosse queue (blague à part, c’est la roue qu’ils font). C’est de la sélection sexuelle.

Donc pour moi, même si des extra-terrestres interviennent pour sélectionner ou donner un coup de pouce à certains gènes, ce n’est pas à mes yeux du dessein intelligent.
Pour moi, mais je peux me tromper, le dessein intelligent c’est… abandonné à elle-même, la vie va évoluer non pas comme le darwinisme, c’est-à-dire par mutation génétique aléatoire, sélectionnée par l’environnement, mais l’évolution se fait spontanément vers l’homme…
Tout idée d’évolution avec un but, ou une finalité c’est du dessein intelligent.

Le cou de la girafe ne grandit pas pour atteindre des feuilles plus hautes. Non. Les gènes codant le cou de la girafe peuvent activer une croissance plus importante des vertèbres cervicales. Et d’ailleurs à un moment, il y avait les deux types de girafes… sauf que… sous pression de l’environnement, les ressources commencent à manquer, et les seules qui survivent sont celles qui ont accès à de la nourriture que d’autres n’ont pas accès.
MIMATA a écrit :Tous ces films n'ont pas de réponses, ils ne font que reprendre une idée en la comprenant plus ou moins bien d'ailleurs. On est dans le même cas que la création de l'Univers : si la vie (ou l’intelligence) n'est pas apparue spontanément sur Terre et quelle vient d'ailleurs, d'une autre forme de vie intelligente, alors d'où vient cette autre forme de vie intelligente ? On est encore une fois dans ce paradoxe auquel tous ces films ne font pas face. Ils donnent une mauvaise réponse.
Je suis entièrement d’accord.
 #44219    par Edji
 mercredi 3 janvier 2018 à 18:29
bongo a écrit :Mais… il ne faut pas confondre interventionnisme d’une entité (des extra-terrestres) et… évolution dirigée…
Oui, c'est exactement la réflexion que je me suis faite. En fait, je crois que tout le débat que nous avons eu concernant les deux derniers Aliens s'est trompé d'axe. Au final, il n'y a ni créationnisme ni ID de la part de Scott. C'est plus du néo-évhémérisme (la théorie des anciens astronautes) arrangé à la sauce Hollywood.
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

5 Réponses 
 441 Vues
 Dernier message de bongo
 mercredi 13 décembre 2017 à 14:46