Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Serait-il possible de recréer la terre a petite échelle?

  • Ce qui vous passe par la tête et qui ne correspond à aucune catégorie mais qui parle d'astronomie ou de science quand même.
:star: NOUVELLE VERSION DU FORUM DE PLANÈTE ASTRONOMIE

Le nouveau forum de Planète Astronomie est enfin arrivé ! Voir l'annonce
Ce qui vous passe par la tête et qui ne correspond à aucune catégorie mais qui parle d'astronomie ou de science quand même.
 #42166  par EyoOo
 lundi 6 mars 2017 à 00:27
Bonjour,
Serait-il possible de recréer la planète terre, ses mécanismes et son fonctionnement à notre échelle? Je ne sais pas si c'est possible de recréer tout ce qui la compose ( son atmosphère, sa gravité, la vie qu'elle abrite...) et je pense que ce doit être extrêmement difficile. Mais voilà, je me dis que si l'on peux recréer la terre telle qu'elle est aujourd'hui, cela nous permettrait de régler des problèmes tels que le réchauffement climatique , la pollution....
Bref, je me pose cette question depuis longtemps donc voilà, Est ce possible de recréer la planète terre à petite échelle? J'espère m'être bien faite comprendre.
EyoOo zh0127
 #42167  par bongo
 lundi 6 mars 2017 à 14:50
EyoOo a écrit :Bonjour,
Serait-il possible de recréer la planète terre, ses mécanismes et son fonctionnement à notre échelle?
Et bien ça dépend de ce que tu veux faire.
C’est ce que l’on appelle un modèle. Par contre tu ne pourras pas recréer une terre avec tout, c’est-à-dire géologie, chimie, cycle de de l’eau, du carbone etc…
Comme tout modèle réduit, elle va se refroidir plus vite que la terre, etc… et les dynamiques seront complètement différentes.

De plus, quand tu changes d’échelle, certains phénomènes seront occultés.
EyoOo a écrit :Je ne sais pas si c'est possible de recréer tout ce qui la compose ( son atmosphère, sa gravité, la vie qu'elle abrite...) et je pense que ce doit être extrêmement difficile.
C’est simple, pour avoir sa gravité, il faut … une autre terre à la même taille. Si tu veux faire une terre plus petite, avec la même gravité, il faut des matériaux bien plus denses… et du coup… ce n’est plus les matériaux de la terre.
EyoOo a écrit :Mais voilà, je me dis que si l'on peux recréer la terre telle qu'elle est aujourd'hui, cela nous permettrait de régler des problèmes tels que le réchauffement climatique , la pollution....
Ben pour la pollution, on sait déjà régler le problème, mais on veut pas l’appliquer.
Exemple : on fait des plastics qu’on jette n’importe où (décharges sauvages). Bah… il suffit de ne pas jeter n’importe où les emballages… changer de portable tous les mois...
En fait si chaque citoyen ne se prend pas en main, on ne pourra pas régler le problème. Il suffit d’acheter des produits avec emballage recyclable. Ou mieux, il suffit de refuser les sacs qu’on te propose, de prendre ton sac, d’acheter des trucs en vrac avec tes Tupperware en verre.

Le réchauffement climatique, c’est pareil, il suffit que tu prennes moins ou pas ta voiture, favoriser les transports en commun, consommer des produits locaux. Eviter d’acheter des fraises d’Espagne en hiver… Consommer moins d'électricité, d'acheter moins de chose, réduire son empreinte carbone, etc... manger moins de viande bovine, favoriser les protéines végétales...

Changer notre mode de vie...
En fait... les industriels font ce qui leur rapporte de l'argent. Si tu refuses leur daube, et que tout le monde fait pareil, je crois qu'un jour un candidat à l'élection présidentielle a dit "Quand je pense qu'il suffit de ne pas en acheter pour que ça s'en vende pas".

C'est sûr que ça a un coût...
EyoOo a écrit :Bref, je me pose cette question depuis longtemps donc voilà, Est ce possible de recréer la planète terre à petite échelle? J'espère m'être bien faite comprendre.
EyoOo zh0127
 #42171  par EyoOo
 mardi 7 mars 2017 à 00:49
Et bien ça dépend de ce que tu veux faire.
C’est ce que l’on appelle un modèle. Par contre tu ne pourras pas recréer une terre avec tout, c’est-à-dire géologie, chimie, cycle de de l’eau, du carbone etc…
Comme tout modèle réduit, elle va se refroidir plus vite que la terre, etc… et les dynamiques seront complètement différentes.

De plus, quand tu changes d’échelle, certains phénomènes seront occultés


D'accord, à vrai dire, je m'en doutais... Du coup est ce qu'un modèle d'un phénomène terrestre de grande empleur comme le cycle de l'eau ou du carbone à t'il déjà été réalisé? Quel est le modèle de la terre le plus "complet" possible a ton avis?

on sait déjà régler le problème, mais on veut pas l’appliquer.
Exemple : on fait des plastics qu’on jette n’importe où (décharges sauvages). Bah… il suffit de ne pas jeter n’importe où les emballages… changer de portable tous les mois...
En fait si chaque citoyen ne se prend pas en main, on ne pourra pas régler le problème.


Eh oui, justement, comme tu le dis si bien : on sait déjà régler le problème, mais on veut pas l’appliquer. C'est bien le problème, je pense que on ne peux plus faire confiance aux gens pour arranger la situation: tout le monde sait que la bouffe des supermarchés est bourrée de produits chimiques, tout le monde sait que ne pas prendre les transports en commun c'est augmenter encore le réchauffement climatique, la plupart des gens ont conscience de leurs actes et ce, depuis longtemps mais on voit bien que la situation ne s'arrange pas tant que ça. Alors quand je vois que ce n'est pas en alertant les populations que la situation s'améliore, je me dis qu'il faut trouver d'autres solution.
Pour reprendre ton exemple des décharges de plastiques sauvages: tout le monde sait depuis longtemps que le plastique met des années a se dégrader, mais pourtant l'océan est saturé de déchets plastiques, on continue d'en jeter. Alors, on cherche d'autres solution et je pense nottament aux bateaux "Sea cleaners" qui récupèrent les déchets flottants.

Alors oui, je suis totalement d'accord, le plus simple serait de changer notre mode de vie
il suffit que tu prennes moins ou pas ta voiture, favoriser les transports en commun, consommer des produits locaux. Eviter d’acheter des fraises d’Espagne en hiver… Consommer moins d'électricité, d'acheter moins de chose, réduire son empreinte carbone, etc... manger moins de viande bovine, favoriser les protéines végétales...
mais on voit bien que la majorité ne le fait pas et face à cela, le mieux que l'on puisse faire est de monter des projets afin de limiter notre impact sur le dérèglement de la planète et de réparer les conséquence de notre non-activité a agir pour la planète.

Bon j'ai conscience d'être peut être un peu dure envers nous-même, il y a de plus en plus de monde qui se préoccupe d'agir pour la planète mais est ce que cela va suffir? Il faudrait changer plus radicalement mais je le répète, je ne nous fais plus confiance pour ça.
J"ai conscience de divaguer du sujet initial mais si j'en parle c'est parce que je pense que c'est important et qu'il n'y a pas assez de projets tel que les bateaux "sea cleaners". De plus, c'est le métier que j'aimerais faire plus tard: trouver des solution pour "sauver la planète " zh0101
Dernière modification par bongo le mercredi 8 mars 2017 à 15:59, modifié 2 fois. Raison : édition d'une balise de quote
 #42175  par bongo
 mercredi 8 mars 2017 à 15:56
EyoOo a écrit :
Et bien ça dépend de ce que tu veux faire.
C’est ce que l’on appelle un modèle. Par contre tu ne pourras pas recréer une terre avec tout, c’est-à-dire géologie, chimie, cycle de de l’eau, du carbone etc…
Comme tout modèle réduit, elle va se refroidir plus vite que la terre, etc… et les dynamiques seront complètement différentes.

De plus, quand tu changes d’échelle, certains phénomènes seront occultés


D'accord, à vrai dire, je m'en doutais... Du coup est ce qu'un modèle d'un phénomène terrestre de grande empleur comme le cycle de l'eau ou du carbone à t'il déjà été réalisé? Quel est le modèle de la terre le plus "complet" possible a ton avis?
Non, le cycle de l’eau ou du carbone ne sont que des modèles. On sait grosso modo comment l’eau est consommée par les organismes, puis rejetée dans la mer puis évaporée par le soleil et retombée dans une source pour se faire absorbée à nouveau.
De même pour le carbone, on a identifié un certain nombre de phénomènes : photosynthèse, respiration etc… Mais je ne connais pas d’expérience en grandeur réelle pour refaire tout ça.
D’ailleurs à quoi ça servirait de faire un modèle complet ?

Le seul modèle le plus complet que je connaisse, ce sont les expériences essayant de faire apparaître les briques élémentaires du vivant avec un peu d’eau, de gaz carbonique et d’azote et avec des étincelles.
EyoOo a écrit :Eh oui, justement, comme tu le dis si bien : on sait déjà régler le problème, mais on veut pas l’appliquer. C'est bien le problème, je pense que on ne peux plus faire confiance aux gens pour arranger la situation: tout le monde sait que la bouffe des supermarchés est bourrée de produits chimiques, tout le monde sait que ne pas prendre les transports en commun c'est augmenter encore le réchauffement climatique, la plupart des gens ont conscience de leurs actes et ce, depuis longtemps mais on voit bien que la situation ne s'arrange pas tant que ça. Alors quand je vois que ce n'est pas en alertant les populations que la situation s'améliore, je me dis qu'il faut trouver d'autres solution.
De même que les gens doivent probablement savoir que fumer provoque le cancer des poumons, s’exposer au soleil donne le cancer de la peau.
En fait la réponse n’est pas si simple, il est sûrement d’ordre sociologique… Pourquoi les gens rêvent d’avoir une Ferrari ? Sûrement pas pour polluer plus, mais pour montrer qu’ils ont réussi. De la même façon, pourquoi paraître bronzé ? pour montrer aux gens qu’on part en vacances dans des endroits où il y a du soleil. Ce standard marche en France, mais tu penses qu’aux Caraïbes les gens ont besoin d’être bronzés ?

Et fumer ça permet de se sentir d’appartenir à un groupe, de se donner un style.

De même, manger au McDo, de la bouffe industrielle, c’était une mode à une époque. Aujourd’hui, il semblerait que ce soit l’inverse, produits faits maison, artisanaux etc…
EyoOo a écrit :Pour reprendre ton exemple des décharges de plastiques sauvages: tout le monde sait depuis longtemps que le plastique met des années a se dégrader, mais pourtant l'océan est saturé de déchets plastiques, on continue d'en jeter. Alors, on cherche d'autres solution et je pense nottament aux bateaux "Sea cleaners" qui récupèrent les déchets flottants.
Autant aller à la source, emporter soi-même son sac avant de faire les courses.

Je pense qu’il y a plusieurs réponses à tout ça :
- d’abord sur le long terme : former les plus jeunes, les sensibiliser à l’environnement, au réchauffement climatique
- changer les habitudes des gens, ça ne se fait pas du jour au lendemain, il faut persévérer et y aller progressivement

De l’autre côté… il y a les climato sceptiques… rémunérés par… les industriels (le pétrole, etc…) qui veulent un statut quo, le temps qu’ils s’adaptent (mais pas trop vite, parce qu’ils veulent continuer à s’enrichir).
Moi, ce qui me sidère le plus, c’est la proportion des gens qui croient que le réchauffement climatique n’est pas une réalité (ou que l’homme n’en est pas le responsable), tout comme ceux qui croient que l’homme n’a pas évolué d’un ancêtre commun des pongidés, ou qu’ils se battent encore pour savoir si leur ami imaginaire qu’ils vénèrent le dimanche, le samedi ou le vendredi est le plus grand, ou ce qui croient encore aux horoscopes…

Je pense que la base de la population n’a pas assez de connaissances scientifiques, connaissances, qui ne sont pas considérées comme de la culture générale. J’en connais qui sont fiers de dire « ah moi les maths j’ai jamais rien compris, ou ah les pourcentages ? j’ai jamais compris ».
On est au XXIème siècle et on régresse dans les connaissances scientifiques, alors que c’est ce qui a le plus progressé.
EyoOo a écrit :Alors oui, je suis totalement d'accord, le plus simple serait de changer notre mode de vie
il suffit que tu prennes moins ou pas ta voiture, favoriser les transports en commun, consommer des produits locaux. Eviter d’acheter des fraises d’Espagne en hiver… Consommer moins d'électricité, d'acheter moins de chose, réduire son empreinte carbone, etc... manger moins de viande bovine, favoriser les protéines végétales...
mais on voit bien que la majorité ne le fait pas et face à cela, le mieux que l'on puisse faire est de monter des projets afin de limiter notre impact sur le dérèglement de la planète et de réparer les conséquence de notre non-activité a agir pour la planète.

Bon j'ai conscience d'être peut être un peu dure envers nous-même, il y a de plus en plus de monde qui se préoccupe d'agir pour la planète mais est ce que cela va suffir? Il faudrait changer plus radicalement mais je le répète, je ne nous fais plus confiance pour ça.
J"ai conscience de divaguer du sujet initial mais si j'en parle c'est parce que je pense que c'est important et qu'il n'y a pas assez de projets tel que les bateaux "sea cleaners". De plus, c'est le métier que j'aimerais faire plus tard: trouver des solution pour "sauver la planète " zh0101
Les gens sont en train de changer. Je ne sais pas s’ils prennent conscience qu’ils peuvent agir. Par exemple le non référencement des œufs de poules non élevées en plein air dans les supermarché dû au boycott des consommateurs est déjà un début.
C’est un peu comme les gens choqués par le comportement des paparazzis à la mort de Lady Di, qui sont les premiers à acheter VSD ou Gala, quand je pense qu’il suffit qu’ils arrêtent d’en acheter pour que les paparazzis arrêtent de voler des photos comme ça… mais non, il leur faut absolument leur papier cul de la semaine.
Ou les gens choqués par la rémunération des footballeurs... quand je pense qu'il suffit de ne pas regarder PSG barça ce soir, de ne pas aller au stade, ou ne pas acheter des maillots pour qu'ils gagnent tout de suite moins d'argent... Moi j'aime bien rentrer dans le débat en leur disant qu'ils ne sont pas trop payés, ils touchent une salaire proportionnel à ce qu'ils rapportent...
 #42180  par EyoOo
 jeudi 9 mars 2017 à 00:13
Non, le cycle de l’eau ou du carbone ne sont que des modèles. On sait grosso modo comment l’eau est consommée par les organismes, puis rejetée dans la mer puis évaporée par le soleil et retombée dans une source pour se faire absorbée à nouveau.
De même pour le carbone, on a identifié un certain nombre de phénomènes : photosynthèse, respiration etc… Mais je ne connais pas d’expérience en grandeur réelle pour refaire tout ça.
D’ailleurs à quoi ça servirait de faire un modèle complet ?

Le seul modèle le plus complet que je connaisse, ce sont les expériences essayant de faire apparaître les briques élémentaires du vivant avec un peu d’eau, de gaz carbonique et d’azote et avec des étincelles.


ok je vois, c'est donc clairement impossible... dommage, j'espère qu'un jour ça le sera!
Eh bien mon idée de base c'était que l'on "recrée" la terre mais avec toutes les modifications que l'on y a apportées ( augmentation de l'effet de serre, pollution, fonte des glaces et j'en passe (malheureusement)). On pourrait alors trouver des solutions pour améliorer la situation et les "tester" sur ce modèle. Ainsi, si on trouve un moyen de réparer nos erreurs sur le modèle de la terre, on pourrait, en théorie, mener le projet a l’échelle de la planète.
Je ne veux pas laisser ma planète crever comme ça, il faut trouver des solutions.
Oui, le mieux serait que tout le monde s'y mette et change de comportement mais avec tout les "climato scepiques" comme tu dis, ceux qui n'y croient pas, et ceux qui s'en foutent royalement parce que ils seront mort d'ici là, j'ai l'impression que rien n'avance. Tu dis que les gens sont en train de changer, c'est vrai, mais je ne sais pas si cela va suffire car au bout d'un moment, on ne peux plus revenir en arrière et réparer nos erreurs...
En gros, moi je dis qu'on est sur la bonne voie, mais qu'il faut se bouger 0-icon_confused
 #42181  par bongo
 jeudi 9 mars 2017 à 10:41
EyoOo a écrit :ok je vois, c'est donc clairement impossible... dommage, j'espère qu'un jour ça le sera!
Eh bien mon idée de base c'était que l'on "recrée" la terre mais avec toutes les modifications que l'on y a apportées ( augmentation de l'effet de serre, pollution, fonte des glaces et j'en passe (malheureusement)). On pourrait alors trouver des solutions pour améliorer la situation et les "tester" sur ce modèle. Ainsi, si on trouve un moyen de réparer nos erreurs sur le modèle de la terre, on pourrait, en théorie, mener le projet a l’échelle de la planète.
Ah oui, maintenant je comprends mieux le sens de ta question.
Il existe ce que l'on appelle des modèles (donc avec des équations), et des très gros ordinateurs qui font tourner les calculs. Ce sont des modèles numériques du climat de la planète.
Il me semble que le GIEC a ce genre de modèle qui fait des prédictions (un spectre de prédictions, optimistes, pessimistes etc...). C'est de cette manière que l'on peut affirmer que si le taux de CO2 augmente au rythme actuel, alors dans 100 ans, la température globale moyenne augmentera de entre 1.2°C et 4°C.
EyoOo a écrit :Je ne veux pas laisser ma planète crever comme ça, il faut trouver des solutions.
LA planète n'en crèvera pas, elle s'en fiche, ça fait presque 5 milliards d'années qu'elle est là. Elle a subit pire... et s'en remettra.
Le problème c'est plutôt la survie de l'homme à long terme, et de tout un tas de gros mammifères.
Après le règne sans partage des dinosaures, puis de l'homme, et bien... une autre espèce dominera la planète après la disparition de l'homme si on continue comme ça.
EyoOo a écrit :Oui, le mieux serait que tout le monde s'y mette et change de comportement mais avec tout les "climato scepiques" comme tu dis, ceux qui n'y croient pas, et ceux qui s'en foutent royalement parce que ils seront mort d'ici là, j'ai l'impression que rien n'avance. Tu dis que les gens sont en train de changer, c'est vrai, mais je ne sais pas si cela va suffire car au bout d'un moment, on ne peux plus revenir en arrière et réparer nos erreurs...
En gros, moi je dis qu'on est sur la bonne voie, mais qu'il faut se bouger 0-icon_confused
La notion à comprendre c'est que la terre est un système ouvert, c'est-à-dire que ses ressources sont fixes, et s'épuisent. Heureusement on a le soleil qui nous fournit quelque chose comme 1 000 W / m² d'énergie que les organismes vivant utilisent pour la transformer en une autre énergie ou en biomasse.

Le fait est que l'activité humaine utilise plus d'énergie que ce que la planète est capable de capter du soleil. On raconte que chaque année le point d'équilibre qui était en novembre il y a quelques années se déplacent vers... août voire juillet cette année (ce qui veut dire que l'homme exploite la nature 2 fois plus vite qu'elle n'arrive à se régénérer en 1 an).
C'est peut-être abstrait tout ça, mais on vit au dessus de nos moyens, et notre capital s'épuise. C'est ça qu'il faut comprendre.

C'est pour ça aussi que pour assurer cette croissance, beaucoup de gens se tournent vers le spatial (ce qui n'empêche d'être écolo). Mais bon... peut-être qu'il faut trop d'énergie pour déplacer une civilisation planétaire sur une autre planète... et c'est peut-être pour ça qu'on ne voit pas d'extra-terrestre... ils sont peut-être passés par le même stade que nous, et se sont faits disparaître...

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

6 Réponses 
 474 Vues
 Dernier message de MIMATA
 jeudi 12 mai 2016 à 14:55
11 Réponses 
 439 Vues
 Dernier message de SaM42
 samedi 29 août 2015 à 18:11
7 Réponses 
 394 Vues
 Dernier message de Gbs
 jeudi 16 avril 2015 à 19:26
5 Réponses 
 359 Vues
 Dernier message de lezebre28
 samedi 6 février 2016 à 23:34
8 Réponses 
 536 Vues
 Dernier message de gun4045
 mercredi 30 novembre 2016 à 07:02