• Pourquoi les galaxies sont plates ?

  • Le Big Bang désigne l’époque dense et chaude qu’a connue l’Univers il y a environ 13,7 milliards d’années, ainsi que l’ensemble des modèles cosmologiques qui la décrivent, sans que cela préjuge de l’existence d’un « instant initial » ou d’un commencement à son histoire. Et vous, vous en pensez quoi ?
Le Big Bang désigne l’époque dense et chaude qu’a connue l’Univers il y a environ 13,7 milliards d’années, ainsi que l’ensemble des modèles cosmologiques qui la décrivent, sans que cela préjuge de l’existence d’un « instant initial » ou d’un commencement à son histoire. Et vous, vous en pensez quoi ?
 #8066  par cosmos0
 
Pourquoi les galaxies sont plates ? Est ce que ca a un rapport avec l'emission (rayons X) du trous noir au noyau de la galaxie qui est dans l'axes de rotation ? Est-ce un effet vortex ? Un lien avec la distribution d'energie sombre? La matiere noire serait elle transmise du trous noir au centre de la galaxie (e.g. en dehors du spectre de l'emission electromagnetique)?
Dernière modification par cosmos0 le mardi 29 décembre 2009 à 01:18, modifié 4 fois.
 #8071  par Stalker
 
Dans l'univers, tout tourne, et les galaxies ne font pas exeption.

Si la galaxie (ou autre chose) tourne uniformément dans le même sens, les objets (étoiles, planètes, molécules...) qui n'orbitent pas dans le plan de l'équateur chutent vers le centre, ou s'échappe, je m'explique:

Imaginez une sphère de gaz en rotation. Cette sphère à tendance à s'effondrer sur elle même à cause de sa masse. Si vous tournez dans le plan de l'équateur, vous pouvez échapper à la gravité, rester en orbite si vous voulez. Par contre si vous tournez dans un plan parallèle à l'équateur, vous continuerez à tomber vers le centre. En fait la force de gravité est toujours orientée vers le centre de la sphère, et si vous ne tournez pas à l'équateur, vous tombez, ou alors vous vous échappez.

Faites l'expérience vous même. Mettez un truc lourd au bout d'une corde et faites tourner très vite autour de vous. vous remarquez qu'il est beaucoup plus facile de faire tourner votre machin à bout portant dans le plan de vos épaules. Si vous baissez le plan de rotation ou que vous le soulevez, vous aurez envie de vous remettre dans le bon plan.

J'ai fait un schéma: le cercle bleu est une orbite, les flèches roses sont les forces de pesanteur, les lignes roses sont des traits de construction qui sont là pour montrer que à l'équateur la force de gravité est dans le plan de l'orbite et qu'elle est en dehors quand l'orbite n'est pas autour de l'équateur.
Image

En fait une orbite sur un plan parallèle à l'équateur, ça n'existe pas, il faut tourner autour du centre de masse, qui est au centre de la sphère.

Les galaxies spirales naissent relativement sans embuches, raison pour laquelle elles forment un disque: le nuage de gaz qui les a engendré a commencé par tourner uniformément.

Les galaxies elliptiques naissent de la collision de galaxies géantes, elles sont donc désordonnées et pas plates. Néanmoins toutes les orbites ont pour foyer le centre de la galaxie.
 #8080  par cosmos0
 
Est ce que quelqu'un a un graphique de la distribution des galaxies fonction de la vitesse de rotation du noyau, la masse visible du noyau, et par types de galaxies? On pourrait envisager d'autre facteurs tels que ratio de masse de la galaxie par la masse du noyau.. On devrait s'attendre a observer des "clusters" par type de galaxies..
Dernière modification par cosmos0 le dimanche 3 janvier 2010 à 21:10, modifié 1 fois.
 #8086  par Stalker
 
J'ai pas de graphique sous la main, mais je sais que les galaxies irrégulières (genre les nuages de Magellan) sont beaucoup plus riches en matière noire que les autres.

Mais alors pourquoi certaines galaxies forment des spirales et d'autres non?

http://www.astronomes.com/c5_galaxies/p ... iraux.html


Comme je l'ai expliqué, les galaxies "premières" naissent en disque. Les bras sont un peu comme une "onde" de densité qui est due à la rotation et à l'homogénéité imparfaite du gaz de la galaxie (comme les bras dans le tourbillon de l'évier). Je pense que les galaxies irrégulières n'ont pas de bras car elles tournent trop lentement, mais aussi parce qu'elles sont perpétuellement déformées par les forces de marées des galaxies plus grosses. On suppose par exemple que les nuages de Magellan avaient des bras par le passé.