Page 2 sur 6

Re: trou noir : un peu de precision

Message non luPublié :vendredi 21 décembre 2012 à 11:58
par bongo
patapon a écrit :je comprends bien, mais a titre d'exemple arbitraire : un T.N. en "sommeil" , en se réveillant, va se nourrir d'une étoile chargée en hélium alors qu'il y a d'autres étoiles plus proches. est ce pour répondre à un "besoin" précis d'un type de molécule ou est ce dû à la gravité?
Non un trou noir mange ce qui lui tombe dessus, il ne choisit pas. C'est comme la terre, quand une comète lui tombe dessus, il ne choisit pas, il n'y a pas une conscience, mais il y a la force de gravité qui ne réfléchit pas...
patapon a écrit :1) est ce que un T.N. primordial peut naitre dans notre galaxie?
Non, par définition, un trou noir primordial est né quelques instants après le Big Bang.
patapon a écrit :2) en comparant un T.N. primordial avec un T.N. stellaire, de quoi aurait-il besoin de différent pour se créer et quelle serait sa taille hypothétique?
En théorie un trou noir primordial a été créé au tout début de l'univers, lorsque les conditions de températures étaient extrêmes. Un trou noir primordial se serait créé suite à des collisions d'une énergie extrême, peut-être reproductible en accélérateur de particules.
Alors qu'un trou noir stellaire est créé suite à un effondrement d'une étoile en fin de vie.
patapon a écrit :3) j'ai lu qu'un T.N. primordial serait un T.N. quantique est ce vrai? serait-il possible d'apporter un peu de précision ?
Oui, un trou noir primordial est petit (masse d'une grosse montagne par exemple). Ce qui pilote le trou noir c'est plutôt la mécanique quantique. C'est ce que l'on appelle le phénomène de rayonnement de Hawking, ou l'évaporation.
Ce rayonnement existe aussi pour les trous noirs stellaires, mais est moins intense. Un trou noir massif est froid et émet peut de rayonnement, contrairement à un trou noir microscopique et a fortiori un trou noir primordial.
patapon a écrit :4) hypothétiquement quelles seraient les caractéristiques d'un T.N. primordial?
Les mêmes qu'un trou noir stellaire :
- masse
- moment cinétique
- charge électrique
A cela près qu'un trou noir stellaire a une masse stellaire (au dessus de 3 masses solaires), alors qu'un trou noir primordial, quelques millions de tonnes.

Re: trou noir : un peu de precision

Message non luPublié :mardi 8 janvier 2013 à 19:44
par patapon
salut, merci pour tes précisions

je comprends qu'un trou noir n'a pas de besoin, mais il peut être en sommeil? on a une idée de la durée de ces phases de sommeil en moyenne?

1) peut-on aujourd'hui hypothetiquement rencontrer un trou noir primordial dans notre voie lactée? bref peut-il encore exister des trous noirs primordiaux (dans la mesure ou les trous noirs supermassifs ne seraient pas des trous noirs primordiaux)?

2) quel serait l'aspect d'un trou noir primordial ?

3) les trous noirs stellaires, super massifs et primordiaux peuvent tous appartenir à une de ces categorie ? :
-Schwarzchild
-Kerr
-Reissner-Nordstorm
-Kerr-Newman

Re: trou noir : un peu de precision

Message non luPublié :mardi 8 janvier 2013 à 21:02
par Supernova
Bonsoir,

En fait, comme te l'a expliqué Bongo, un trou noir ne peut pas être dans une phase de sommeil, ou en sommeil tous court. Car un trou noir supermassif ou stellaire a une force de gravité énorme. Pour qu'il soit en sommeil il faudrait couper cette force d'attraction qui attire irrémédiablement la matière dans le trou noir. La preuve qu'il ne sont pas en "sommeil", car pour observer un trou noir, les astrophysiciens s'aident du mouvement de la matière, en fait ce mouvement est créer par la gravitation car la matière tombe dans le trou noir.

Et bien en fait les trous noir primordiaux sont à ce jour hypothétiques, car les scientifiques n'en ont jamais observés ou détectés.

Oui, les supermassifs, stellaires ou primordiaux peuvent appartenir à une de ces catégories.

Re: trou noir : un peu de precision

Message non luPublié :mercredi 9 janvier 2013 à 15:05
par bongo
patapon a écrit :salut, merci pour tes précisions

je comprends qu'un trou noir n'a pas de besoin, mais il peut être en sommeil? on a une idée de la durée de ces phases de sommeil en moyenne?
Je pense qu'il faut arrêter de personnifier un trou noir. C'est un objet qui mange tout ce qui passe à proximité.
patapon a écrit :1) peut-on aujourd'hui hypothetiquement rencontrer un trou noir primordial dans notre voie lactée? bref peut-il encore exister des trous noirs primordiaux (dans la mesure ou les trous noirs supermassifs ne seraient pas des trous noirs primordiaux)?
Oui c'est possible, mais on n'en a jamais observé.
patapon a écrit :2) quel serait l'aspect d'un trou noir primordial ?
Il rayonne et se désintègre.
patapon a écrit :3) les trous noirs stellaires, super massifs et primordiaux peuvent tous appartenir à une de ces categorie ? :
-Schwarzchild
C'est un trou noir sans charge et sans rotation, peu probable pour un trou noir stellaire ou supermassif. (peut-être pour un trou noir microscopique).
patapon a écrit :-Kerr
Très probable.
patapon a écrit :-Reissner-Nordstorm
très peu probable
patapon a écrit :-Kerr-Newman
moyennement probable

Re: trou noir : un peu de precision

Message non luPublié :mercredi 9 janvier 2013 à 17:13
par soralien
Oui, la plupart des trous noirs dans l'univers observable sont des trous noirs de Kerr... d'où le succès de la théorie multivers ( provoqué par cet effet spécial qui est l'effet Lense-Thirring ).

Re: trou noir : un peu de precision

Message non luPublié :mercredi 9 janvier 2013 à 19:19
par patapon
encore merci, pour toutes ces informations

bongo a écrit :patapon a écrit:
2) quel serait l'aspect d'un trou noir primordial ?
Il rayonne et se désintègre.


-en partant de l'hypothèse que les trous noirs primordiaux existent et qu'ils ne sont pas devenu des trous noirs supermassifs, tu veux dire qu'ils auraient une vie relativement courte (" ... et se désintègre")?

-malgré la faible probabilité de certaines de ces categories (Kerr, Schwarzchild, Kerr-Newman, Reissner-Nordstorm). si on pouvait observer aujourd'hui ces categories dans l'univers avec precision, laquelle selon vous susiterait le plus l'interêt scientifique, et pourquoi?