Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • l'espace temps à l'horizon d'un trou noir

  • Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
 #31209    par lb9
 jeudi 26 juin 2014 à 12:14
Bonjour,
Est-il vrai que le temps se ralentit jusqu'à s'inverser à l'horizon d'un trou, et qu'on parle même d'une singularité qui fait que le temps devient espace et l'espace devient temps?
 #31210    par ddamio
 jeudi 26 juin 2014 à 14:35
De la théorie, un trou noir n'aurait ni temps ni espace, mais personne n'y est jamais allé pour le confirmer. En théorie on peut tout dire. Je ne vois pas pourquoi un trou noir n'aurait pas de temps même s'il est supermassif, car lui même a un temps, il fini souvent par s’évaporer et il n'est pas éternel.
La théorie c'est comme une croyance, quand c'est quelqu'un de renommée qui le dit, beaucoup de personnes y adhère, quand il y a assez de personnes c'est reconnu, voilà comme souvent n'importe quoi ce dit.
Si une étoile à neutron de 20 à 30 km venait à nous frôler, la terre mesurerait en diamètre pas plus d'un mètre, tellement elle serait comprimée par l'étoile, alors imagine ce qui peut ce passer dans un trou noir avec encore plus d'attraction, mais je ne vois pas ou est le lien avec le temps.
Dernière modification par ddamio le jeudi 26 juin 2014 à 14:56, modifié 1 fois.
 #31212    par lb9
 jeudi 26 juin 2014 à 15:36
Aucune formation scientifique pour moi, j'essaie juste de comprendre. Aujourd'hui, le trou noir n'est-il qu'une théorie (seulement des calculs) ou y-a-t-il des observations qui prouvent son existence? En tout cas, tout ce qui se passe à l'horizon d'un trou noir, avant le point de non retour, n'est que théorique et basé sur des calculs ou des observations le prouvent?
 #31218    par ddamio
 jeudi 26 juin 2014 à 20:37
lb9 a écrit :Aucune formation scientifique pour moi, j'essaie juste de comprendre


Pas scientifique non plus, mais quand un sujet passionne, il est possible de devenir pertinent pour tout le monde.
Les trous noirs s'évaporent quand ils atteignent une certaine dimension. Les observations sont prouvées, ils sont le plus souvent au centre des galaxies. On parle de mini trou noir mais sans aucune preuve. L 'attraction des trous noirs serait si forte que même la lumière ne peut en ressortir, de là la théorie que le temps et l'espace ne sont plus. Il y a eu une observation récente en direct "moins la vitesse de la lumière bien sure" (en 2013 je crois), d'une étoile avalée par un trou noir.
 #31224    par bongo
 vendredi 27 juin 2014 à 10:29
lb9 a écrit :Bonjour,
Est-il vrai que le temps se ralentit jusqu'à s'inverser à l'horizon d'un trou
Oui le temps est ralenti, plus tu te rapproches de l’horizon des événements et plus le temps ralentit. Jusqu’à être gelé. Par contre dire que le temps est ralenti ne veut absolument rien dire si tu ne le compares pas à l’écoulement du temps en un autre endroit.
Donc l’endroit de référence est loin à l’infini, et donc 1 seconde passée près du trou noir correspond à des milliers d’années près de l’horizon.

Par contre le cours du temps ne s’inverse pas en franchissant l’horizon, il continue à se dérouler vers le futur.
lb9 a écrit :et qu'on parle même d'une singularité qui fait que le temps devient espace et l'espace devient temps?
Oui et non. Il y a effectivement une singularité à l’horizon, mais c’est une singularité de coordonnées, ce qui veut dire que les coordonnées utilisées ne sont pas adaptées, l’horizon n’est pas une singularité, quand on utilise un autre système de coordonnées plus adaptées, la singularité disparaît.

C’est un peu comme si tu utilisais le système de coordonnées longitude latitude.
Au pôle nord, il y a une singularité de coordonnées (la latitude vaut 90°, mais que vaut la longitude ?).
Si tu avais décidé de mettre l’origine des coordonnées sur l’équateur, le pôle nord ne pose plus de problème.
lb9 a écrit :Aujourd'hui, le trou noir n'est-il qu'une théorie (seulement des calculs) ou y-a-t-il des observations qui prouvent son existence?
Il y a des observations qui montrent de manière claire qu’un trou noir existe :
- Dans la constellation du Cygne, il y a une zone Cygnus X-1 source de rayons X caractéristiques d’un trou noir en train de dévorer du gaz
- Au centre de la Voie Lactée, il y a des études qui montrent qu’un objet de 4 millions de masse solaire, et invisible, attire des étoiles qui ont un mouvement très très accéléré à l’approche du trou noir
- Les émissions d’onde radio provenant du centre de la galaxie tirent probablement leur source de l’énergie de rotation du trou noir central
- Les quasars tirent probablement leur source de l’énergie d’un trou noir

Ne faites pas attention aux commentaires Youtube de la vidéo (concentrez-vous juste sur la partie audio et vidéo)

[youtube]A_KBd0kSlAc[/youtube]

lb9 a écrit :En tout cas, tout ce qui se passe à l'horizon d'un trou noir, avant le point de non retour, n'est que théorique et basé sur des calculs ou des observations le prouvent?
Le décalage vers le rouge et donc le ralentissement du temps est observé sur des objets moins extrêmes (sur terre, sur le soleil, sur les naines blanches). Quant aux trous noirs, impossibles d’observer cela, ceux que l’on repère sont souvent environnés d’un disque d’accrétion qui rend invisible l’observation de l’horizon. Quant aux trous noirs sans disque, on ne sait pas les détecter.
 #31235    par yoyo
 samedi 28 juin 2014 à 00:05
Existe-t-il une seule preuve matérielle indiscutable à cela ? . . . NON !
Ni Einstein, ni Planck, ni Hawking et tant d'autres ne peuvent donner une seule réponse valable à cette question.

-Il n'y a aucune expérience répétée et faite sur un très long terme en ce qui concerne :
-Le temps.
-Tout au plus des observations d'effet de lentilles gravitationnelle qui ne prouvent rien du tout.
-Nous sommes à la limite du savoir sur la "singularité" originelle.
-La gravité pose encore des problèmes aux physiciens.

Je ne crois pas du tout aux trous noirs, pas plus qu'à la matière noire et à l'énergie noire. Tout est noir lorsqu'on n'a pas de réponses; et quand on ne sait pas et qu'on a aucune preuve expérimentale, on reste sur des spéculations théoriques.
Il se pourrait aussi qu'on ait affaire à un siphon "extra"-dimensionnel et non d'une masse hyper condensée en un point donné de l'espace. En d'autres mots : un vide absolut au centre d'un vortex et non d'un effondrement massif; tout comme lorsque l'eau s'écoule en tournoyant en vortex dans votre évier, pour donner accès à d'autres dimensions de notre Univers que nous ne connaissons pas encore.

Qui sait ?

Y-16

yoyo

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Est-il possible qu'un trou noir ne s'évapore pas ?
par Pl6713 » samedi 1 juin 2019 à 11:08 » In Les trous noirs
4 Réponses 
 277525 Vues
 Dernier message de Pl6713
 mardi 4 juin 2019 à 12:12
Nouveau message "Ralentissement" du temps propre à l'horizon
par ceddly » mercredi 11 septembre 2019 à 12:55 » In Les trous noirs
24 Réponses 
 205718 Vues
 Dernier message de lodeli
 mercredi 2 octobre 2019 à 18:49
Nouveau message BlueTurn, l'appli de l'espace
par Backpackers » jeudi 2 février 2017 à 20:08 » In Autres sujets
2 Réponses 
 4931 Vues
 Dernier message de Backpackers
 vendredi 3 février 2017 à 17:05
44 Réponses 
 95452 Vues
 Dernier message de Markus Bloch
 samedi 5 janvier 2019 à 14:43
0 Réponses 
 5174 Vues
 Dernier message de Backpackers
 samedi 3 décembre 2016 à 14:55