Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Définition de ce qu'est une planète selon l'UAI

  • Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire

<t><t><t>D'accord ou pas d'accord avec la définition de l'UIA ?</t></t></t>

OUI d'accord
12
46%
NON pas d'accord
14
54%
 #30864    par MIMATA
 dimanche 18 mai 2014 à 21:11
bongo a écrit :C'est probablement plus arbitraire que scientifique, mais la volonté était de restreindre au maximum le sens du terme planète afin que le nombre de planètes du système solaire n'explose pas.
C'est ce que je trouve vraiment affligeant dans cette définition.
 #30865    par bongo
 dimanche 18 mai 2014 à 22:58
Il y avait probablement une coloration assez politique dans cette définition (le fait de refuser aux américains la découverte d'une planète).
Toute autre définition incluant Pluton aurait probablement dû inclure Cérès, Sedna, etc... montant le nombre à au moins 12, et avec potentiellement des objets de la ceinture de Kuiper à découvrir qui aurait le statut potentiel de planète.

Je ne cherche pas à cautionner cette définition, mais en termes scientifiques, oui ça reste assez arbitraire.
 #30881    par ddamio
 lundi 19 mai 2014 à 22:05
pierre a écrit :Un peu comme la définition d'un fleuve par rapport à une rivière...
Je donne cette comparaison car il existe des rivières plus grandes que les fleuves, (je ne me souviens plus lesquelles)
Aucune rivière n'est plus grande que le fleuve dans lequel elle se jette, c'est une question de logique (sans confondre l’amazone avec le Rhône et en parlant de leurs rivières réciproques).
 #30882    par ddamio
 lundi 19 mai 2014 à 22:12
bongo a écrit :Toute autre définition incluant Pluton aurait probablement dû inclure Cérès, Sedna, etc... montant le nombre à au moins 12, et avec potentiellement des objets de la ceinture de Kuiper
Tout à fait, autant dire rajouter des roches, ce n'est plus le même système solaire, Mimata n'a pas tort mais ce n'est pas possible d'inclure des roches comme des planètes non plus. Je pense qu'une masse propice à un mouvement (comme des volcans à une période de son évolution, pas le cas sur pluton trop petit), qu'il y est une question possible sans prendre en compte la composition de la planète: Comme la vie pouvait elle ce développer, évidemment sans prendre en compte son emplacement, mercure oui et pourtant impossible. Pas facile comme question. Et qui sait peut être il y a t' il une forme de vie sur les 8 planètes, presque prouvé sur vénus, alors pourquoi pas sur Jupiter à sa façon, quelque part il est est son propre soleil et sa propre atmosphère? Des petites bêtes qui adores les radiations, c'est pas parce que l'on ne connait pas que ça n’existe pas.
 #30894    par MIMATA
 mardi 20 mai 2014 à 10:42
ddamio a écrit :Tout à fait, autant dire rajouter des roches, ce n'est plus le même système solaire, Mimata n'a pas tort mais ce n'est pas possible d'inclure des roches comme des planètes non plus.
Les planètes naines sont loin d'être des roches informes. Ce sont tous des corps suffisamment massifs pour avoir atteins l'équilibre hydrostatique, c'est-à-dire une forme plus ou moins sphérique. De mon point de vue, c'est plutôt ce critère qui différencie un corps que l'on pourrait qualifier de planète d'un astéroïde qui lui ressemble effectivement à un gros rocher.
Objets-transneptuniens.jpg
Personnellement, je ne vois pas pourquoi le nombre de planètes qu'on aurait au bout du compte serait un critère...qu'est ce que ça peut bien faire de se retrouver avec 12, 20, 30, 40, 50 planètes ?
ddamio a écrit :Je pense qu'une masse propice à un mouvement (comme des volcans à une période de son évolution, pas le cas sur pluton trop petit), qu'il y est une question possible sans prendre en compte la composition de la planète
Le fait qu'une planète soit active ou non importe peu, tout dépend de son âge. Mais effectivement, retenir le critère de la différenciation pourrait être pertinent. Par contre, ça suppose de faire des analyse géologiques pour déterminer la nature de l'objet...ce qui va à l'encontre d'une définition simple et évidente. Ca ne passe pas le "test Star Treck" : quand Spoke et le Capitaine Kurk arrivent en orbite autour d'un corps, il savent qu'ils sont autour d'une planète sans avoir besoin d'analyser sa composition et son orbite pour savoir si il y a d'autres corps ou non ou si son plan est trop incliné ou non.
ddamio a écrit :Et qui sait peut être il y a t' il une forme de vie sur les 8 planètes, presque prouvé sur vénus.
Ah ?! Y-36
ddamio a écrit :c'est pas parce que l'on ne connait pas que ça n’existe pas.
Certes, mais c'est pas parce que ça existe peut-être que ça existe... 0-icon_cheesygrin
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
 #30895    par nikopol
 mardi 20 mai 2014 à 13:20
MIMATA a écrit :Les planètes naines sont loin d'être des roches informes. Ce sont tous des corps suffisamment massifs pour avoir atteins l'équilibre hydrostatique, c'est-à-dire une forme plus ou moins sphérique. De mon point de vue, c'est plutôt ce critère qui différencie un corps que l'on pourrait qualifier de planète d'un astéroïde qui lui ressemble effectivement à un gros rocher.
Et que penser d' Hauméa justement, loin d'être sphérique mais plus grande que certaines autres planètes naines?

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

8 Réponses 
 13944 Vues
 Dernier message de Edji
 samedi 16 décembre 2017 à 20:15
22 Réponses 
 34139 Vues
 Dernier message de Damien7400
 lundi 9 avril 2018 à 18:59
7 Réponses 
 51198 Vues
 Dernier message de MIMATA
 mercredi 17 octobre 2018 à 19:32