Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • La géante cachée

  • Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
 #35613    par Saw9293
 lundi 29 juin 2015 à 13:21
Bonjour, cela fait un moment que je tombe sur des articles qui suggèrent l’existence d'une géante supplémentaire. De nombreuses configurations sont proposées, planète gazeuse, naine brune, orbite ultra elliptique de vingt six millions d'années et j'en passe.

http://www.journaldelascience.fr/espace ... laire-3493

Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, je pourrais ajouter celui-là :

https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9m% ... C3%A9tique)

En faisant la part des choses, quelle est la ou les théories les plus sérieuses sur le sujet ?
 #35617    par Edji
 lundi 29 juin 2015 à 15:05
Salut.

C'est un peu le serpent de mer de l'astronomie cette histoire. Planète X, Nibiru, Némésis, Tatouine... (heu non...)
Pour le moment, pas de preuve. Mais en science, l’absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence. En tous les cas, des objets transneptuniens, on en trouve presque à la pelle, presque... Mais ce sont des naines. Cependant, une géante, pourquoi pas ?

Ci-joint l'article wikipépé assez complet. Avec un bon historique et les différentes recherches sérieuses (ou pas).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan%C3%A8te_X


De l'autre coté du système solaire, beaucoup ont longtemps cherché en vain une planète "Vulcain" à l'intérieur de l'orbite de Mercure. On sait aujourd'hui que c'était une douce utopie, mais c'est une histoire intéressante, pleine de rebondissements, de coups de théâtre et de drames. Certains ont connu la gloire grâce à Vulcain, avant de s'y casser les dents...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vulcain_% ... C3%A8te%29
 #35625    par Saw9293
 lundi 29 juin 2015 à 22:22
Merci pour la réponse claire et complète. J'ai lu l'article sur Vulcain quelle mobilisation ! Cela étant, je m'interroge toujours sur les chercheurs de Némésis ou de Planète X, fous ou visionnaires ?! L'avenir nous le dira !
 #35630    par Cyril
 mardi 30 juin 2015 à 19:02
Bonjour,

Oui super sujet !

Moi se qui me fait douter de l'existence d'un tel astre, c'est comment n’aurions nous pus ne pas le repérer ?

Parceque, si il avait était crée lors de la formation du système solaire à une tel distance, la quantité de matière n'est plus assez importante pour permettre la formation d'un tel astre (géante gazeuse ou de glace même) . Si il avait était éjecté par les interaction gravitationnelle, il n'y aurais rien pour stabilisé son orbite et elle resterais très excentrique ce qui la ferais revenir périodiquement au sein du système solaire et perturberais occasionnellement les orbites des autres planètes se qui serais aujourd'hui encore visible .. ?

Et puis si elle est massive, un astre aussi "proche" peut être repérable a l'infrarouge ?!

Mais je ne nie pas l'existence d'une "Planète" en référence a sa définition ! Il y'aurais donc une sorte de "trou" ou un tore allongé au sain du nuage d'Oort, si elle se trouve plus loin, je ne suis pas sur qu'elle puisse maintenir une orbite viable a long terme autour du soleil a cause des perturbation engendré par les autres étoiles et la galaxie.
 #35640    par Saw9293
 mercredi 1 juillet 2015 à 10:19
C'est vrai qu'il y a quelque chose de perturbant, à lire les résultats de ses chercheurs, budgétés par des universités, au sujet d'une telle quête !

Mais bon, comme je disais dans mon messages précédents, fous ou visionnaires...

Dans tous les cas, que la force soit avec eux !
Dernière modification par Saw9293 le mercredi 1 juillet 2015 à 10:38, modifié 1 fois.
 #35644    par MIMATA
 mercredi 1 juillet 2015 à 11:30
Edji a écrit :Mais en science, l’absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Je réagis à cette assertion car elle est souvent utilisée comme argument (imparable). En fait, je la trouve totalement fausse car en science on se base sur l'observation et sur des lois. Donc un phénomène pour être confirmé doit être prouvé et la preuve définitive de son existence est son observation.
Autrement dit, tout ce qui n'est pas observé reste hypothétique, ce qui ne signifie pas qu'il puisse réellement exister et à partir du moment où on ne peut pas observer un phénomène, alors on ne peut pas affirmer son existence potentielle comme étant une possibilité valable "en attendant".
Donc pour moi, " l'absence de preuve est bien une preuve de l'absence " si je peux reprendre l'assertion : tant que rien ne permet de prouver quelque chose, rien ne permet de penser qu'elle existe réellement, ça reste qu'une simple hypothèse sans valeur.
Par exemple, ce n'est pas parce que je dis que les éléphants de 25 mètres de haut avec 3 yeux et une couleur arc en ciel existent et cela sans aucune preuve, qu'il faut considérer qu'il est possible qu'ils existent vraiment.

Autre exemple et maintenant en prenant le cas de l'hypothèse d'une planète lointaine appartenant au système solaire, pour affirmer son existence il faut soit l'observer, soit observer ses effets sur son environnement comme des perturbation gravitationnelle sur d'autres corps connus, soit observer une occultation étoile lointaine, mais tant que nous n'avons rien qui pourrait justifier son existence réelle, rien ne permet d'affirmer qu'elle existe.
Après, il y a la foi (pas religieuse) et la conviction mais ça c'est autre chose.
Les probabilités aussi peuvent donner plus ou moins de valeur à une hypothèse.

La recherche des planètes transneptunienne n'en est qu'à ses débuts et je ne doute pas que nous trouverons des dizaines de candidats au poste de planète X. Eris, avec une taille supérieure à Pluton avec ses 2326 km répond d'ailleurs déjà aux critères de planète naine, par contre, trouver une géante, ça reste à prouver !
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7