Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • [Hypothèse]L'axe de rotation de Uranus

  • Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
Toutes vos questions sur les planètes et satellites du système solaire
 #22355    par ddamio
 jeudi 13 décembre 2012 à 14:18
Jupiter n'est pas transparente puisque contenant de la matière.
Coté soleil, les rayons vienne du vide pour frapper sa surface, donc pas d'obstacle. De l'autre coté de la planète le vide est derrière, alors le reflet de la matière peux se concentrer sur sa périphérie et chauffer les contours de cette demi sphère. Le peux de chaleur produit par Uranus lui est réparti sur l'ensemble de la planète et n'explique pas pourquoi le coté à l'ombre est plus chaud.

Pour cela qu'il ne peux pas il y avoir de noyau comme sur les autres planète de notre système, car alors le reflet serait uniformément réparti sur la sphère et le coté soleil plus chaud.

Je parle des planètes gazeuses et non des telluriques.
Dernière modification par bongo le jeudi 13 décembre 2012 à 14:18, modifié 2 fois. Raison : Fusion de plusieurs messages monolignes postés consécutivement.
 #22356    par bongo
 jeudi 13 décembre 2012 à 14:30
ddamio a écrit :Le peu de chaleur produit par Uranus lui est réparti sur l'ensemble de la planète et n'explique pas pourquoi le coté à l'ombre est plus chaud.
Je me demande juste si tu lis mes messages.
bongo a écrit :
ddamio a écrit :Pour m'appuyer sur cette théorie il est alors possible d'expliquer pourquoi la face cachée d'Uranus est plus chaude que la face du coté du soleil (la planète ne produisant pas de chaleur).
C'est une affirmation ? ou bien c'est vérifié ???
Quelles températures sont mesurées, sur l'hémisphère faisant face au soleil ?
Et de l'autre côté ?

Par quel appareil tu as fait la mesure ?

Je zappe mes autres questions... commençons par le plus simple.
 #22357    par ddamio
 jeudi 13 décembre 2012 à 17:57
Je suis nouveau et ai bien compris qu'avant d'affirmer il faut prouver « L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. » de Aristote.
J'ai eu beaucoup de mal à retrouver un des article ou j'avais lu que la face sombre était plus chaude que la face éclairée, voici la première de l'observatoire de Paris avec le site mais il y en a d'autres: http://spt06.perso.libertysurf.fr/uranus.htm
Le pôle obscur. Tout au contraire, la température de la haute atmosphère est presque la même aux pôles et à l’équateur, ce qui confirme la validité du modèle mis au point, un an avant la rencontre, par Bruno Bézard et Daniel Gautier, de l’Observatoire de Paris. Le pôle sombre est même légèrement plus chaud que le pôle éclairé, et la région la plus froide (d’environ 2 K) est située entre 20 degrés et 40 degrés de latitude, dans une zone que l’on qualifierait sur la Terre de tropicale : il règne là une température de l’ordre de 60 kelvins.
Aussi: http://www.autourdelalune.com/astrologi ... tie-3.html
La conséquence est que les pôles reçoivent plus d'énergie que l'équateur contrairement aux autres planètes. Malgré ce fait, c'est l'équateur qui est plus chaud, aucune théorie ne parvient à l'heure actuelle à expliquer cette originalité. L'origine de cette excentricité est incertaine.
Dernière modification par kyss191 le jeudi 13 décembre 2012 à 17:57, modifié 2 fois. Raison : Supression des couleurs "flash", ça pique les yeux.
 #22398    par bongo
 vendredi 14 décembre 2012 à 11:09
Il y a 2 choses qui me gênent :
- sur la forme, tu copies-colles l'extrait d'une page web, j'aurais préféré que tu le mette plus en évidence
- sur le fond, c'est un site perso, et non un site officiel, donc... je ne m'avancerai pas sur ces données, qui semblent dire que c'est la sonde Voyager 2 qui aurait fait ces mesures

La dernière chose qui me gêne, est que si l'on admet que les informations du site soient authentiques, pourquoi tu n'as pas fait de recherche plus approfondie sur les travaux de Daniel Gautier et Bruno Bézard ?? plutôt que d'inventer une théorie personnelle ?
 #22411    par ddamio
 vendredi 14 décembre 2012 à 17:28
Bonjour, Comme expliquer sur les pages web, ce phénomène est constaté mais reste inexpliqué, c'est ce qui m’a intéressé sur ce sujet aussi, essayer de trouver des réponses là ou il n'y en a pas encore. Je cherche sur ce site le partage d'idées avec des personnes plus compétentes que moi à y répondre ou à donner leur point de vue sur le fait que cette théorie pourrait être ou pas la solution.
Non pas lancer une idée au hasard, juste pour faire l’intéressant, mais sur un sujet qui peut captiver des hommes de science. je chercherais néant moins les travaux de Daniel Gautier et Bruno Bézard.
Pourquoi ne pourrait on pas trouver une réponse cohérente en partant d'une réflexion commune.
 #22462    par bongo
 samedi 15 décembre 2012 à 12:23
ddamio a écrit :Pourquoi ne pourrait on pas trouver une réponse cohérente en partant d'une réflexion commune.
Peut-être parce que nous n'avons pas le niveau scientifique pour modéliser les phénomènes, pour comprendre quantitativement les phénomènes et simuler les les choses.

C'est pour ça que la recherche est une affaire de spécialiste, et que nous n'arriverons pas en réfléchissant sur notre canapé à faire leur travail...
Imaginons que tu aies un jour une idée flamboyante, qui pourrait être la bonne, comme lorsque les grecs ont inventé la théorie atomique (Démocrite). Comment t'y prendrais-tu pour savoir que c'est la bonne théorie ? Comment tu pourrais la prouver ? Je pense que même si tu as peut-être envisager la bonne solution, tu n'es probablement pas capable de savoir que c'est la bonne solution, tout simplement parce que cela implique des modèles mathématique, et des simulations avec des super-calculateurs que tu ne peux réaliser le dimanche dans ton salon avec ton pc de bureau.