Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Adaptateur filtres astro sur objectifs photo (canon/nikon etc)

  • Tout ce qui concerne le matériel de prise de vues astro, argentique ou ccd ou l'utilisation de télescopes et autres instruments d'observation.
Tout ce qui concerne le matériel de prise de vues astro, argentique ou ccd ou l'utilisation de télescopes et autres instruments d'observation.
 #40664    par Damien7400
 vendredi 23 septembre 2016 à 11:37
Salut à tous,

je pense que d'autres ont eu se problème, les photos du ciel avec un objectif photo en péri-urbain (toutefois avec un ciel encore de bonne qualité) choppent rapidement l'éclairage urbain, du coup il faut batailler pour soustraire le rouge sans abimer le plus important... Le hic: le filtre UHC-S en 2" (déjà bien cher) ne s'adapte pas sur l'objectif 58mm EFS du Canon.

Le mois dernier j'ai trouvé ce vendeur sur Amazon: B & W Handelsgesellschaft en Allemagne (vhbw)
Il propose les anneaux d'adaptation tous diamètres, dans mon cas 58->48mm, 5€ avec les frais de port
Image

Je l'ai reçu aujourd'hui, il se visse très bien sur le canon et le filtre se visse sans accro également dessus.
L'épaisseur de la bague éloigne le filtre de près de 3mm de la lentille de l'objectif... bien ou mal ? A tester sur de grosses étoiles.
DSCF8490.JPG

et voilà monté sur l'EFS 18-55 du canon
DSCF8486.JPG


Etonnant pour ce genre de matériel de trouver à si bas prix, quand on voit les tarifs des bagues eos, M42, M48 etc etc
J'espère tester ça se week-end, en attendant: Bon ciel à tous !!
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
 #40669    par Gbs
 vendredi 23 septembre 2016 à 18:38
A part pour le vignetage, je ne vois pas en quoi la distance entre le filtre et la première lentille de l'objo aurait une incidence sur les images.
Ça va modifier le chemin optique avant les lentilles donc quand les rayons sont encore parallèles et comme le filtre est constitué de verre "plat" dioptre plan/plan), il n'y pas de modif importantes à attendre niveau focale.
LE seul hic que je vois c'est sur le chromatisme éventuel. Dés que tu mets un bout de verre y'en a....et ça que tu le mettes loin devant, juste devant ou entre l'objo et le capteur ça doit pas changer beaucoup.
 #40672    par Damien7400
 vendredi 23 septembre 2016 à 22:47
Salut,

eh bien je repensais aux photos de la tête de cheval dans Orion, avec le filtre uhc-s sur le correcteur de coma j'obtenais des artefacs bleus/lilas, comme des nébuleuses planétaires, reflets des étoiles ... idem pour les pleiades, mais ça ne concerne que les "grosses étoiles"....

Sinon, coté focale: APN+comakor+filtre = PO sorti de 3 à 4 mm de plus que sans le filtre, pourtant l'épaisseur du flitre ne rentre pas en compte, seul l'épaule du comakor est en butée sur le PO, le filtre n'est pas en contact/butée.
Mais ça... je ne saurais l'expliquer, mon domaine est dans l'électronique et les trucs qui volent ...

Coté optique: apparement ils faut que les filtres soient au plus près du capteur.... comme ces filtres qui se clipsent dans le canon, mais sans pouvoir utiliser l'objectif apsc
 #40673    par kyss191
 samedi 24 septembre 2016 à 07:41
Damien7400 a écrit :Salut,

eh bien je repensais aux photos de la tête de cheval dans Orion, avec le filtre uhc-s sur le correcteur de coma j'obtenais des artefacs bleus/lilas, comme des nébuleuses planétaires, reflets des étoiles ... idem pour les pleiades, mais ça ne concerne que les "grosses étoiles"....


C'est typiquement le chromatisme qu'indiqué GBS, en photo CP il se manifeste de cette façon sur les étoiles brillantes.

Au lieu d'utiliser un UHC, pourquoi pas imager en SHO? C'est nettement plus selectif donc plus efficace non?
 #40675    par Damien7400
 samedi 24 septembre 2016 à 10:09
A vrai dire, travailler en SHO est plus laborieux... si j'avais un poste fixe je pourrais imager plus souvent, ce n'est pas le cas encore :)

Quand le ciel est dénué de nébulosités en basse/moyenne ou haute couche (check sur les radiosondages) je me passe volontier du filtre UHC-S qui m'oblige à plus de poses, et à travailler sur la correction rvb à l'issu du traitement.

L'Hiver arrive, les restitutions du soir vont gonfler les basses couches de légers voiles humides qui augmentent bien la reverberation des luminaires de quartier. En Eté les couches humides sont hautes, la polution reste le long de l'horizon, le zénith reste bien souvent noir et la voie lactée visible malgré les lampadaires.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

0 Réponses 
 32056 Vues
 Dernier message de tmax
 lundi 29 juillet 2019 à 17:45
0 Réponses 
 835 Vues
 Dernier message de RedDaron
 samedi 18 février 2017 à 16:02
0 Réponses 
 787 Vues
 Dernier message de RedDaron
 samedi 18 février 2017 à 16:06
0 Réponses 
 809 Vues
 Dernier message de RedDaron
 samedi 18 février 2017 à 16:08
2 Réponses 
 3860 Vues
 Dernier message de Torstein
 samedi 2 septembre 2017 à 14:44