Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • L'univers du père Uranus

  • Dans cette rubrique, vous pouvez parler de n'importe quoi et de ce qui ne se rapporte pas à l'astro ou aux sciences
Dans cette rubrique, vous pouvez parler de n'importe quoi et de ce qui ne se rapporte pas à l'astro ou aux sciences
 #25266    par pere uranus
 jeudi 16 mai 2013 à 13:15
Bonjour à tous.
Vous qui êtes attirés par ce qui se passe au-dessus de vos têtes, seriez-vous intéressés par l'univers du père Uranus ?
Chaque épisode ouvre un débat sur les plus grandes énigmes d'astrophysique.
1) Pourquoi Vénus tourne à l'envers.
2) Pourrait-on dépasser la vitesse de la lumière ?
3) Mars n'est pas à sa place dans le système planétaire.
4) Les extraterrestres.
5) Les OVNIS.
6) Mars contre Vénus.
7) Le Big Bang.
7 bis) La masse noire, l'Arlésienne du cosmos.
8) Nos boucliers terrestres.
9) Un bouclier thermique.
10) Le castoulet, plat préféré des astronautes.
11) Atterrissage d'OVNI dans l'hexagone.
12) Enquête ufologique.
Etc......
A part "Mars contre Vénus" qui possède un gêne de science fiction, tous ces épisodes sont reliés à la physique et l'astrophysique actuelle avec en toile de fond nos forces fondamentales et se déroulent dans un décor inaproprié : le Bar de l'Univers, situé dans la cité des étoiles : Toulouse.
Ci-joint le premier épisode.
Si cela vous intrigue, n'hésitez pas à me le dire.
Cordialement à tous. Père Uranus.

BAR DE L’UNIVERS

OU LES BONNES HISTOIRES DU PERE URANUS






Le « Bar de l’Univers » abrite depuis quelque temps un drôle de paroissien.

Personne au juste ne se souvient de l’arrivée de ce citoyen qui a su, au début, se fondre dans le décor, pour petit à petit occuper le devant de la scène.

Physiquement c’est l’incarnation parfaite d’Archimède le clochard, d’Hubert Reeves et d’Albert Einstein.

Quant au bar, récemment transformé en pittoresque centre culturel, il se situe entre l’université des sciences et un lycée de grande réputation d’une importante métropole du Sud de la France.

Il est donc devenu un lieu fréquenté non pas de gosiers assoiffés mais de cerveaux affamés.
Un soir, le surnom lancé par un étudiant, caricaturant notre singulier personnage, fut adopté à l’unanimité et cet humble sexagénaire barbu, effacé, à l’œil non moins vif et pétillant devint le Père Uranus.

Son passé reste à ce jour inconnu : Physicien ? Astrophysicien ? Chimiste ? Biologiste ? Personne n’a encore percé la raison qui l’a amené à cette semi-clochardisation. Ce qui a fait dire un jour à un petit futé : « C’est une peine de cœur, une danseuse l’a quitté, une danseuse étoile bien entendu et il erre comme une planète éjectée de son étoile »

Au début le père Uranus payait sa pension de ses faibles deniers et logeait au deuxième étage.

Ce fut bref, car Maurice le patron, la soixantaine, le cœur sur la main et l’autre sur le tiroir caisse, s’aperçut bien vite du nombre croissant de clients qu’attirait cet étrange bonhomme et lui offrit tout naturellement le gîte et le couvert en le descendant au premier.

C’est que le père Uranus a des idées particulières, très personnelles et pittoresques et il ne s’en cache pas.
Son domaine de prédilection est l’astronomie, l’astrophysique mais surtout « démolir » les théories établies et les remplacer par les siennes.

Le père Uranus se levant tard, les matinées de l’estaminet sont donc calmes. A part le croissant beurre de huit heures, rares sont les envahisseurs.

Vers 13 h généralement, le bonhomme déjeune entouré d’enseignants de la fac d’à côté qui, offrant un supplément à sa carte, cherchent à glaner ses dernières théories. Celles-ci bien que hardies, se trouvent quelquefois confirmées par certaines observations des nouveaux télescopes et pour cette raison, personne encore n’a osé ouvertement lui tenir tête.

Les après-midi sont plus agités avec l’invasion vers 16 h des élèves du lycée voisin et ce sont de véritables conférences-débats où toutes sortes de questions jaillissent de ces jeunes cerveaux, cerveaux et consommateurs comme ne manque pas de le rappeler Maurice, surveillant général d’un moment.

Maurice dispose habituellement les tables en arc de cercle autour du père Uranus, une sorte de petit amphi avec moins de monde mais beaucoup plus d’écoute.
Aujourd’hui, Jacques, 16 ans, terminale, se lève et questionne notre bonhomme.

- Pourquoi Vénus tourne à l’envers des autres planètes ?

Le père Uranus réfléchit et d’un ton très doctoral répond :

- Il existe plusieurs théories : entre-autre cette planète aurait été frappée tangentiellement par un astéroïde conséquent au début de son accrétion ce qui lui aurait donné une impulsion inversant sa rotation axiale. Mais la plus simple à mon avis reste celle-ci : remontons la genèse, si vous le voulez bien, le soleil donne naissance dans un tourbillon à un disque planétaire qui détermine un même sens de rotation pour l’ensemble de ces planètes. Donc initialement Venus tourne dans le même sens que les autres.

A ce moment Jacques se relève pour demander :

- Et Pluton, père Uranus ?

- Ne compliquez pas s’il vous plait, nous parlons pour l’instant de Venus. Vous vous apercevrez très vite que Pluton et Charon forment un couple étrange de planètes doubles ou un système particulier de planète à satellite.
Pour en revenir à Venus, comparons-la à la terre de même envergure et de masse semblable, mais, différence fondamentale : Venus n’a pas de lune !
Or, quelle est la fonction essentielle qu’exerce la lune sur la terre ?

- Les marées ! Répond Jacques.

- Non ! La lune stabilise l’inclinaison de la terre sur son plan d’orbite qui est actuellement de 23°27. Entre parenthèse, nous savons qu’il y a bien longtemps une inclinaison de 1° de son axe a bouleversé le climat de notre globe.
Vous pouvez très bien comparer la lune à la petite hélice arrière de l’hélicoptère qui empêche la cabine de tourner sur l’axe des grandes pales.
La lune stabilise la terre et l’empêche de se coucher, comme Uranus par exemple, sur son plan d’orbite.
Que s’est-il donc passé sur Venus ?
Sans stabilisateur, Venus s’est tout naturellement inclinée puis est tombée sur son orbite si bien que ses pôles se situaient à l’emplacement de son équateur initial.
Un de ses pôles ne voyait donc jamais le soleil alors que l’autre l’avait en permanence, je vous laisse imaginer la disproportion climatique de cette planète.
C’est probablement à cette période que Vénus a enclenché son effet de serre. Sa température est actuellement de 460° en surface.
Cette inclinaison s’est poursuivie dans le temps astronomique et Venus s’est retrouvée les 4 fers en l’air avec ses pôles inversés presque à l’équerre sur son orbite, -2°7, si mes souvenirs de voyage sont exacts.
Or cette inversion de pôle a tout naturellement inversé son sens de rotation par rapport aux autres planètes mais Venus a malgré tout conservé son même sens de rotation axiale.
Notre pôle nord tourne bien à l’inverse de notre pôle sud comme sur votre automobile en marche normale, la roue avant droit tourne à l’inverse de la roue avant gauche.

Un silence d’une interrogation muette fait suite à cette affirmation.

- Cette inversion de pôles a engendré sur Venus un curieux phénomène de ralentissement sur
sa vitesse axiale, si bien qu’elle a des journées plus longues que ses années. (Jours vénusiens : 243 de nos jours et une année vénusienne = 225 jours terrestres)

Malgré l’évidence de certains arguments, un silence réprobateur accompagne la démonstration chez les jeunes et Pierre Olive, agitateur d’idées, se lève et apostrophe notre homme :

- Si je comprends bien, Mercure a dû accomplir un tour complet sur la centrifugeuse à bascule, attendu qu’elle tourne toujours dans le même sens, sans satellite, et qu’elle est droite comme un I sur son plan d’orbite.

- En effet Mercure, sans satellite, est à 0° d’inclinaison et tourne comme les autres planètes. Cependant elle est assez proche du soleil pour qu’il joue lui-même ce rôle de stabilisateur.
Faites-moi penser à vous parler un autre jour de la planète Mars, un cas très particulier du système solaire, qui est en perpétuelle agitation sur son inclinaison, entre 15° et 35°, dans un temps astronomique très court.
Ce phénomène a créé une anarchie climatique et a finit par supprimer l’atmosphère car il en existait effectivement une d’environ 6 à 700 gr/cm2, ce qui permettait à l’eau d’être à l’état liquide en surface (en dessous de 7 gr/cm2 l’eau se sublime)

Moralité ? Mars devait posséder un stabilisateur autre que ces deux pommes de terre Phobos et Deimos.
Nous en reparlerons très certainement.

Quelques commentaires furent échangés, interrompus par un prof de la fac d’à côté :

- Pardonnez-moi de vous contredire, Père Uranus, mais Uranus justement possède plusieurs satellites et des satellites de poids, je pense à Oberon en particulier.

- Vous avez absolument raison. Mais pour que le satellite joue bien son rôle de stabilisateur il faut réunir le bon couple : distance et force, ou distance et masse. Or si vous examinez bien Uranus, penchée négativement à 82°, aucun de ses satellites ne peut jouer ce rôle. Miranda est trop petit : 320 km de diamètre, Oberon lui en revanche, est trop éloigné : 590 000 km de distance. Ce n’est donc pas le bon couple.

- Voilà, Messieurs, d’autres questions sur le sujet ?

Ce fut un bouquet d’interrogations sur d’autres domaines.

- D’où vient la lune ?
- Mars a-t’elle perdu sa lune ?
- D’où venons-nous ?
- Pourquoi et comment les pôles magnétiques terrestres s’inversent ?
- Pourra-t’on se déplacer plus vite que la lumière
- Peut-on enrayer le réchauffement de la terre ?

- Ces questions feront séparément l’objet d’une discussion, laissez-moi pour l’instant m’abreuver de ma boisson préférée, servie si gracieusement.

Maurice sentant la fin du débat, renouvelle les consommations et avant de porter le verre à ses lèvres, le père Uranus ajoute :

- Je répondrai aujourd’hui malgré tout « oui » à votre dernière question, je vous expliquerai plus tard comment dans quelques décennies, deux ou trois, pas plus, nous serons capables non seulement d’enrayer ce réchauffement mais de l’inverser dans un temps incroyablement court de deux tours d’étoiles (730 jours)

L’auditoire en reste béat sauf Maurice qui sert ses cervoises.

- N’oubliez pas le dîner de ce soir, Père Uranus !

En effet, ce soir la salle est réservée à un dîner- débat où certains professeurs d’à côté ont invité quelques astrophysiciens de l’hexagone pour les confronter à cet étrange énergumène.
Plus secrètement pour mettre en difficulté le Père Uranus face à l’intelligentsia établie.

Cela promet !!!
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Dernière modification par pere uranus le samedi 29 juin 2013 à 15:24, modifié 2 fois.
 #25272    par MIMATA
 vendredi 17 mai 2013 à 10:37
Bonjour,

La "Cité des étoiles" c'est à Moscou, à Toulouse c'est la "Cité de l'Espace" ;-)
 #25273    par pere uranus
 vendredi 17 mai 2013 à 15:48
Bonjour, MIMATA.
Merci de cette précision, bien que l'on ne conçoit pas d'espace sans étoiles. En revanche le Bar de l'Univers est bien situé dans la rue de la Voie Lactée à Toulouse .
L'humour a t'il sa place dans l'astronomie ? Et mes nouvelles ont-elles la leur dans votre forum ?
Merci de me répondre, cordialement Père Uranus.
 #25274    par MIMATA
 vendredi 17 mai 2013 à 16:54
pere uranus a écrit :L'humour a t'il sa place dans l'astronomie ?

Sans doute, mais l'humour par écrit, ou l'ironie, est difficile à exprimer. Il faut donc bien mettre en évidence qu'il s'agit d'humour, avec des smileys par exemple. Y-43 Y-17

pere uranus a écrit :Et mes nouvelles ont-elles la leur dans votre forum ?

Probablement aussi dès lors que ça parle d'astronomie et de science et que c'est conforme aux règles du forum. Pour le reste, chacun jugera par lui-même et participera ou non selon son humeur.

pere uranus a écrit :Bar de l'Univers est bien situé dans la rue de la Voie Lactée à Toulouse

J'habite à Toulouse 0-icon_cool mais je ne connais pas votre Bar. Y-15
 #25277    par dave35
 samedi 18 mai 2013 à 16:08
Bienvenue Uranus

Pas de chance pour toi car Mimata, le "pere" de ce site est de Toulouse ( je le connais pas en particulier mais je fais parti des premiers inscrits sur le forum donc je sais d'où il vient. Y-13 pour mimata).

Pour l'humour, pas de problème, je suis preneur Y-16 .

Pour les sujets je prends aussi pour certains. Donc à voir

Merci a toi Uranus et à bientôt j'espère.

Kenavo ar c'hentañ Y-20
 #25279    par pere uranus
 samedi 18 mai 2013 à 18:05
Bonjour dave 35
As tu visité la piece jointe "Pourquoi Vénus tourne à l'envers" ?
Si oui qu'en penses tu ? Donnes moi tes critiques bonnes ou mauvaises.
Quant au Bar de l'Univers, il se situe bien à Toulouse depuis des années mais dans l'univers du pére Uranus et n'allez pas chercher non plus la rue de la VOIE LACTEE bien que la VOIE LACTEE existe bel et bien à Toulouse,cette rue fait également parti du monde du pére Uranus. Y-20
Bien cordialement , Pére Uranus.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 14

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Double-Théorie sur la création de l'univers
par Max13 » vendredi 1 septembre 2017 à 05:07 » In L'Univers
1 Réponses 
 2195 Vues
 Dernier message de Edji
 vendredi 1 septembre 2017 à 17:52
Nouveau message Quéstions sur l'univers le big bang et l'infini
par Discorde » mercredi 21 mars 2018 à 00:03 » In L'Univers
4 Réponses 
 4267 Vues
 Dernier message de Damien7400
 jeudi 22 mars 2018 à 12:40
Nouveau message Question par rapport à l'expansion de l'univers
par Phoenixia » dimanche 16 septembre 2018 à 09:29 » In Autres théories
13 Réponses 
 31204 Vues
 Dernier message de bongo
 dimanche 23 septembre 2018 à 11:37
Nouveau message Modulation de l'univers dans lequel nous vivons et autre.
par Grisouille_421 » vendredi 29 décembre 2017 à 21:08 » In Autres sujets
3 Réponses 
 901 Vues
 Dernier message de Tutiou
 samedi 30 décembre 2017 à 13:19
2 Réponses 
 1566 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 9 février 2017 à 17:19