Page 4 sur 4

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :lundi 21 novembre 2016 à 14:58
par Edji
Ouaip... Je suis dubitatif.

C'était même pas une menace. Si il avait lu ma phrase jusqu'au bout, je précisais bien : "on pourrait se méprendre". Il y a un conditionnel.

Je n'ai rien contre les tempéraments sanguins, je le suis moi-même, mais de là à aller me faire enc Y-30 Y-39 Y-10 er. C'est un peu trop. Même si je n'ai rien contre la pratique ni contre ceux ou celles qui s'y adonnent. Y-43

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :lundi 21 novembre 2016 à 18:23
par bongo
ddamio a écrit :Il y a une grande différence entre les animaux et les êtres humains, c'est la voie d'évolution qu'a choisie la condition humaine. Je m'explique: Comme dit précédemment pour le grain de riz qui a plus de gène que nous ou comme nous l'a indiqué Edji avec le tardigrade avec des capacités de résistances hors du commun, nous notre évolution à choisie de développer notre cerveau, ce qui nous ouvre un avenir à court terme incommensurable;
Au contraire, la sélection naturelle ne se fait pas par un choix. Sinon on aurait toutes les espèces qui auraient choisi soit la vitesse, soit les muscles, soit les crocs, soit l’intelligence.
Au contraire… le fait que l’espèce humaine ait évolué de cette manière est liée à tout un tas de phénomènes exogènes (extérieur à l’espèce humaine). Pour commencer, il y a eu une mutation génétique codant la force de notre mâchoire. Lors d’une copie de l’ADN, bah on a créé un individu qui avait une déficience dans la force de la mâchoire (le chien, le chat, le singe ont tous une musculature de la mâchoire bien supérieure à celle de l’homme, pour le mesurer, on peut par exemple calculer le ratio force dans la mâchoire / masse totale). Le fait que le muscle soit atrophié a fait en sorte qu’il y a moins de pression sur la boîte crânienne, ce qui a permis de développer un organe, vachement consommateur en énergie.
Comme on est issu des pongidés, on n’est pas très rapide, pas très fort, etc… alors il y avait une pression sélective sur notre espèce… ceux qui grimpent vite aux arbres sont restés dans les arbres, ceux qui couraient plus vite… bah en fait y en a pas… fallait rester petit…

Donc, non, notre espèce n’a pas choisi l’intelligence, ce sont pleins de mutations aux hasards qui ont fait que l’homme a développé une technique, utiliser le feu, qui fait peur à tout le monde, ainsi qu’à nous, pour faire fuir les autres, un langage pour transmettre tout un tas de choses, et puis une culture etc…
C’est aussi une mutation qui a fait que l’homme marche debout, et que le fait de marcher debout fait qu’on court moins vite… mais… nous a donné un certain avantage quand notre milieu naturel est devenu une savane plutôt qu’une forêt.
ddamio a écrit :Le tardigrade pourrait vivre des millions d'années de plus qu'il ne se modifierait que très peu comme le monde végétale parce que son choix d'évolution n'est pas le même. Et c'est comme cela pour le règne animal sauf nous, le lion mangera toujours de la viande et ne cherchera rien d'autre, le singe contentera de manger des bananes tant qu'il en trouvera. Comme les dinosaures, si longtemps sur Terre et même s'il était encore là aujourd'hui ils seraient identiques.
Ben non justement, c’est quand l’environnement change, cela crée une pression sélective sur les espèces, et c’est seulement à ce moment-là qu’il y a évolution. Pendant le reste du temps, l’espèce en question se contente d’accumuler des mutations génétiques, certaines mauvaises qui éliminent l’individu, d’autres plutôt neutres, et d’autres qui donnent un avantage. En période normal, il n’y a pas plus d’avantage… et dès que les ressources sont limitées, et bien c’est là que se fait la différence.
ddamio a écrit :J'en profite pour poster aussi cela:
PAON, comment un tel oiseau a t'il fait pour traverser les ages de l'évolution?
Il n'est ni un prédateur efficace, ni rapide, ni discret. Il est une énigme aux lois de la création et les scientifiques n'ont pas de réponse. J'ai un couple dans mon jardin et c'est un enchantement de les voir. Il est aussi un symbole d'espoir, car contre toute évidence, l'impossible peut être possible et les lois peuvent changer. Si la nature réussie cette intégration exceptionnelle, notre société le peut aussi et arriver à transformer nos vies en une fabuleuse aventure dans un monde de paix.
Bah le paon ne mange pas d’autres animaux, il est frugivore ou granivore.
Ensuite il y a une explication sur ce qu’on appelle la sélection sexuelle, c’est la théorie du handicap.

La théorie du handicap suggère que les signaux dignes de confiance doivent présenter un coût élevé pour le « signalant », un coût qui ne pourrait être supporté par un individu n'ayant pas, ou moins, d'un certain trait de caractère. Ainsi, dans le cas de la sélection sexuelle par un partenaire de sexe opposé, la théorie suggère que les animaux ayant de meilleures capacités biologiques signalent cet état de fait à travers des comportements ou une morphologie handicapants, qui, et ce de manière réelle, diminuent ces capacités biologiques supérieures. L'idée-clé étant que les traits de caractères intervenant dans la sélection sexuelle fonctionnent sur le principe d'une consommation ostentatoire de ressources, en signalant le fait que l'individu peut se permettre de dépenser inutilement une ressource, tout simplement en en apportant la preuve, c'est-à-dire en le faisant réellement, en dépensant cette ressource de manière inutile. Le destinataire sait que le signal est synonyme de qualité chez le signalant puisque des signalants de moindre qualité ne pourraient tout simplement pas se permettre de produire des signaux si extravagants et inutiles.


Rapporté à l’espèce humaine, on peut parler de volume mammaire… a priori, avoir une grosse poitrine est plutôt handicapant : la femme ne produit pas plus de lait, elle a plutôt mal au dos, ne peut pas courir vite etc… En plus… elle mange plus gras, plus énergétique pour entretenir tout ça.
Alors pourquoi les femmes avec une grosse poitrine n’ont pas disparu ? Et bien… peut-être l’attrait sexuel est plus important… ;-)

Et puis pourquoi l’homme s’achète une très grosse voiture, ou bien a un très gros Iphone ? Et bien… peut-être que c’est juste un indicateur social… ce qui peut attirer le sexe opposé… (ou le même sexe, puisqu’on aborde le sujet sur ce topic).

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :mardi 22 novembre 2016 à 12:06
par pere uranus
Après le départ de "Rayon de Soleil" puis de "Ddamio" ce forum va sembler bien tristounet sans ces deux troublions.
Pourquoi ne pas faire paraître une annonce dans les médias :

"Cherche un "Auguste" avec connaissances d'astronomie obligatoires pour pimenter le forum
Planète Astronomie"

Le site bénéficie déjà de deux "clowns blancs" et d'un "Monsieur Loyal", manque plus que "l'Auguste" afin d'animer une partie du grand cirque de l'univers ! 2-t0135

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :mardi 22 novembre 2016 à 18:11
par Edji
russell.png

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :dimanche 27 novembre 2016 à 01:42
par ddamio
Excuse moi Edji et seulement toi. Au revoir tous et merci pour ces merveilleux moments.

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :dimanche 27 novembre 2016 à 16:26
par Edji
J'accepte bien volontiers tes excuses.
Merci pour ce geste chevaleresque.