Page 2 sur 4

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :vendredi 18 novembre 2016 à 15:15
par Edji
Je ne sais pas si tout se joue au nombre de gènes, mais, le tardigrade par exemple. N'est-il pas plus évolué que l'homme qui reste incapable de survivre au gel, à la dessication totale, aux radiations puissantes ou au vide spatial ?

Je crois qu'envisager l'humain comme un sommet évolutif est un leurre.

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :vendredi 18 novembre 2016 à 15:24
par bongo
Le sujet m'intéresse, et le but n'est pas de savoir qui a raison ou pas, là j'apprends pleins de trucs justement.
ddamio a écrit :Là c'est moi qui ne suis pas d'accord, aucun autre animal n'a autant de gène que l'être humain, pas plus la sourie que le dauphin.
Sur ce lien wikipedia, tu peux voir la taille du génome.
Par contre, la page ne source pas d'où vient les 30 000 gènes de la souris.
ddamio a écrit :l'on pourrait penser que des espèces sur terre depuis bien plus longtemps que nous comme les oiseaux ou les lézards en auraient plus (puisque l'ADN garde les "traces" de l'évolution et qu'il serait théoriquement possible de recréer un dinosaure à partir d'un oiseau) mais il n'en est rien.
Et bien… je pense que c’est assez compliqué, plus ancien, ne veut pas dire plus complexe ou moins complexe.
Les oiseaux sont une évolution d’un groupe de dinosaure (les théropodes), mais depuis les oiseaux ont évolué, ce qui veut dire qu’il y a des nouveaux gènes qui sont apparus, d’autres ont disparu etc… et je ne pense pas que l’on puisse recréer un dinosaure avec un oiseau actuel.
ddamio a écrit :Avoir plus de gènes c'est notre patrimoine génétique, notre évolution, notre adaptation, si nous le comparons à un livre, ce serait un dictionnaire où le comment se sortir d'une situation inconnue, l'adaptation, le génie humain.
Avoir plus de gènes, ça veut seulement dire avoir plus de protéines codés dans l’ADN, ça ne veut pas dire plus intelligent, plus adaptable ou plus évolué. Quand tu prends un ordinateur, ce n’est pas parce qu’il y a plus de types de boulons, plus de types de transistors etc… qui fait que ton ordinateur est plus évolué ou plus intelligent.

Sur cette page il y a une description assez intéressante sur le paradoxe de la valeur C, qui explique entre autre que certains organismes ont un ADN qui augmente très vite parce qu'il n'y a pas de mécanisme régulant la taille, et aussi parce qu'il y a des mécanismes délétères... et d'autres qui ont codé 30 fois le même gène en 30 endroits différents etc...

Edji a écrit :Je crois qu'envisager l'humain comme un sommet évolutif est un leurre.
Je suis entièrement d'accord. D'ailleurs la diversité des espèces après 4 milliards d'années montre que l'homme n'est pas le sommet évolutif. D'autres espèces continuent à évoluer, et l'homme continuera sûrement à évoluer, soit de manière naturelle, soit... de manière artificielle (et c'est d'ailleurs un des débats sur la biologie moderne).

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :vendredi 18 novembre 2016 à 20:07
par ddamio
Il y a une grande différence entre les animaux et les êtres humains, c'est la voie d'évolution qu'a choisie la condition humaine. Je m'explique: Comme dit précédemment pour le grain de riz qui a plus de gène que nous ou comme nous l'a indiqué Edji avec le tardigrade avec des capacités de résistances hors du commun, nous notre évolution à choisie de développer notre cerveau, ce qui nous ouvre un avenir à court terme incommensurable; Le tardigrade pourrait vivre des millions d'années de plus qu'il ne se modifierait que très peu comme le monde végétale parce que son choix d'évolution n'est pas le même. Et c'est comme cela pour le règne animal sauf nous, le lion mangera toujours de la viande et ne cherchera rien d'autre, le singe contentera de manger des bananes tant qu'il en trouvera. Comme les dinosaures, si longtemps sur Terre et même s'il était encore là aujourd'hui ils seraient identiques.
J'en profite pour poster aussi cela:
PAON, comment un tel oiseau a t'il fait pour traverser les ages de l'évolution?
Il n'est ni un prédateur efficace, ni rapide, ni discret. Il est une énigme aux lois de la création et les scientifiques n'ont pas de réponse. J'ai un couple dans mon jardin et c'est un enchantement de les voir. Il est aussi un symbole d'espoir, car contre toute évidence, l'impossible peut être possible et les lois peuvent changer. Si la nature réussie cette intégration exceptionnelle, notre société le peut aussi et arriver à transformer nos vies en une fabuleuse aventure dans un monde de paix.

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :vendredi 18 novembre 2016 à 20:33
par Edji
C'est pas dit. Regarde le panda par exemple. C'est un ours. Ses ancêtres étaient des carnivores. Pourtant lui, il est 100% végétarien. Et ton singe qui mange des bananes. C'est un primate. Nous sommes des primates (du genre hominidé) et nous en mangeons toujours des bananes. En tous les cas, moi j'aime bien les bananes.

L'évolution ne "choisit" pas une voie comme tu dis. Les espèces s'adaptent. Ceux qui survivent transmettent leurs gènes. Chez nous, enfin, chez nos ancêtres, il semble que l'intelligence fut le critère déterminent de la sélection. Les plus "malins" survivaient mieux au froid, à la faim ou à la prédation. Ceux qui ont pu se couvrir, mieux chasser et mieux se défendre ont eu des enfants. Pas les autres. C'est pareil pour ton lion. Ceux de ses ancêtres qui chassaient le mieux et qui digéraient le mieux la viande ont eu des petits.

Mais le jour où il n'y aura plus de viande dans le milieu des lions, seuls les descendants des lions qui seront capables de bouffer autre chose que de la barbaque survivront. L'espèce LION (la souche) disparaitra mais, peut-être, que des individus en auront développé une nouvelle branche. Tout comme la branche panda qui descend de la souche ours.

Notre sort n'est pas tout tracé. L'intelligence ? Oui, bon. Mais si on envisage ce qu'il se passe dans le film "Idiocracy"... Hein ? Faut y penser. C'est possible. La civilisation n'est qu'un vernis. On pourrait très bien redevenir des bêtes sauvages (si c'est pas déjà le cas... Y-20 ) ; et bien plus vite qu'on a pris de temps pour pouvoir "engendrer" Einstein à mon avis.

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :vendredi 18 novembre 2016 à 20:48
par Edji
Je réagis vite fait à ton complément paon posté pendant que je rédigeais le message ci-dessus.

C'est vraiment un argument créationniste ça. Faut faire attention.

Beaucoup d'autres oiseaux font la roue pour séduire, y compris le pigeon parisien tout dégueulasse et tout gris. Le paon à les plumes les plus exubérantes, ok. Et alors ? Sa femelle kiffe les supers-plumes. Et dans l'histoire des paons, ce sont les mâles avec les plus belles supers-plumes qui ont pécho le plus de paonnes. Le tout premier paon avait peut-être deux pauvres plumes de naze au cul. Et un jour, un paon en a eu 3. Et il a eu plus de succès. Du coup, le premier qui en a eu 4 à plu aux meufs encore plus. Et ce fut l'escalade !!

Rien de mystérieux là-dedans... Les scientifiques ONT une réponse. Claire, nette, prouvée et éprouvée. Le paon n'est en AUCUN CAS une énigme pour les scientifiques mon vieux.

Re: Serons nous capables d'avoir assez de sagesse pour découvrir?

Message non luPublié :vendredi 18 novembre 2016 à 22:35
par Tutiou
L'évolution du paon expliquée par Pr. Edji, compréhensible à tout âge Y-16

J'aime bien cette conversation. Les espèces évoluent selon leur environnement, en s'y adaptant. Mais je ne sais pas comment l'Homme est devenu "plus polyvalent" que les autres espèces. Il a su utiliser son propre environnement pour survivre. En fait, si on est à poil dans un milieu hostile bah on est plutôt faible, mais avec des constructions, des "produits manufacturés", on augmente nos chances de survie. On a cette "idée de création" que n'ont pas les autres bestioles.