Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Question sur les astéroïdes et comètes

  • Vos questions sur les comètes, la ceinture de Kuiper et le Nuage d'Oort, les atéroïdes et tous ces objets aussi fascinants que menaçants.
Vos questions sur les comètes, la ceinture de Kuiper et le Nuage d'Oort, les atéroïdes et tous ces objets aussi fascinants que menaçants.
 #37418    par ddamio
 samedi 5 décembre 2015 à 23:42
Question dont évidemment je ne connais pas la réponse puis que je la pose:
Les astéroïdes et les comètes visitent ils plusieurs systèmes (si oui plus de 3 ou 4 ou plus serait ce possible?) ou ne sortent ils jamais du système solaire? J'aurais tendance à penser qu'ils ne sortent jamais du système solaire étant donné la force d'attraction de notre étoile. Je parle uniquement des objets avec un sicle régulier, pas d'objets traversants l'Univers en ligne droite (donc courbe).
 #37419    par Damien7400
 dimanche 6 décembre 2015 à 01:14
Salut,

tu réponds toi même très bien à la question, les comètes appartiennent à notre système

Des recherches tendent à démontrer que d'autres astres se trouvent encore plus loin que ceux que nous connaissons, mais là, il n'y a rien d'officiel je crois.
 #37424    par MIMATA
 dimanche 6 décembre 2015 à 13:50
Bonjour,

Rien n'interdit une éjection d'un astéroïde ou d'une comète de notre système. C'est juste une question de trajectoire et de vitesse et d'effet de fronde gravitationnelle. Si l'un d'entre eux passe suffisamment proche d'une planète ou du Soleil, il peut tout à fait atteindre une vitesse suffisante pour être éjecté.
Plusieurs sonde (Pioneer, New Horizon) vont d'ailleurs sortir du système solaire un jour.

Si c'est possible dans notre système, alors ça l'est aussi dans les autres systèmes stellaires qui peuvent eux aussi éjecter, des astéroïdes, des comètes et mêmes des planètes.

De la même façon, il est fort possible qu'un système capture un objet errant. Mais là c'est déjà plus une question de probabilité.

L'espace c'est grand et les systèmes sont très éloignés les uns des autres, et il y a vraiment beaucoup d'espace "vide" entre eux.


Damien7400 a écrit : Des recherches tendent à démontrer que d'autres astres se trouvent encore plus loin que ceux que nous connaissons, mais là, il n'y a rien d'officiel je crois.


Le Nuage d'Oort est effectivement très difficile à observer, d'où la nature très spéculative de ses caractéristiques : dimensions, densité, composition, limites. Ce nuage s'étendrait de 20 000 UA à 100 000 UA.
Si 1 UA équivaut à 8,32 minutes-lumière, ou 13866,66 h/l, ou 577,77 j/l, environ. Il faut donc 1 an et 7 mois à la vitesse de la lumière pour parvenir à ses limites...bref, c'est très loin. Toutefois, en théorie, c'est toujours notre système solaire.
 #37429    par ddamio
 dimanche 6 décembre 2015 à 17:36
Merci Mimata pour ce nuage, Les objets dans le nuage d'Oort sont largement composés de glaces, comme l'eau, l'ammoniac et le méthane, inintéressant.
 #37474    par bongo
 lundi 7 décembre 2015 à 11:15
On pense que les comètes à très longues périodes, et en dehors du plan de l'écliptique proviennent d'un réservoir de comètes : le nuage d'Oort.

Après... on se demande si les nuages d'Oort d'autres étoiles ne formeraient pas un continuum entre plusieurs étoiles. Comme le dit Mimata, certaines comètes passent pour la première fois au voisinage du soleil avec une trajectoire hyperbolique, ce qui veut dire qu'ils ne reviendront pas et iront visiter d'autres systèmes.