Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Astéroïde qui à détruit les Dinosaures

  • Vos questions sur les comètes, la ceinture de Kuiper et le Nuage d'Oort, les atéroïdes et tous ces objets aussi fascinants que menaçants.
Vos questions sur les comètes, la ceinture de Kuiper et le Nuage d'Oort, les atéroïdes et tous ces objets aussi fascinants que menaçants.
 #40899    par ddamio
 vendredi 7 octobre 2016 à 19:32
Question: l’astéroïde qui à détruit les Dinosaures à refroidit la Terre pendant combien de temps avec son nuage de poussière interdisant les rayons solaires et quelle température régnait il sur la planète ? Je pensait à 100 ans et une température moyenne de - 60° pour que les mammifères aient eux une chance de vivre même sous terre. Ce n'est qu'une appréciation fantôme, je n'ai trouvé aucune réponse sur le net.
 #40903    par Edji
 vendredi 7 octobre 2016 à 21:00
Salut.

Le truc, c'est que ce n'est pas vraiment l'astéroïde qui a directement tué les dinos. Il a, en quelque sorte, été la goûte d'eau qui a fait déborder la vase. Beaucoup pensent que c'est une conjonction de facteurs (dont l'impact bien sûr) qui a eu raison des bébêtes. Le facteur principal étant dû à des éruptions géantes et à leurs rejets de gaz dans l'atmosphère, les trapps de Sibérie et les trapps du Deccan.

En plus, il se peut qu'il n'y ait pas eu un, mais plusieurs impacts rapprochés. Dont le fameux de Chicxulub dans le golfe du Mexique.

Bref, ça ne répond pas à ta question, mais il se peut que cette extinction ne fusse pas brutale, mais plutôt très progressive.

Sinon, le nuage dû à l'astéroïde de Chicxulub n'a sans doute pas duré plus d'un an. Ce sont les gaz et aérosols soufrés issus de l'impact qui ont eu une influence à plus longue échéance. Ils ont réduit le flux solaire de 10 à 20% pendant une grosse dizaine d'années avant de se redéposer. La température a dû baisser dans les mêmes proportions aussi ; absolument pas à - 60°C en tous les cas. Lumière et température furent suffisamment réduites pour pourrir la photosynthèse et la reproduction des plantes et donc, niquer le premier maillon de la chaîne alimentaire (mon cher Watson)(oué, OK, pas drôle). Y-43
 #40904    par Damien7400
 vendredi 7 octobre 2016 à 22:29
Salut,
si la question porte plus sur le refroidissement, il y a environ 75000 ans l'explosion du Toba avec des cendres retrouvées sur plus de 5000km aurait provoqué un beau refroidissement global perçu dans les océans, ils auraient chutés de 3 à 5 degrés en un temps record (du aux cendres et surtout: -comme énoncé plus haut- aux sulfures) ce qui est énorme vu la répartition des océans, leurs tailles/profondeurs + courrants etc, mais à l'échelle planétaire (en surface) c'est encore à déterminer. L'éruption aurait provoqué de grandes extinctions en mer et sur terre, ainsi que parmis les homo-de tous poils déjà présents sur Terre ...

Les variations de la t° globale en mer sont d'environ 0.5° sur 100 000ans dans le cas où la vie suit son chemin, une variation plus forte (plusieurs degrés en 150/500 ans dans le cas du Toba) engendre des extinctions plus ou moins ciblées ou globales. Le plus dur est de déterminer la T° Globale en surface, dans les mers ils mesurent les quantités de crustacées (dont j'ai oublié le nom) dans les sédiments fossiles, les crustacés étant très sensibles en comportement en fct° de la T°, ils en déduisent les T° sur des tranches de 100ans. Pour les dinosaures, l'Hiver fût rude, mais c'est l'extinction (ou la polution) des végétaux qui les a eu à petit feu.
 #40908    par Edji
 samedi 8 octobre 2016 à 00:22
Oui, tout ce que tu dis est exact. Mais même après l'impact, la température n'a pas plongé à - 60 quand même. Ce sont des processus assez lents en fait. On se fait une image d'un gros boum et hop plus personne, mais c'est assez faux.

Cependant, comme tu dis, dès que le changement est plus rapide qu'une précession en gros, ça chie dans la colle grave. Et aussi, comme tu dis, il y a des épisodes plus brefs qui peuvent gravement affecter la vie. Par exemple, sous Louis XIV, il y a eu une sorte de mini ère glaciaire, due au rejets du Vésuve, qui a durée plusieurs années. Bon, ère glaciaire c'est beaucoup dire, mais les récoltes étaient si pourries qu'on a eu de nombreux soulèvements du peuple affamé (les jacqueries) et qu'on aurait pu avoir une révolution bien avant l'heure. Certains historiens pensent même que c'est le déficit de récolte de ces années-là qui, en étant très difficile à combler, aurait provoqué LA révolution française 80 ans plus tard.
Damien7400 a écrit : dans les mers ils mesurent les quantités de crustacées (dont j'ai oublié le nom)

Les diatomées. Y-20
Dernière modification par Edji le lundi 10 octobre 2016 à 15:01, modifié 2 fois.
 #40913    par Damien7400
 samedi 8 octobre 2016 à 15:33
Bien vu !! Les Diatomées...

Bon, je pense qu'il n'est pas difficile de comprendre pourquoi il est difficile de trouver des infos précises sur le temps des dinosaures. Rien que pour 75 000ans en arrière, malgré de nombreuses mesures et chercheurs seuls les "modèles" donnent des "idées" sur les évènements.

Il me semble qu'il y a eu 2 extinctions majeures pour ceux-ci, les premiers dinosaures de la Pangée qui ont connu la séparation des continents (cousins des crocodiles) -> formation apocalyptique de l'Inde (point chaud + dérive rapide + colision plaques + hypothétique astéroïde...), puis les derniers avant l'apparition de l'homme, plus variés...
Beaucoup ont survécu (Esturgeon du danube, truites, requins et bien d'autres...)

Depuis un siècle des mesures très basses ont été enregistrées sur Terre (-89°, -93°) suffisantes pour faire le ménage, mais restent très localisées. Quant à la T° moyenne globale sur un chouillat million d'années, elle n'aurait jamais passé sous la barre des 5°C, et c'était déjà des belles glaciations....
 #40927    par bongo
 lundi 10 octobre 2016 à 10:43
Alors Edji ? Tu erres pour trouver la bonne orthographe de l'ère ? Y-43
C'est vraiment pour te taquiner, comme tu le fais pour tout le monde et que c'est tellement rare de te voir te tromper sur l'orthographe.

Sinon pour tout le reste, très bien expliqué et très bien documenté.
Je rajouterai juste une petite chose. A l'époque (-65 millions d'années), l'Inde, n'était pas à sa place actuelle (y a pas de volcan en Inde), mais l'Inde était sur le point chaud de la Réunion.

Et pour rajouter un complément, la quantité d'eau est tellement énorme, que même si le soleil s'éteignait tout de suite, la température de la terre ne baisserait pas tout de suite, en raison de la très grosse inertie thermique de l'eau. 4.18 J pour augmenter la masse de 1 gramme d'eau de 1°C, c'est pas mal. C'est en grande partie pour cela que les endroits proches des mers (avec le bon courant, donc en général, les océans qui bordent à l'ouest des côté, donc suivez mon regard, la France, la GB, côte ouest des USA, ont des climats un peu plus doux, que ceux qui sont des océans qui bordent leur côte est, comme la Chine, ou New-York).

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

2 Réponses 
 7904 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 2 mars 2017 à 16:42
7 Réponses 
 15900 Vues
 Dernier message de Gbs
 mercredi 3 janvier 2018 à 18:06