Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Boson de Higgs, supersymétrie, brisure de symétrie etc.

  • La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
    La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
 #44428    par bongo
 vendredi 2 mars 2018 à 12:36
En fait... pour des raisons que j'ignore, ça dépend de la masse du higgs, et a priori 125 GeV, on est pile poil entre la zone de stabilité, et la zone d'instabilité...

Le truc est qu'il peut survenir des fluctuations qui peuvent provoquer un changement de la valeur du champ n'importe quand (mais en vrai ça veut rien dire). Pour quantifier cela, on prend usuellement le durée de demi-vie (au bout de combien de temps la probabilité est de 1/2), et là on obtiendrait quelques milliards d'années.