Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Antimatière et gravité

  • La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
    La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
La physique quantique est l'appellation générale d'un ensemble de théories physiques qui s'opposent à celle de physique classique, cette dernière ayant échoué dans la description de l'infiniment petit (atomes, particules) et dans celle de certaines propriétés du rayonnement électromagnétique.
La physique quantique comprend : l'ancienne théorie des quanta, les postulats de la mécanique quantique, la mécanique quantique non relativiste, la physique des particules, la physique de la matière condensée, la physique statistique quantique, la chimie quantique, les théories candidates à une description de la gravité quantique.
 #41815    par Edji
 mercredi 11 janvier 2017 à 01:42
Bof Tutiou... M'est avis. Y-43

Je laisse un petit message en sachant que Bongo répondra bien mieux et bien plus précisément que moi, mais je pense que ces systèmes sont ouverts justement. Sysol ou TN, c'est la même dynamique. Plus la gravité est forte, plus les interactions sont nombreuses et "spectaculaires". Plus le système est actif en fait.

Enfin, là, je parle comme ça quoi... Y-43
 #41817    par Tutiou
 mercredi 11 janvier 2017 à 09:51
C'est vrai qu'au final on y rentre et quelque chose en sort (rayonnement), mais la douane est plus exigeante que celle du sysol quant il s'agit d'en s'échapper 0-icon_cheesygrin

Même dynamique ? Peut-être, mais dans un TN, la vitesse de libération dépasse quand même la vitesse de la lumière dans le vide, une constante naturelle tellement l'espace-temps adopte une géométrie hardcore 0-icon_dwarf Ce n'est pas le cas de notre petit monde Y-16
 #41818    par bongo
 mercredi 11 janvier 2017 à 11:11
Tutiou a écrit :Sans neutrino car ils se seraient annihilés ?
Oui exact. L’événement est hyper rarissime.
Tutiou a écrit :Mais le soleil n'émet-il pas des neutrinos en permanence ? Du coup, ne sont-ils pas annihilés ou ceux qui nous parviennent sont des rescapés ?
Non, pour s’annihiler, on parle de section efficace, il faut que les neutrinos se croisent dans une surface minuscule. Typiquement il suffit qu’un proton et un neutron se rapproche dans une surface de 1 barn pour interagir. Pour les neutrinos, c’est… 10^-14 barn, c’est minuscule. Ca traduit que les neutrinos n’interagissent que par l’interaction faible, et donc pratiquement pas. Sur le flux de neutrinos envoyés par le soleil, il y en a peut-être 1 qui réagit à chaque seconde en traversant la terre.
Tutiou a écrit :Aussi, rien a voir avec le sujet, mais j'ai deux questions.

- l'Univers est-il un système isolé (pas d'échange de matière ni d'énergie avec "l'extérieur") ou fermé (échange d'énergie avec l'extérieur) ? Mon prof de thermodynamique a avancé que, récemment, on pense qu'il est fermé alors qu'on a toujours pensé qu'il était fermé. Quand j'ai demandé des précisions, il n'a pas su me répondre. Il y a bien sûr des théories qui peuvent prévoir un échange d'énergie avec d'autres Univers, mais comment en a-t-on la certitude ?
Ca dépend de ta définition d’univers.
Si l’univers pour toi est tout ce qui existe, et bien… s’il interagit avec l’extérieur, ce que cet extérieur existe, et donc qu’il fait partie de l’univers. Donc c’est un système isolé puisqu’il n’y a pas d’extérieur.

Si par contre, pour toi l’univers baigne dans un multivers, a priori, ce serait un système fermé puisqu’il pourrait échanger de l’énergie avec le multivers.
Tutiou a écrit :- trou noir : système isolé ou fermé ? Le rayonnement ne se fait pas directement mais aux abords, j'aurais donc tendance à dire qu'il est isolé. Ou semi-isolé puisqu'on peut y pénétrer.
Et bien un trou noir émet du rayonnement, mais également de la matière. Sauf qu’un trou noir stellaire est trop gros, et donc trop froid pour émettre des particules de façon notable, son rayonnement est un rayonnement de corps noir à quelques pouillièmes au dessus du zéro absolu.
Mais quand il se sera suffisamment évaporé, il va se réchauffer, et va pouvoir émettre du rayonnement plus énergétique, et donc des particules plus massives.
Donc comme le dit Edji, c'est ouvert aussi, mais on ne le savait pas en 1970. (et c'est pas encore confirmé expérimentalement, mais il y a un gros consensus).
 #41822    par Tutiou
 mercredi 11 janvier 2017 à 11:35
Quand tu dis que le trou noir émettra plus d'énergie (plus énergétique) et donc des particules plus massives, comment c'est possible ? Ce sera-t-il suffisamment évaporé pour ne plus avoir les mêmes propriétés qu'un trou noir et donc de la matière pourrait en sortir ? Y-50 Je vois les choses comme ça.
 #41823    par bongo
 mercredi 11 janvier 2017 à 14:36
En fait contrairement à ce qui arrive habituellement, quand tu laisses un objet chaud, il se refroidit pour atteindre la température ambiante.

Quand tu laisses un trou noir s'évaporer, le fait de s'évaporer le réchauffe. En effet, la température de surface, si on peut parler de surface, d'un trou noir est proportionnelle à son champ de gravitation (plutôt aux forces de marées) au niveau de l'horizon des événements.

Tu sais que plus un trou noir est gros, et plus les forces de marée sont faibles, et plus le trou noir est froid.

Donc plus le trou noir s'évapore, plus il est léger, plus les forces de marée sont importantes, plus la température de surface est élevée, et du coup plus des particules énergétiques et massives peuvent émerger.
 #41826    par Edji
 mercredi 11 janvier 2017 à 16:28
Tutiou a écrit : mais dans TN, la vitesse de libération dépasse quand même la vitesse de la lumière dans le vide, une constante naturelle tellement l'espace-temps adopte une géométrie hardcore Ce n'est pas le cas de notre petit monde

Oui, tu as raison. Je n'avais pas pensé à ça effectivement. Merci pour ce petit rappel cognitif. Y-20

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Ondes et énergie et masse et gravité
par cobra-san » mercredi 23 mai 2018 à 14:36 » In Autres théories
5 Réponses 
 6574 Vues
 Dernier message de bongo
 vendredi 1 juin 2018 à 17:30
1 Réponses 
 8860 Vues
 Dernier message de Metha troll
 mercredi 17 octobre 2018 à 07:12