Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Référentiel de rotation

  • Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
 #33340    par bongo
 mercredi 31 décembre 2014 à 17:54
High a écrit :mais à savoir quand une force centrifuge s'applique sur un objet
J'ai bien compris ta question, et en quoi ma réponse ne répond pas à la tienne ?
High a écrit :Si je fais tourner ma bille sur elle même dans l'espace, peut-t-on réellement dire qu'elle tourne, et peut-il d'appliquer une force centrifuge sur elle ?...
Oui, d'après Newton, et oui d'après Einstein, non selon Mach.
High a écrit :Car il faut une rotation pour avoir une force centrifuge, or la rotation sur sois-même n'a pas réellement de sens dans l'espace, à moins d'admettre l'univers comme référentiel absolu ! J'ai du mal à expliquer clairement mon problème dirait-on Y-28
Mais tu peux aussi voir l'univers comme un référentiel relatif, vu que la bille tourne par rapport à l'univers... (point de vu de Mach).
 #33345    par High
 jeudi 1 janvier 2015 à 18:49
Étrange... j'aimerais bien savoir ce que disent les observations physiques sur ce sujet... Il doit être facilement observable si une force centrifuge s'applique sur un objet en "rotation" dans l'espace, non ?

Merci pour vos réponses en tout cas, bonne soirée à tous et aussi, bonne année !
 #33349    par Gbs
 jeudi 1 janvier 2015 à 22:24
Le problème est un peu étrangement formulé : je m'explique. Les forces que l'on appelle centrifuges (comme la force de Coriolis) ne sont pas "réelles" en ce sens qu'elles ne sont pas liées à une interaction avec un autre objet comme toutes les autres forces. En fait elles découlent du changement de référentiels. C'est le passage d'un référentiel galiléen (voir plus haut les exemples de Mimata et Bongo) à un référentiel en mouvement qui oblige à cet artifice "mathématiques" pour décrire le mouvement observé.
Par exemple si tu fais tourner un fronde tu "sens" la force centrifuge dans la tension de la corde mais en fait la pierre subit bien une seule force, la traction de la corde et son mouvement dans le référentiel galiléen auquel tu es lié (celui pour lequel tu es immobile) est simplement (et en première approximation : mécanique classique) décrit pas F=ma....bref pas d force autre que celle de la ficelle.
Par contre dans le référentiel en rotation lié à ta pierre, celle-ci est immobile et pourtant subit une force suivant la ficelle, bref pour être à l'équilibre on "ajoute" la force centrifuge.
 #33351    par High
 vendredi 2 janvier 2015 à 01:07
Ah... Voilà qui m'éclaircis, merci beaucoup !

Mais du coup, si je fais tourner la fronde au beau milieu de l'espace : que se passe-t-il ?
 #33354    par bongo
 vendredi 2 janvier 2015 à 11:17
La ficelle se tend, puisque comme le dit Gbs, la fronde tourne par rapport au reste de l'univers. Donc il apparaît des forces d'inertie dans un référentiel non galiléen. Au final, pour toi, tu dois tirer sur la ficelle afin d'exercer une force sur la fronde pour qu'elle tourne, sinon la trajectoire de la fronde serait rectiligne uniforme.
 #33369    par Gbs
 samedi 3 janvier 2015 à 16:24
Accessoirement...mais là je fous ma m.... 0-icon_mrgreen 2-t0139
Si tu es au beau milieu de nulle part, on peut considérer que le le système frondeur/fronde est isolé et donc quand tu vas te mettre à vouloir faire tourner ta pierre tu vas partir dans l'autre sens....genre hélicoptère qui a cassé son rotor de queue skull

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

1 Réponses 
 1540 Vues
 Dernier message de bongo
 lundi 14 novembre 2016 à 18:49