Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • L'homme, un bug ?

  • Vos questions sur la vie dans l'univers et dans le système solaire
Vos questions sur la vie dans l'univers et dans le système solaire
 #12410    par thomas67
 mardi 14 juin 2011 à 04:42
Bonjour à tous,

A force de regarder des documentaires sur les écosystèmes de notre chère planète, j'ai pu constater que la nature et les animaux sont en symbiose totale, respectant en tout cas une logique assez incroyable. Seul intrus parmi tous ? L'homme qui agis de manière complètement différente, ne respectant en aucun cas cette "logique universelle" que l'on retrouve dans tout les écosystèmes et dans l'univers en général.

Cela est du aux capacités mentales et moteur qui ont permis à l'homme de progresser technologiquement et scientifiquement depuis bien longtemps (il est loin le temps de cavernes). Mais quand on regarde le nombre d’espèces répertoriées sur le terre (plus de 1 560 000 d’après google) comment expliqué que l'on soit les seuls à bénéficier de ces capacités ? L'homme est-t-il un bug dans la matrice ? Ou au contraire a-t-il un rôle important dans l'univers ?

J’espère m’être fais comprendre et attend vos avis à tous sur le sujet.





Un jour un vieille homme m'a dit : "à ton age, il n'y a pas de regrets, juste les regrets des choses que tu n'as pas encore accomplis". Depuis, j'avance.
 #12411    par tom596
 mardi 14 juin 2011 à 13:29
Bonjour,

J'aime bien ce genre de sujet Y-43 il y a énormément de chose à apprendre sur notre rôle dans l'univers. Un jours j'ai vu une émission qui disait que l'homme était fait pour aller dans l'espace, que c'était le but ultime de son éxistence...
Après chacun son idées mais bon quand on y réfléchi l'homme, depuis sa naissance ( "homme des cavernes" ), progresse, que ce soit consciemment ou inconsciemment. La découverte du feu, l'écriture, la physique et la chimie, et depuis peu l'exploration spatial !

L'on peut donc penser que nous sommes en quelques sortes formés pour apprendre, améliorer, ou découvrir.

Mais il n'est pas prouvé que "l'homme" ( dans le sens où c'est un être capable de réfléchir, de penser, et d'avoir une conscience ) soit la pièce maîtresse de l'univers, car toutes les espèces qui sont présentent sur terre, sous n'importes quelles formes que ce soient, nous permettent de vivre et c'est aussi grâce à elles que nous progressons, donc toutes espèces a un rôles important, du moins sur notre planète.

Après il y a toujours le même questionnement, sommes nous les seul "êtres intelligents" ? sommes nous condamnés à nous autodétruire ou plutôt à prospérer afin de devenir une civilisation extraordinairement avancée ? Puis serions nous capable de répondre à toutes ces questions ?
 #12413    par MIMATA
 mardi 14 juin 2011 à 15:53
Bonjour,

Tu as raison thomas67, le comportement humain est visiblement bien différent de celui des autres espèces qui vivent en symbiose avec les autres espèces et les écosystèmes dans lesquels ils évoluent. L'Homme a acquis la faculté de s'affranchir des contraintes naturelles qui permettent une régulation et un maintient de l'équilibre naturel, nous avons évolué jusqu'à replacer les mécanismes de régulation naturels par nos propres mécanismes, même si il est évident que nous sommes très loin d'égaler la perfection de la nature.
Ta réflexion est d'ordre philosophique et on peut se demander si cette évolution nous permettra de dominer la nature et plus largement les phénomènes physiques afin que nous puissions nous multiplier à l'infini dans l'Univers ou si au contraire notre évolution ne va pas participer à notre disparition pure et simple à cause des effets néfastes de nos agissements.

Comme il est dit dans Matrix :
[dailymotion]x6aj8j[/dailymotion]
 #12415    par Spirit
 mardi 14 juin 2011 à 20:26
Salut à tous,

D'abord, bravo pour ce sujet parce que je le trouve très passionnant !
Même si, comme Mimata l'évoque, la question est philosophique, toute réflexion sur le sujet n'est ni obsolète ni absurde. (Vive la philosophie ! Y-43 )
Bref.., pour revenir au sujet, ma perception des choses est différentes des vôtres. Pour moi, l'homme n'est pas une erreur de la nature puisqu'il symbolise justement une évolution considérable. Je considère donc que cette nouveauté n'est pas un "bug" mais une avancé.

Je trouve qu'on a très souvent tendance de ramener les choses vers les hommes. Justement, si on part de ce point de vue, pourquoi ne pas se demander si l'écosystème même n'est pas un "bug" ?! Autrement dit, est-ce que l'émergence de la vie est l'un des objectifs de notre Univers ? Pour ma part, je n'en suis pas si sûr..
Mais bon, personne ne peut et ne pourra connaitre la "volonté de la nature": il est clair qu'en conséquence, il est évident de dire qu'il est impossible d’émettre que telle ou telle chose est une "erreur".
 #12416    par MIMATA
 mardi 14 juin 2011 à 23:48
Je pense que ce qu'il voulait dire par "bug", c'est une sorte de dysfonctionnement du comportement naturel car il est vrai que contrairement aux autres espèces, nous ne sommes plus entièrement soumis à la régulation naturelle, à la sélection naturelle. Il ne peut pas s'agir d'une erreur car la nature ne fait pas d'erreur, en tout cas je ne le considère pas en tant que tel, et donc toute évolution vers des formes de vie est, de mon point de vue, une évolution normale et naturelle dans l'Univers.

En revanche, je me méfie toujours des comparaisons avec les autres espèces que l'on considère comme inférieure car c'est une question de point de vue. Je trouve que d'innombrables espèces ont des capacités tout aussi étonnantes que les nôtres mais nous ne sommes probablement pas en mesure de les comprendre et donc de les apprécier à leur juste valeur. Attention donc à ce genre de comparaison. Par exemple, les crocodiles ou les requins sont des animaux parfaits qui existent sous cette même forme depuis des millions d'années alors que l'évolution de l'homme est encore très récente. Rien ne dit que notre supposées supériorité ne soit pas à court terme (historiquement parlant) la cause de notre perte et que notre temps sur Terre ne sera peut-être qu'une anecdote dans l'histoire des formes de vies terrestres.
C'est d'ailleurs tout le problème des formes de vies extraterrestres évoluées, où sont-elles ? Si, comme on le pense généralement, des formes de vies évoluées et "intelligentes" peuvent émerger partout dans l’Univers infini, alors pourquoi ne les voit-on pas ? Est-ce que toutes les formes de vies évoluées sont vouées à s'auto-détruire ?
 #12419    par LEON
 mercredi 15 juin 2011 à 10:18
Notre évolution et intélligence ne sont pas une fatalité, mais c'est bel et bien ce que nous en faisons qui pose problème. Si d'autres formes de vie évoluées éxistent, elles n'ont peut être pas choisi pour autant d'évoluer de la même facon que nous. Elles ont par exemple peut être préféré mettre leur intélligences au service de la nature plutot qu'au service des multi-nationnales.

Certaines plantes sont par nature venéneuses, et tues ce avec quoi elles rentrent en contact. Sont elles pour autant des bug? Je pense que cette question ce trouvera sans réponse tant que l'on ne saura pas vers quoi est sensé tendre l'évolution de l'univers.