Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • L'homme, un bug ?

  • Vos questions sur la vie dans l'univers et dans le système solaire
Vos questions sur la vie dans l'univers et dans le système solaire
 #12465    par thomas67
 vendredi 17 juin 2011 à 00:41
Dans tout les cas le but ultime de l'humanité est de pouvoir partir dans l'espace à un moment ou il n'y aura plus le choix. Le problème c'est que si la population continue de croître à cette vitesse et que l'on continu à détruire la nature de la sorte, l'humanité risque d'être confrontée à d'énormes problèmes. A commencer par l'eau qui commence déjà à manquer dans de grandes métropole comme Barcelone par exemple.

La comparaison avec les plantes vénéneuses je la trouve mal adaptée car ce sont des végétaux qui font partie d'un écosystème cohérent, elles ne sont en aucun cas comparable au comportement humain.

Je ne dis pas que l'homme est supérieur, je constate juste qu'il n'est comparable à aucune autre espèce vivant sur terre. Je suis pour la prospérité des pandas et l'extinction de la race humaine d'un point de vue caricaturale, donc jamais je ne me permettrai de mettre l'homme sur un piédestal.
 #12471    par LEON
 vendredi 17 juin 2011 à 11:38
Cohérent par rapport à quoi? c'est quoi pour toi un écosystème cohérent? L'évolution de l'homme ne l'est pas? (à prendre comme une question, et non comme un reproche, je me demande ce qu'est un écosystème cohérent).

L'Homme est pourvu d'intelligence et de conscience, son évolution lui a permis de choisir de prendre ou non en compte ce qui l'entours, de vivre en harmonie avec la nature. Pense tu que c'est un bug? Je ne te demande pas si c'est bien ou non, je pense que nous avons à peu de chose près le même point de vue sur la question. Je te demande si tu pense que cela puisse être considéré comme un bug?

Pour ma part, ce n'est ni notre évolution, ni notre intelligence qui est la cause de ce faussé existant entre notre espèce et les autres, mais notre chois de mode de vie. Beaucoup de personnes très intelligentes vivent au plus simple en respectant la nature,à l'écoute d'autre chose que la bourse mondiale. Des modes de vie ont annihilé certains besoins primaires et en ont créé d'autres qui vont à l'encontre de la nature. L'Homme, en changeant ses priorités à gravement endommagé l'écosystème qui lui même nous suggère un retour aux sources. Avec un autre mode de vie, nous ne serions pas si différents des autres espèces.
Alors le problème se situe-t-il au niveau de notre évolution qui nous a donné cette intelligence, ou au niveau de notre culture qui semble se placer à l'opposé de la nature?

Pense tu réellement que notre but ultime est de nous délocaliser? Je trouverai cela plutot étrange. Si l'Homme n'est pas compatible avec la nature et ravage la planète sur laquelle il vie, pourquoi son but ultime serai de partir dans l'espace? Si son but ultime est de coloniser d'autres planètes,est-ce que cela sous entend que son but ultime à thermes est de détruir toutes formes de vie dans l'Univers comme il le fait sur Terre? Je reste perplexe quand au but ultime de l'humanité tel que tu le suggère.
 #13783    par thomas67
 lundi 12 septembre 2011 à 21:46
Bonjour à tous,

Alors pour décrire un écosystème cohérent j'ai énormément d'exemples, je vais en citer quelques un:

- Le fourmilier qui ne passe pas plus d'une minute sur chaque termitière, si il passait plus de temps dessus il finirait par ne plus avoir de nourriture.

-Un loup en Amérique du sud se nourrit du fruit d'un arbre que seul lui peux manger (toxique pour les autres animaux) et cet arbre pour germer a besoin que ses graines soient digérées (l'un assure la survie de l'autre).

Ces deux exemples cohabitent dans le même écosystème en Amérique du sud (je ne sais plus le pays dsl) qui est souvent ravagé par de terribles incendies, toutes formes de vie s'est adaptée à ce mode de vie (le loup manquant de petites proies à cause des incendies à évolué jusqu'à manger les fruits toxiques de l'arbre, le fourmilier a changé de mode de vie, son cerveau a énormément rétrécie et il dort la plupart du temps)

L'homme a aussi évoluer mais s'est complétement émancipé de son écosystème, il ne s'y est pas "adapté".

J’espère être assez clair car ce n'est pas si facile pour moi de me faire comprendre.



Le but ultime de l'homme reste pour moi de se délocaliser. J'ai lu dans les commentaires qu'on trouvait étrange que je pense cela du fait que l'homme n'était pas compatible avec la nature. A l'heure actuel si l'homme "détruit" la nature, c'est du au système politique mondial (capitalisme => profit à tout prix => réchauffement planétaire, forêts rasées, extinction de races, fukushima etc...). Mais cela ne vas pas durer. La réaction va se faire quant on aura plus le choix, et avec le temps les technologies comme l’énergie solaire vont changer la donne. L'urgence force la réaction, comme quand j'étais à l'école, j'avais beau savoir que j'avais un examen important 1 mois à l'avance, je révisais uniquement dans les derniers moment quand je n'avais plus le choix.

Pour résumé le jour ou l'homme devra délocaliser je pense que les technologies seront beaucoup plus propres qu'à l'heure actuelle, c'est même sure à 100% quant on voit les progrès fait en 100 ans, imaginez dans 100 000 ans voir beaucoup plus. D'ici la le capitalisme sera un vieux souvenir, cela ne peux pas durer longtemps, il y a 5% de très riches et que des pauvres sur la terre, le jour ou les 95% se retourneront sur les 5% (et ce jour arrivera j'en suis certain) ils ne pourront rien faire. (Comme sur les galères romaines, les galériens en bavaient jusqu'à se rendre compte qu'ils étaient plus nombreux et organisaient une mutinerie pour prendre le contrôle du navire). J'aime ce genre d'exemples et je dévie du sujet donc je vais m'arrêter là ;).
 #13948    par manuelarm
 samedi 24 septembre 2011 à 19:59
La nature a effectué cinq extinctions de masse sur terre, l'homme fera la sixième extinction de masse , et avec un peu de chance il s'en sortira en colonisant Mars puis la galaxie etc...

"capitalisme => profit à tout prix => réchauffement planétaire, forêts rasées, extinction de races, fukushima etc..."

Quelle raccourci idéologique, d'un point de vu, économie néoclassique tendance école autrichienne
on pourrait dire que c'est l'interventionnisme étatique qui nous a amené à cela, car dans cette autre idéologie Les USA et même le Royaume uni ne sont aucunement des économie libérale.
J 'en arrête là avec l'idéologie.
 #13977    par thomas67
 lundi 26 septembre 2011 à 03:28
Il y a toujours énormément à débattre à propos de l'homme, chacun a ses idées et les défend, mais si on ne s'éparpille pas trop et qu'on s'émancipe un maximum du mode de pensée imposé par notre vie de "terriens", je trouve que l'homme est mauvais.

Comment l'esclavage à pu exister, comment le racisme existe-t-il (nous sommes tous les mêmes hommes...), comment l'homme peut-t-il se permettre d’éradiquer des races et de détruire la nature, pourquoi tant d'inégalités à tout les niveaux (hémisphère Nord/Sud, répartitions des richesses honteuses, la justice [DSK aurait été monsieur tout le monde il serait déjà en prison à vie, Monsieur tout le monde n'a pas des millions à engager pour sa défense, je ne comprend pas qu'il n'y ai pas plus de débat autour du système juridique actuel, ou alors tout simplement changer de mot car il n'y a rien de juste.], les indiens, les mayas, les guerres pour des raisons économiques... Ou encore pire, les guerres de religion). Et malheureusement j'en passe.

Certains diront surement que je vois le verre à moitié vide mais ce n'est qu'un constat.
 #14311    par SlySpide
 lundi 24 octobre 2011 à 06:11
Quel bonne idée de sujet!

Pour ma part, je pense que l'homme n'est pas du tout un bug. Si on remonte aux premieres émergences de l'intelligence humaine, dans le temps de l' Homo Erectus, l'homme a commencé à utiliser son environnement à son avantage pour survivre ( comme les flèches en obsidienne ou la décuverte du feu). Et maintenant, je crois que l' Homo Sapiens que nous sommes a pour but d'aller dans l'espace pour l'exploitation de ressources d'un territoire autre que terrestre pour que ce dernier puisse continuer à survivre grâce à sa logique et son intelligence. Peut-être que des vies extra-terrestres intelligentes ont eu le même enjeu que l'humain ( soit la pollution atmosphérique de leur propre planète) mais que ces derniers ont été assez choyés par la nature pour être doté d'une intelligence qui leur ont permis d'exploiter le territoire d'une autre planète, et ce qui leur ont permis de survivre.

Je dis peut-être n'importe quoi mais ça reste ma théorie Y-7