Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Serions nous capable de faire mieux ailleurs ou sommes nous des destructeurs incorrigibles?

  • Vos questions sur la vie dans l'univers et dans le système solaire
Vos questions sur la vie dans l'univers et dans le système solaire
 #38609    par ddamio
 mercredi 9 mars 2016 à 18:29
NOUS DEVONS TOUS ENSEMBLES DÉFENDRE NOTRE PLANÈTE.
Toutes les plantes ne sont pas mellifères, mais si les abeilles disparaissent les autres insectes devraient assez rapidement suivre étant donnée l'imprégnation de pesticides de nos terres et de nos océans. La vigne elle se pollinise toute seule avec le vent, il restera du vin. Des sols sans verres de terre, plus de pucerons mais aussi plus de fourmis (les fourmis représentaient il y a 20 ans, 10 fois le poids de l'homme). "Que reste t'il de nos amours, que reste t'il de nos vingt ans, que reste t'il..." 20 ans, ce n'était rien avant. Aujourd'hui c'est 1/4 d'humains en plus et 40% de nature en moins, tous les 20 ans.
wikipedia : "Alors qu’on estime entre 5 et 30 millions le nombre d’espèces vivantes sur la planète, seulement 1,5 à 1,8 million d'espèces ont été décrites scientifiquement (témoin des difficultés liées à la notion d’espèce, ce nombre lui-même reste flou). Les espèces marines ne représentent que 13 % de l'ensemble des espèces décrites, soit environ 275 000, dont 93 000 pour les seuls écosystèmes coralliens."
La machine à destruction c'est emballée, ce n'est plus un ralentissement qu'il faut mais un sévère coup de frein. Nous ne dépendons plus de la Terre, c'est la Terre qui dépend de nous. Nous sommes même partis pour arriver à modifier son atmosphère, c'est à dire à substituer l’oxygène et l'azote en gaz carbonique et ainsi rendre la Terre comme Vénus (une saturation en CO2 transformerait nos rivières et nos océans en acide sulfurique), ne lui laissant même plus le choix de recréer une autre vie après nous.
 #38610    par Edji
 mercredi 9 mars 2016 à 19:24
Dis donc, tu nous mets le moral au taquet toi... Y-14 2-sad
Oui, le constat est bien sombre ; bien sombre. Et tout ce que tu exposes, ce sont de tristes faits. Mais ce sont des faits.
Alors, je suis peut-être un incorrigible optimiste, mais pour répondre à la question qui fait ton titre, je pense que l'humanité passe une sorte de "pic destructif". La prise de conscience est encore trop lente, encore trop partielle, mais elle est réelle et mondiale.
Une fois ce pic passé, oui, il sera trop tard pour certaines choses ; pour certaines espèces, pour certains milieux. Mais les choses ne pourront que s'améliorer par la suite. J'en suis certain.
Je suis de ceux qui pensent que la première espèce menacée par l'homme sur Terre, c'est l'homme lui-même. Et je ne pense pas, peut-être à tort, que l'humanité soit suicidaire. Elle a eu le doigt sur la gâchette de nombreuses fois (guerres mondiales, menace d'anéantissement nucléaire etc), mais elle n'a jamais appuyé sur la détente. Si elle avait dû le faire, elle l'aurait déjà fait.
Je pense donc que, si un jour nous en venons a coloniser une autre planète (puisque je crois que c'est le fond de ta question), les choses seront totalement différentes. Nous aurons appris, à nos dépends sans doute ; nous aurons appris le respect de la nature.
N'oublions pas que la nature vivra et progressera toujours (tant que le soleil le permettra). Avec ou sans nous. Comme elle a vécu avant les dinosaures par exemple, et comme elle a vécu après. La Terre ne mourra pas à cause de nous. Nous la changerons peut-être plus profondément qu'un impact météoritique géant. Mais elle continuera à tourner, sans nous, et elle continuera à produire des animaux magnifiques, des plantes luxuriantes et de la beauté simple et sublime.
C'est un humble avis. L'avis d'un optimiste... Y-16
 #38616    par Tutiou
 mercredi 9 mars 2016 à 21:44
Tout à fait d'accord pour les prévisions catastrophiques dues au changement climatique : montées des eaux, avancées des déserts, sécheresse des zones déjà sèches, idem pour les zones humides, augmentation de la température etc.

C'est plutôt affolant !

En plus de cela, la population mondiale est en pleine croissance, ce qui fait qu'il y aura plus de besoin, donc peut-être plus d'usines et de voitures, donc plus de pollution etc.

On constate de plus quelques conséquences de nos destructions : espèces en voie de disparition etc.

Mais il faut tout de même garder une idée en tête : l'Homme n'est pas suicidaire (mais Edji m'a devancé sur ce point-là). J'ai lu il n'y a pas longtemps que réduite la consommation de C02 en France de 2,5-3 (en combien de temps par contre ?) est un objectif atteignable mais tout de même non sans difficultés, sans technologie hypothétique ni ralentissement de la croissance économique (si elle est déjà croissante).

La Chine et les USA représentent à eux deux 50% de l'émission de gaz à effet de serre (il me semble).

Mais de nombreuses résolutions ont été prises et le seront, sur long-terme. Si vraiment on avait atteint un point de non retour, je pense qu'on le saurait. L'Homme a commencé à se soucier de l'environnement en fin des années 90. Les mesures prennent du temps à se mettre en place. Je pense que, quand des études montreront un impact positif de ces résolutions, ça motiverait encore plus les gouvernements dans la lutte contre le réchauffement climatique !
 #38628    par bongo
 jeudi 10 mars 2016 à 11:18
La question est probablement plus compliquée que cela. Si nous voulions vraiment prendre conscience de cela, quoi de mieux que de faire des documentaires sur le sujet ? En quelques émissions sur plusieurs mois, tout le monde serait convaincu de l’impact de l’homme sur l’environnement, et l’opinion publique pousserait les dirigeants à mieux préserver l’environnement, à investir dans les énergies renouvelables etc…

Quelle catastrophe cela serait pour les personnes qui aujourd’hui gagnent de l’argent sur le système actuel : je cite les pétroliers, l’industrie agro-alimentaire, automobile etc…

Alors que font-ils ? Et bien c’est simple, ils désinforment les populations, ils financent des climato-sceptiques, ils demandent à des gens connus dont ce n’est pas compétence allègrement, pour aller défendre leur point de vu en les payant allègrement (ou pas).
C’est pourquoi ils alimentent des contre-études pour provoquer un débat, comme quoi il n’y aurait pas consensus (en fait il y a juste un pigeon ou deux qui n’y croient pas, alors qu’il y a pléthore de preuves).

Et ce sont les mêmes aujourd’hui qui demandent à ce que l’on assouplisse (asservisse ?) le marché du travail pour que les entreprises paient moins de charges pour pouvoir investir plus. En fait… c’est plutôt… qu’elles vont faire plus de marges, qui seront distribuées en dividendes. Qu’est-ce qui les empêchent d’enlever d’une main ce qui est à nous, et de le donner aux actionnaires ?
 #38629    par Madarion
 jeudi 10 mars 2016 à 12:56
Tutiou a écrit :TJ'ai lu il n'y a pas longtemps que réduite la consommation de C02 en France de 2,5-3 (en combien de temps par contre ?) est un objectif atteignable mais tout de même non sans difficultés,


Et quand bien même, que représente la superficie de la France par rapport aux Monde ?

Cela n'aurait comme effet que de nous sortir de la responsabilité.
D'alléger notre conscience et celle de nos descendants.

C'est une technique très utilisé dans l'histoire, mais au combien inutile à terme ?
 #38670    par pere uranus
 samedi 12 mars 2016 à 15:27
Bongo, bien connu pour ses réponses à des questions de physique très pointues, ne l'était pas encore pour son humour caché.
En deux mots je vous rappelle sa phrase fustigeant les scientifiques associés aux pollueurs de tous poils :
"Alors que font-ils ? Et bien c'est simple, ils désinforment les populations, ils financent les climato-sceptiques, ils demandent à des gens connus dont ce n'est pas la compétence ALLÈGREMENT, pour aller défendre leur point de vue en les payant ALLÈGREMENT ou pas".
Avez-vous finement reçu l'humour caché ?
A sa place, moins respectueux, j'aurai mis les pieds dans le plat et carrément écrit : "Ils demandent à des gens connus dont ce n'est pas la compétence ALLÈGRE MENT ? Pour aller défendre leur point de vue en les payant
ALLÈGRE MENT."
Avez-vous reconnu cette image subliminale ?
Bravo Bongo pour cette écriture subliminale !
Quoi que nous pourrions écrire sur CLAUDE ALLÈGRE nous serions toujours en-dessous d'Haroun TAZIEF qui l'a affublé de tous les noms d'oiseaux jaillissant de la Soufrière.