Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Marcher rallonge la durée de la vie ?

  • La relativité générale est une théorie relativiste de la gravitation. Elle décrit l'influence sur le mouvement des astres de la présence de matière et, plus généralement d'énergie, en tenant compte des principes de la relativité restreinte. La relativité générale englobe et supplante la théorie de la gravitation universelle d'Isaac Newton.
    Une question à ce sujet ? Demandez toujours...
La relativité générale est une théorie relativiste de la gravitation. Elle décrit l'influence sur le mouvement des astres de la présence de matière et, plus généralement d'énergie, en tenant compte des principes de la relativité restreinte. La relativité générale englobe et supplante la théorie de la gravitation universelle d'Isaac Newton.
Une question à ce sujet ? Demandez toujours...
 #46623    par lodeli
 lundi 28 janvier 2019 à 14:59
tu te comportes comme si tu étais le prof et moi l'élève. J'ai passé mon bac il y a 50 ans, et je n'ai pas l'intention de recommencer.

Pour moi tout est inversé. C'est toi qui n'as pas compris ce qu'est la relativité restreinte, et ce que sont des référentiels inertiels. Tu t'es arrêté à la moitié de l'étude du sujet et tu n'as pas compris ce qu'il y avait est nouveau et d'important dans la théorie d'Einstein. Je l'ai expliqué plusieurs fois sous différentes formes avec l'apport de nombreux textes, mais je pense qu'en fait tu ne lis pas vraiment ce que j'ai écris.

Mais encore une foi, je cherche plus à te convaincre car je sais que c'est sans espoir.
 #46631    par Jijijojo
 lundi 28 janvier 2019 à 19:08
Tu perds ton temps avec la relativité, désolé lodeli. Je voulais poster une solution très simple et synthétique concernant le paradoxe des jumeaux, basé sur des cours donnés par des professeurs que j'estime énormément, mais c'est une perte de temps. Tu ne comprends pas cette théorie et tu ne la comprendras probablement jamais. Tu penses que balancer trois formules sorties d'un livre, aussi brillant soit il, forme une position scientifique : tu ne sais pas, ou plus, ce qu'est une démarche scientifique, c'est triste. D'ailleurs, si ça peut te rassurer, moi non plus je ne comprends que partiellement la relativité en réalité -d'ailleurs qui pourrait prétendre la comprendre dans sa totalité, dans sa formulation générale avec ses possibles interactions avec la mécanique quantique- mais je n'ai pas ta prétention :unamused:
Edji a approuvé ça
 #46635    par Edji
 lundi 28 janvier 2019 à 20:45
C'est vrai qu'à part t'énerver et être d'une agressivité sans bornes, tu ne fais que vouloir imposer ta ''vue'' en faisant fi de tout argumentaire sensé et démontré. Et, c'est vrai aussi, tu ne réponds jamais aux questions. Que fais-tu donc de toutes ces expériences, mesures et observations qui vont à l'encontre de ta ''théorie'' ?
Jijijojo a approuvé ça
 #46645    par lodeli
 mardi 29 janvier 2019 à 12:08
Petite incursion dans la relativité générale

En principe, je n'aime pas trop aborder ce sujet car je ne le maîtrise pas beaucoup.
Mais je voudrais juste faire une petite remarque sur. Un point fondamental. Pour expliquer l'effet de la relativité générale sur l'espace-temps, on a l'habitude de représenter l'espace (ramené à deux dimensions) par un filet élastique tendu. On place une boule dans le filet pour simuler la présence d'un objet spatial et on explique que la déformation entraînée par cette boule est similaire à celle entraînée par l'objet dans l'espace-temps.

Si maintenant on enlève la boule, le filet revient dans sa position initiale. On en déduit que si on fait disparaître l'objet spatialt l'espace-temps revient également dans sa position initiale.

Comment pourrait-on croire que l'effet gravitationnel induit par la RG conduit à ce résultat alors que la déformation spatio- temporelles induite par la RR ne conduirait pas à un retour initial mais au contraire entraînerait une déformation temporelle définitive.

J'attends avec impatience l'argument que Bongo trouvera pour dire que je raconte n'importe quoi.
 #46651    par bongo
 mardi 29 janvier 2019 à 19:17
Oui tu racontes n'importe quoi.
Et j'ai déjà répondu plusieurs fois à ta question, par exemple là le 12 janvier en page 11 :
https://forum.planete-astronomie.com/vi ... =60#p46505

J'indique un lien vers la page 3 où j'ai répondu le 24 août :
https://forum.planete-astronomie.com/vi ... =12#p45627
C'est l'avant dernière réplique à ton message...

Comme on dit, on ne force pas quelqu'un qui ne veut pas lire à lire.
bongo a écrit :
vendredi 24 août 2018 à 10:04
lodeli a écrit :4-si on tire une conclusion concernant le temps seul (ce qui est une erreur en fonction du point 2) il faut appliquer la même conclusion sur la partie spatiale et donc en déduire une contraction du référentiel du voyageur et donc de son corps.
C'est le cas... sauf que l'effet de contraction des longueurs est un effet purement cinématique, dès que le mouvement s'arrête il n'y a plus de contraction.
Pour le temps c'est également le cas, mais tu as un compteur cumulatif (une horloge), et si tu t'arrêtes (il faut simplement calculer le temps propre), tu vois que l'horloge retarde pace qu'il a cumulé du retard pendant qu'il est en mouvement. Cependant si tu regardes combien de temps la trotteuse met pour passer de position en position, c'est toujours une seconde quand il est à l'arrêt.
Après je vois pas pourquoi mon avis compte tellement. Je n'ai pas de connaissance particulière en relativité retreinte, et encore moins en relativité générale. Comme tu es sûr de ne pas dire de bêtise.
 #46660    par lodeli
 mercredi 30 janvier 2019 à 12:25
bongo a écrit :
mardi 29 janvier 2019 à 19:17

Pour le temps c'est également le cas, mais tu as un compteur cumulatif (une horloge), et si tu t'arrêtes (il faut simplement calculer le temps propre), tu vois que l'horloge retarde pace qu'il a cumulé du retard pendant qu'il est en mouvement. Cependant si tu regardes combien de temps la trotteuse met pour passer de position en position, c'est toujours une seconde quand il est à l'arrêt.
donc si je te suis bien, tu rejettes la notion de référentiel spatio-temporel. Pour toi, le temps est une grandeur totalement indépendante de l'espace et qui a son propre mode de fonctionnement. Donc tu rejettes les principes de relativité d'Einstein.

cette polémique me conduit à des réflexions intéressantes que je n'avais jamais eues jusqu'à maintenant.
L'univers spatio temporel est comme un océan (à quatre dimensions) en mouvement perpétuel et dans lequel même un moustique crée une perturbation tout comme le fait une goutte de pluie dans l'océan.
Dans la version totalement élastique ou l'univers revient à un état de repos lorsque la perturbation a disparu tout semble cohérent et d'une stabilité rassurante. Par contre dans le cas ou une dimension (en l'occurrence le temps) conserve définitivement la moindre perturbation on se retrouve dans une situation totalement inconcevable et effrayante. En effet, cela signifierait qu'il n'y a pas un univers unique, mais que chaque moustique (ou atome, etc...) génère son propre univers et que l'on vivrait dans une espèce de grande bouillie d'univers indépendants les uns des autres et en quantité infinie.
On serait alors bien loin des conceptions einsteiniennes et il serait temps de développer de nouveaux schémas de l'univers (peut-être quelqu'un va me dire que c'est ce qui se fait dans la théorie des cordes)

Il va sans dire que en ce qui me concerne je préfère la première version avec un temps commun à tout le monde.
  • 1
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 36

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Calcul de la durée du jour
par unbewusst » mercredi 12 juillet 2017 à 10:48 » In Mathématiques
0 Réponses 
 5937 Vues
 Dernier message de unbewusst
 mercredi 12 juillet 2017 à 10:48