Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Vénus a-t-elle migré dans le système solaire il y a 10 000 ans ?

  • Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
 #10734    par Rayon de soleil
 mercredi 19 janvier 2011 à 12:17
Bonjour ! Voilà quelques questions que je me pose au sujet de l'étoile du berger !

Est-ce vrai que dans l'astronomie babylonienne "il est constamment question de Saturne, de Mars, de Jupiter et de Mercure, mais pas de Vénus ! (...) Ce n'est qu'à partir de 3000 à 2500 avjc qu'Ishtar-Kakkabu apparaît régulièrement et qu'elle devint "la grande étoile qui se joignit aux grandes étoiles" ? Que les tablettes astronomiques hindoues dites "de Tirvalour" parlent d'une conjonction de toutes les planètes en 3102 avjc et que Vénus n'est pas mentionnée (Anton Parks, Adam Genisis, p.388) ? Y-13

Dans "Les planètes, les nôtres et les autres" de Térèse Encrenaz, que j'imagine tu dois connaître au moins de nom, p. 161, sont décrites les migrations de géantes gazeuses en interaction avec le disque de gaz. "Mais une question s'impose alors : comment s'arrête la migration ?" - "Autre fait troublant : un grand nombre de Pégasides sont situées à moins de 0.05 UA de leur étoile. Y aurait-il un mécanisme susceptible de stopper la migration à ce stade ?" - "Nous en sommes pour l'instant réduit aux hypothèses"
J'avoue que j'ai été drôlement surpris par ce phénomène qui rend tout d'un coup moins improbable une migration de Vénus entre 10000 et 3000 avjc. Qu'en dites-vous ? Y-50 0-icon_rolleyes
 #10737    par MIMATA
 mercredi 19 janvier 2011 à 16:24
Pour ce qui est de la migration de Vénus, ça me parait peu probable car l'échelle de temps est bien trop courte. Les planètes géantes notamment auraient migré au début de la formation du système solaire sur une période de plusieurs centaines de milliers d'années...alors une migration de Vénus en seulement 7000 ans ne me parait réaliste.
Quand à savoir si les babyloniens en parlent ou pas, vu qu'ils ont inventé l'astrologie...dans laquelle Vénus a une place importante, Vénus devait être mentionnée.

Ce qui est sûr c'est qu'il la voyaient car Vénus est très brillante et que même si elle n'était pas là ou elle est actuellement (ce que je ne crois pas possible) elle devait de toute façon quand même se voir.

Pour ta question sur les Pégasides, pose la dans le forum consacré aux planètes extrasolaires, Stalker pourra sûrement te répondre. En tout cas, ce domaine de recherche est encore très récent et les modèles sont en cours de validation. La migration des planètes géantes est bel et bien constatée mais pour ce qui est des explications c'est pas encore très clair tout ça.
 #10740    par Rayon de soleil
 mercredi 19 janvier 2011 à 19:48
Bonjour, cher administrateur du site au nom énigmatique, et symbolisé par un visage qui ne l'est pas moins, et merci pour ta réponse aussi rapide !

Cette question me turlupine réellement, donc j'aimerais vraiment que quelqu'un qui connaît bien l'histoire de l'astronomie me réponde avec des certitudes, et pas seulement des suppositions. 0-icon_cheesygrin

D'accord pour dire que 7000 ans est une période relativement courte.

Et pour dire que Vénus avait une place importante dans l'astrologie sumérienne. Mais la civilisation de Sumer s'étend sur des millénaires. Vénus a très bien pu apparaître au cours de l'histoire de cette civilisation. Supposons qu'elle soit apparue en 2800 avjc, ils auraient alors eu tout le loisir pendant des siècles de l'intégrer à l'astrologie. Y-13

Comme tu le dis, Vénus est particulièrement visible, donc, si les conclusions d'Anton Parks sont fondées, soit elle était totalement invisible, soit elle était moins visible que ce qu'elle est aujourd'hui. Y-21

L'idée est que Vénus serait un ancien satellite d'une planète qui aurait explosé et qui aurait formé la ceinture d'astéroïdes (voir dans le forum à ce sujet). Y-50
 #10743    par MIMATA
 mercredi 19 janvier 2011 à 20:44
Les planètes se sont formées et positionnées au début de l'histoire du système solaire, l'histoire de l'homme est très très très très récente en comparaison. Vénus a été étudiée et c'est bien une planète à part entière, il ne s'agit en aucun cas d'un satellite, c'est certain.
 #10757    par Rayon de soleil
 vendredi 21 janvier 2011 à 13:49
Qu'est-ce qui distingue une planète d'un satellite ? Certains satellites des géantes gazeuses comme Titan, Callisto et Ganymède ont des tailles comparables à celle de Mercure ! 2-tblush

Il m'a toujours semblé que la seule différence était que l'une tourne autour d'une étoile, l'autre autour d'une planète. Dans ce cas, il ne me semble pas incongru que de par un changement d'orbite, Vénus soit passée du statut de satellite à celui de planète. Y-18

Quant à la formation du système solaire, il ne s'agit que de suppositions. Personne n'était là pour filmer les événements. Y-21

Notons des caractéristiques de Vénus : l'absence surprenante de champ magnétique, malgré sa masse et sa densité voisines de celles de la Terre, et sa surface relativement jeune. De plus, le mécanisme par lequel l'eau, abondante autrefois sur Vénus, s'est échappé, est mal compris. (Thérèse Encrenaz, "Les Planètes, les nôtres et les autres", 2010, p. 87) Et si cela était dû à une plus grande proximité du Soleil ? 0-icon_rolleyes Y-10

Quant au sujet polémique des planètes creuses, je me permets d'ouvrir un nouveau sujet sur ce thème... 0-icon_lol
 #10763    par MIMATA
 vendredi 21 janvier 2011 à 16:59
Rayon de soleil a écrit :Qu'est-ce qui distingue une planète d'un satellite ? Certains satellites des géantes gazeuses comme Titan, Callisto et Ganymède ont des tailles comparables à celle de Mercure ! 2-tblush

Ce n'est effectivement pas une question de taille, Titan ou Ganymède sont même plus grand que Mercure.

Rayon de soleil a écrit :Il m'a toujours semblé que la seule différence était que l'une tourne autour d'une étoile, l'autre autour d'une planète. Dans ce cas, il ne me semble pas incongru que de par un changement d'orbite, Vénus soit passée du statut de satellite à celui de planète. Y-18

C'est effectivement l'un des critères (l'objet autour duquel le corps est en orbite) mais ce n'est pas le seul.
Les planètes se sont formées à partir du matériaux du disque d'accrétion originel, lequel n'était pas homogène. En s'accrétant, des corps se font formés, les premières planètes. Leur composition est le reflet de la composition du disque primordial. En se formant en même temps que le Soleil, elles ont petit à petit migré car les interactions entre les différents corps et le Soleil se modifiaient au fur et à mesure de la formation des uns et des autres. leur composition est donc le résultat de la concentration de matériaux primordiaux or nous connaissons la composition des planètes et les matériaux qui les composent et nous savons donc d'où elles proviennent.
De même pour les satellites, ils sont le résultat de l'accrétion de la matière qui a formée la planète autour de laquelle ils sont en orbite. Leur composition a donc un rapport avec la composition de leur planète mère.

Pour Vénus, sa composition est conforme à son lieu de formation, entre la Terre et Mercure. Elle n'a par exemple rien à voir avec la composition de Jupiter par exemple, ou de Saturne.

Rayon de soleil a écrit :Quant à la formation du système solaire, il ne s'agit que de suppositions. Personne n'était là pour filmer les événements. Y-21

Certes personne n'était là pour le voir mais ce ne sont pas (plus) des supposition mais le résultat d'études à la fois spectrales mais aussi des missions d'explorations et des sondes qui ont pu analyser in-situ la composition des différents corps du système solaire, déterminant par la même occasion leur vrai nature à savoir s'il s'agit de vrai planètes ou de satellites géant éjectes.

Rayon de soleil a écrit :Notons des caractéristiques de Vénus : l'absence surprenante de champ magnétique, malgré sa masse et sa densité voisines de celles de la Terre, et sa surface relativement jeune. De plus, le mécanisme par lequel l'eau, abondante autrefois sur Vénus, s'est échappé, est mal compris. (Thérèse Encrenaz, "Les Planètes, les nôtres et les autres", 2010, p. 87) Et si cela était dû à une plus grande proximité du Soleil ? 0-icon_rolleyes Y-10

L'absence de champs magnétique est du a une absence d'effet dynamo, contrairement à la Terre et la jeunesse de sa surface est elle aussi très bien expliquée. Mais je ne vois pas trop ce que ça change en fait...

Rayon de soleil a écrit :Quant au sujet polémique des planètes creuses, je me permets d'ouvrir un nouveau sujet sur ce thème... 0-icon_lol

Très bien.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

2 Réponses 
 6873 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 2 mars 2017 à 16:42
8 Réponses 
 17549 Vues
 Dernier message de pere uranus
 mardi 28 février 2017 à 15:41
1 Réponses 
 7188 Vues
 Dernier message de Astronome
 vendredi 7 septembre 2018 à 16:23