Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Les extraterrestres ont-ils une intelligence supérieure à la nôtre ?

  • Les extraterrestres existent-ils et ont-ils un rapport avec les mystérieux OVNIS ?
Les extraterrestres existent-ils et ont-ils un rapport avec les mystérieux OVNIS ?
 #45225    par MIMATA
 jeudi 19 juillet 2018 à 14:40
Bonjour,

Je ne sais pas qui dit n'importe quoi dans cette histoire mais il est admis que rien ne peut aller plus vite que la vitesse de la lumière. Il s'agit de l'une des constantes fondamentales. Par "rien", on fait référence à rien de matériel dont effectivement l'espace temps ne fait pas partie. L'espace temps ne se déplace pas à proprement parlé, même si il grandit.

Autre petite précision, on parle de vitesse de la lumière qui est la vitesse des photons dans le vide absolu. Par contre, il y a des cas où un photon peut se déplacer moins vite que la vitesse de la lumière, donc il peut y avoir des trucs qui se déplacent plus vite qu'un photon ralenti...

Pour le reste, la théorie selon laquelle on pourrait comprimer l'espace, ou le dilater, est bien plus spéculative que la relativité. Si l'on pouvait manipuler l'espace temps, le courber, ce ne sont pas les vitesses qui changeraient mais les distances parcourues.
Edji a approuvé ça
 #45226    par Edji
 jeudi 19 juillet 2018 à 19:40
WorldofWarIII a écrit :Moi qui croyais que je pourrais parlé avec des gens avec un minimum de connaissance en science physique, je me suis carrément planté.
Sauf que tu n'as vraiment pas l'air de vouloir discuter ; vu ton agressivité. Je crois plutôt que tu veux qu'on te dise que tu as raison et puis point barre.

Donc bon, moi, je voudrais bien pouvoir discuter, car ton hypothèse mérite d'être discutée. Mais, d'une part, je ne comprends presque rien à ce que tu écris ; c'est pas clair et très très mal rédigé (mais bon, peut-être que tu n'es pas francophone de naissance). D'autre part, je pense que tu confonds et/ou mélanges des notions dans un joyeux gloubiboulga théorique. Par exemple, ton argument de l'électron, cité plus haut, fait fi de la superposition quantique et/ou la confond avec une vitesse.

Du coup, je ne répondrai pas point par point à ton verbiage. Sauf pour une chose, car c'est de l'ordre d'une expérience que l'on peut faire dès l'âge de 6 ou 8 ans :
WorldofWarIII a écrit :Parce que l’extension de l'univers est un point de vue?
Non, ce n'est pas du tout ce que j'ai dit. Je parle de ''point de vue'' au sens de la position observationnelle. Dessine des points sur un ballon de baudruche. Ces points sont des galaxies et le ballon est l'univers. Gonfle le ballon en observant un point. Tu vas voir que les points les plus lointains du point observé s'éloignent plus vite que les points voisins. Maintenant, prends un point à l'opposé du premier. Maintenant, c'est le premier point observé qui s'éloigne plus vite.

Au niveau local, sur un point choisi, l'univers ne se dilate pas plus vite que la vitesse de la lumière. Et ce, quel que soit le point choisi. Tout est question de point de vue ; de position d'observation si tu préfères.

Rien ne sert de venir sur un forum si tu ne veux pas t'exposer à la contradiction et au débat. Je ne vais pas te faire l'insulte de te rappeler la définition ni le but d'un forum hein. Reste cool. ;) Tout ça n'est pas si grave et rien d’essentiel n'est en jeu. Pas la peine de se foutre la rate au court-bouillon pour si peu. On est champions du monde bon sang ! :stuck_out_tongue_closed_eyes:
 #45228    par alain404
 vendredi 20 juillet 2018 à 10:27
bonjour à tous ! je dirais que oui tous les jours nous avons leurs visites sous forme de micro météorite ou un peu plus gros . Car< extra terrestre> veut dire au delà de la terre.
 #45229    par bongo
 vendredi 20 juillet 2018 à 13:42
Pour donner un peu de rigueur...
L'enseignement de la relativité, aussi bien restreinte que générale n'est pas que la vitesse de la lumière est indépassable, mais que la causalité est réellement la notion fondamentale.
Vous l'avez évoqué, l'expansion de l'espace peut être plus rapide que la lumière quand on considère deux points suffisamment loin (par exemple 15 milliards d'années-lumière). Cependant... quand on examine mathématiquement ce que cela veut dire... on montre que l'on ne peut pas comparer deux vecteurs dans un espace courbe, ou en expansion. En mathématique, c'est le cadre de la géométrie différentielle, et ce que l'on appelle la notion de carte, qui est si on veut l'espace-tangent, c'est-à-dire que pour comparer deux vecteurs, il faut faire un espace de transport parallèle pour se ramener dans le même espace (tangent), mais pour des points trop loin, cette notion n'est pas définissable. Donc mathématiquement, cela n'a aucun sens de comparer la vitesse de deux mobiles trop éloignés. Ouf...

Mais l'enseignement est qu'aucun signal ne peut se déplace plus vite que la lumière, c'est la notion de causalité, dans le sens où deux événements peuvent s'influencer l'un l'autre, seulement si l'intervalle d'espace-temps qui les sépare est un vecteur du genre temps (pour parler dans le langage des espaces de Minkowski).
Donc en relativité générale, il n'y a pas de signal qui se transmet à une vitesse supérieure à celle de la lumière, et cela ne contredit pas la relativité restreinte.

Donc pour le redire une deuxième fois, selon nos connaissances actuelles, en se reposant entièrement sur un des piliers de la physique du XXème siècle, théorie considérée comme vraie tant qu'elle est en accord avec l'expérience, aucun signal, on peut parler de lumière, ou de matière, puisqu'elle peut transporter de l'information ne peut se déplace plus vite que la lumière. En Relativité, on parle du cône de causalité.

Et puis WOW3, ce que tu racontes sur les trous noirs, c'est complètement faux. Je suis désolé de ta bâcher, tu as l'air d'être intéressé par tout ça, et c'est bien de te renseigner, mais... ce n'est pas encore suffisant...

Pour ce qui est de la vitesse de la lumière dans un milieu, en effet ce n'est pas une limite, comme dit mimata, c'est la vitesse de la lumière dans le vide qui est une vitesse absolue indépassable, c'est même la définition du mètre... en 1 seconde, la lumière parcourt dans le vide 299 792 458 m/s. Ce qui n'empêche des particules d'être plus rapides que la lumière dans l'eau par exemple, et ça se manifeste par exemple par ce que l'on appelle l'effet Cerenkov, c'est elle qui est responsable de la lueur bleutée dans les piscines des centrales nucléaires.

Pour ce qui est de la métrique d'Alcubierre, elle est juste théorique, mais dans la pratique, il faut de l'énergie négative à une quantité phénoménale (quelques masses solaires), donc impraticable... et c'est probablement juste une curiosité mathématique d'une théorie incomplète (comme les tachyons).

Même si la lumière est pour l'instant considérée comme une particule élémentaire, cela ne préjuge en rien l'existence ou l'inexistence des trous noirs, et d'ailleurs... on sait qu'ils existent depuis 2015 avec un événements GW enregistré en septembre.

Et pour revenir sur l'indépassabilité de la vitesse de la lumière, c'est en effet un acquis expérimental (cf. expériences de Michelson Morley, mais également toutes les confirmations en physique des hautes énergies)., c'est aussi un postulat d'un cadre théorique incomplet. Si nous voulons le panorama complet, il faudra intégrer une théorie quantique de la gravitation, et pour le moment, il y a deux pistes sérieuses : la théorie des cordes (qui respecte l'invariance CPT et donc l'invariance de la vitesse de la lumière), et la gravitation quantique à boucles qui dans certains cas... prédit des vitesses maximales... qui décroissent avec l'énergie des particules... Et puis je sais qu'il y a une histoire de vitesse de la lumière variable voir par exemple une idée de Joao Magueiro.