Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Precession des equinoxes ?

  • Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
 #35225    par MIMATA
 vendredi 5 juin 2015 à 10:31
Bonjour,

Restons dans le sujet svp.

Les mouvements de la Terre sont multiples et variables. Comme tout se déplace, tout change, toutes les interactions gravitationnelle varie et font donc varier aussi les déplacements et mouvements au cours du temps. Ainsi, la durée du jour varie, la durée de l'année vraie, les mouvements de précession varient, la distance Terre-Lune varie, etc. Il n'y a pas de valeur exacte, seulement une valeur théorique valable uniquement au moment de son calcul.
Le mouvement de précession lui même n'est pas un cercle parfait, c'est une série de mouvements ayant pour mouvement d'ensemble un cercle. La nutatino est un mouvement supplémentaire à considérer.
Image
La valeur actuelle (en 2015) du déplacement est de 50,2912788082" par an, soit environ 1° pour 72 ans. Toutefois la vitesse de précession n'est pas constante: actuellement elle est légèrement croissante avec le temps (elle valait par exemple 50,28796195" par an en 2000 et 50,2901728435" par an en 2010). Son accroissement séculaire est actuellement de 0,0221110852". Mais ce terme d'accroissement n'est lui-même pas constant dans le temps, il varie avec une période d'environ 41 000 ans, la même durée que celle de la variation de l'obliquité de l'écliptique (un mouvement perpendiculaire à la précession), qui oscille entre 22° 2' 33" et 24° 30' 16". La valeur en l'an 2000 était de 23° 26' 21,448", la valeur actuelle (en 2015) est de 23° 26' 14,427" et continue de diminuer de ~46,8" par siècle, soit tout de même de ~0,468" par an. Sa valeur était précisément de 23° 30' 00" il y a 482 ans, soit en 1533.

Source Wikipedia
 #35263    par bongo
 mardi 9 juin 2015 à 11:49
lyamaex a écrit :Bon sinon, j'ai lu en diagonale parce c'est assez incompréhensible quoique souvent très drôle mais bon juste 2 chose :
- la précession des équinoxes est un processus continue sans début ni fin, ou alors de manière arbitraire.
- les constellations dites "zodiacales" ont été définies (taille et emplacement) de manières arbitraire, chaque civilisation avait les siennes, là où il y en 12, il y aurait très bien pu y en avoir 50 ou 7.
Entièrement d'accord.
En fait... on peut même dire qu'il y a 13 constellations du zodiaque... (je crois que les gens oublient le serpentaire).
 #38105    par nisis
 lundi 1 février 2016 à 19:19
Qu'on inclut le Serpentaire ou que l'on retire la Balance ( anciennement faisant partie des pinces du scorpion ), cela ne change rien.

Les jambes du Serpentaire sont un rajout tardif mais certes du fait de la Précession des Équinoxes, l'observation de notre ciel a forcément changé au cours des siècles depuis l'Antiquité.

Avant la Petite Ourse, c'était le Dragon, notre étoile polaire.

Bref, le 21 mars prochain, fixez l'horizon et vous constaterez à l'aube, que le soleil est bien visible dorénavant dans la Constellation du Verseau, à l'oeil nu ça permet en plus de croire en ce que l'on voit.

Servez-vous du découpage des frontières de l'UAI afin de ne pas vous tromper.

Peu importe qu'il y ait 12 ou 13 constellations dans la Ceinture du Zodiaque, on peut dire même qu'une treizième constellation zodiacale, diminue forcément le nombre de degrés des autres constellations.

Et pour autre vérifications, n'oublions pas l'aspect fantaisiste mais néanmoins instructif du langage poétique de l'Astronomie.
Nous allons bientôt avoir de l'eau par-dessus la tête avec la montée des eaux provoquées par le réchauffement climatique qui font fondre les glaciers...
Le Verseur d'eau représenté par le Verseau dit Aquarius est bien relié à une question d'eau qui devrait nous alarmer plutôt que perdre son temps à ergoter sur quelques années, mais évidement ce temps doit être pris et débattu.

Et les calculs doivent être justes.

Hipparque a observé le décalage de 2° d'une étoile dans la Constellation de la Vierge, c'est ainsi que l'Histoire et la tradition astronome nous transmet l'info de la Précession des Equinoxes, cette info est donc à tenir en compte pour plus de précision.

De fait, à l'an -130 date d'observation, il faut rajouter, 2° x 72 ans =+ ou - 274, ce qui fait encore plus reculer la date dans le calendrier de la Transition solaire dans le Verseau, cela ramène la date vers les années 1880.

A force de vouloir rallonger l’Ère du Poisson adaptée en mitre sur la tête des Papes, on va finir par transformer un poisson en anguille du fait de cette rallonge.

A l'époque Antique, un astronome se disait "Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et inversement" et dans le cas de la transition solaire dans le Verseau depuis 2012, on peut lui donner raison, nous avons vraiment connu la Fin d'une ère et le début d'une autre, les pieds dans l'eau ^^

Et les calculs astronomes sont là pour le confirmer.