Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Inclinaison de la Terre et température glaciales

  • Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
Comment se déplacent les planètes, satellites étoiles, galaxies et vaisseaux ou sondes dans l'espace ? La mécanique céleste vous intrigue, posez vos questions ici.
 #16372    par Papyves
 vendredi 17 février 2012 à 16:06
Bonjour, Y-16

Juste pour revenir sur l'éloignement progressif de la Lune de 3 cm par an qui m'a fait approfondir le sujet.

En fait si j'ai bien compris au départ c'est la faute aux marées elles mêmes engendrées en grande partie par la position de la Lune.

Le premier aspect est un très faible ralentissement de la vitesse de rotation de la Terre sur son axe ( env. 1.64*10^-5 s par an).
Ce ralentissement est la conséquence du freinage que les masses d'eau des océans font subir à la Terre dans leurs mouvements de marée. La Terre tourne "trop vite" par rapport aux possibilités de déplacement des masses d'eau qui elles sont liées à la position de la Lune et cela la freine. Ce ralentissement a été mesuré.

Le deuxième aspect est lié au principe fondamental de la mécanique que l'on peut grossièrement appliquer au système Terre-Lune qui dit que en l'absence de forces extérieures, le torseur des quantités de mouvement reste constant.
Ce torseur est composé de la résultante cinétique (en linéaire) et du moment cinétique (en rotation).
C'est ce dernier qui nous intéresse étant constant dans le repère choisi.
Si on considère le moment cinétique global Terre+Lune il est la somme :
-du moment cinétique de la Terre en rotation sur elle même qui diminue donc car sa vitesse angulaire diminue (en gros moment cinétique = moment d'inertie x vitesse angulaire).
-du moment cinétique de la Lune en rotation sur elle même qui est constant
-du moment cinétique de la Lune qui tourne autour de la Terre. Celui ci égal à m*ω*DTL^2 en appelant m la masse de la Lune, ω sa vitesse angulaire autour de la Terre et DTL la distance moyenne Terre_Lune.
Hors, m et ω sont constant. Pour compenser la diminution du moment cinétique propre à la Terre il faut donc que le moment cinétique de la Lune autour de la Terre augmente et cela ne peut se faire que par augmentation de DTL (3 cm par an).

Bonne journée Y-21
 #16375    par MIMATA
 vendredi 17 février 2012 à 17:25
En termes vulgarisés, est-ce que cela signifie que la gravité est donc impactée par la vitesse de rotation des objets ? La Terre tournant moins vite sur elle-même, sa force d'attraction sur la Lune est plus faible ce qui la fait s'éloigner ?
J'ai déjà entendu parler de cette hypothèse selon laquelle la vitesse de rotation d'un objet a un impact sur sa force gravité...
 #16384    par Papyves
 samedi 18 février 2012 à 10:55
Bonjour,

Ton interrogation est la bonne et je n'ai pas aujourd'hui une réponse sûre.

Ce qui est assuré c'est le ralentissement de la rotation terrestre, sa valeur et sa raison c'est à dire le frottement des ondes de marées.

Ce qui est sûr aussi c'est l'application de principe de conservation de la quantité de mouvement en rotation de l'ensemble isolé Terre-Lune ce qui conduit à relier l'éloignement de la Lune avec le ralentissement de la rotation terrestre.
Sur le site ci joint tu as une mise en équation de cela et l'application numérique qui recoupe approximativement les valeurs mesurées au laser.
http://www.ac-nice.fr/clea/lunap/html/T ... Approf.htm
Ces démonstrations rendent caduque la théorie selon laquelle c'est le frottement avec les infimes particules contenues dans le vide sidéral qui freinerait la Lune.

Maintenant la question difficile concerne le mécanisme des forces internes au système Terre_Lune qui génère cet éloignement.
Seul le champ gravitationnel terrestre crée des forces sur la Lune.
La logique voudrait que le phénomène qui crée le ralentissement de la Terre du à l'action de la Lune réciproquement agit sur la Lune elle même.
On peut donc penser que le mouvement des masses d'eau sur la Terre du aux marées engendre une infime modification du champ de gravité terrestre qui par conséquence tende à éloigner la Lune.
Cela reste à prouver mais je n'ai pas encore trouvé de source fiable sur ce sujet. Y-33

Bonne journée







La logiq
 #16437    par CQFD
 mercredi 22 février 2012 à 08:52
Bonjour à tous,

Plusieurs choses m'interpellent dans ce que j'ai pu lire concernant la Lune.

1) D'après ce que je croyais savoir, son éloignement serait dû simplement à l'expansion de l'Univers. Confère, la création de celui-ci ou plus près de nous, celle de notre système solaire...

2) Toujours d'après mes connaissances de simple autodidacte, je croyais que la gravité était une constante relative à la masse des objets et indépendante de leur énergie cinétique.

?
 #16439    par Darfeld
 mercredi 22 février 2012 à 11:15
1) Cette explication me parait bien compliqué alors que l'équilibre d'une orbite stable est quelque chose d'assez précis.

2) La gravité n'est pas une constante. Par définition, toute valeur qui est fonction d'une autre n'est pas une constante. Sinon, si j'en crois l'équation célèbre E=mc², il y a bien un lien entre énergie et masse, Donc en augmentant l’énergie cinétique, il semble qu'on augmente également la masse de l'objet. ( mais Ec/c² ça doit pas peser très lourd, à part pour de très grande valeur de Ec)
 #16440    par MIMATA
 mercredi 22 février 2012 à 11:38
L'expansion de l'Univers n'est perceptible qu'à très grande échelle, entre des galaxies très éloignées les unes des autres. A notre échelle ou à celle du système solaire, elle est extrêmement faible.

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

9 Réponses 
 9226 Vues
 Dernier message de Tutiou
 vendredi 24 mars 2017 à 14:11