Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Un satellite au plus près du Soleil.

  • Ici on parle des lancements de satellites et des missions spatiales ainsi que des lanceurs eux-même. L'histoire de la conquête de l'espace et les missions d'exploration dans le système solaire.
Ici on parle des lancements de satellites et des missions spatiales ainsi que des lanceurs eux-même. L'histoire de la conquête de l'espace et les missions d'exploration dans le système solaire.
 #17640    par yoyo
 mardi 1 mai 2012 à 02:42
Maxisciences a écrit :L'Agence spatiale européenne (ESA) a lancé le projet du Solar Orbiter (SolO), un satellite d'observation de notre astre et qui tournera autour, plus près que n'importe quel autre.
Comme Icare, le Solar Orbiter (SolO) va se rapprocher au plus du Soleil. Mais les équipes de l'Agence spatiale européenne (ESA) qui travaillent sur ce projet espèrent qu'il connaîtra un sort différent que le héros de la mythologie grecque, à savoir la mort pour s'en être trop approché... En 2017, l'ESA va lancer ce satellite qui sera construit au Royaume-Uni pour la somme de 300 millions d'euros, révèle la BBC.
Le SolO aura pour mission d'observer notre astre de lumière en rotation à 42 millions de km, ce qui implique l'adoption d'un bouclier thermique des plus robustes. La mission consistera pour lui à déterminer l'influence du Soleil sur son environnement, et notamment les flux de particules qu'il génère et dans lesquels baignent les planètes. Il observera au plus près l'heliosphère, l'atmosphère solaire en forme de bulle qui s'étend jusqu'aux confins du système solaire.
Les scientifiques veulent en effet pouvoir prévoir ce qu'ils appellent la "météo spatiale", soit l'intensité du bombardement de particules que subissent les planètes, et notamment en cas de tempête ou d'irruption à la surface du Soleil. Car ces tempêtes sont directement responsables des dérèglements du champ magnétique terrestre, qui entraînent la défaillance des systèmes de communication ou même des pannes électriques de grande ampleur.



Amicalement.

yoyo
 #17721    par bongo
 mardi 8 mai 2012 à 18:08
A priori ce sera un Atlas V.
Pour trouver la réponse, il suffit de taper "Solar Orbiter" sur un moteur de recherche (google), et on tombe sur une page :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Solar_Orbiter

Qui donne la réponse.
Dernière modification par MIMATA le mardi 8 mai 2012 à 18:16, modifié 1 fois. Raison : Suppression de la citation complète du message précédent
 #17723    par yoyo
 mardi 8 mai 2012 à 18:53
Le Figaro a écrit :
Le satellite Solar Orbiter va examiner le Soleil de près

L'Agence spatiale européenne a confié sa fabrication à Astrium, la filiale d'EADS pour 300 millions d'euros.
Même s'il brille en permanence au-dessus de nos têtes, le Soleil recèle encore d'importantes zones d'ombre. Pour les dissiper, l'Agence spatiale européenne (ESA) a confié ce jeudi 26 avril à Astrium, filiale spatiale du groupe EADS, la maîtrise d'œuvre de son nouveau satellite d'observation du Soleil, Solar Orbiter, qui devrait être lancé en 2017 par une fusée américaine Atlas V. Le contrat, d'un montant de 300 millions d'euros, a été signé au British Science Museum de Londres, dans le cadre de la célébration des cinquante ans de la UK Space Agency, l'agence spatiale britannique. Rarement un objet fabriqué par l'homme n'aura frôlé d'aussi près notre étoile. Au point le plus proche, Solar Orbiter ne se situera qu'à 0,28 unité astronomique* (UA) du Soleil, soit moins que Mercure (0,307 UA). De là-haut, cette sonde de 2,50 m de hauteur pour une masse d'environ 1,8 tonne, aura un point de vue privilégié sur la surface solaire, les phénomènes qui l'animent et les flux de particules qui en résultent.
Successeur d'Ulysses et surtout de Soho, toujours en activité après dix-sept ans de bons et loyaux services, «Solar Orbiter aura pour objectif principal de mieux comprendre la corrélation entre les éruptions parfois très violentes qui se produisent à la surface du Soleil, comme les éjections de masse coronale, et leur propagation dans l'espace», explique Emmanuel Coletti, l'un des ingénieurs en charge du projet, basé à Stevenage, près de Londres, où le satellite et ses dix instruments de mesure seront intégrés.
Caprices de la «météo spatiale»
Lors de ses brutales sautes d'humeur, le Soleil libère d'énormes quantités de particules chargées, très énergétiques, qui sont susceptibles d'endommager gravement les réseaux d'alimentation électrique, les systèmes informatiques, les satellites (télécommunications, GPS) ou de mettre en danger la santé des astronautes. Or, comme le rappelait l'astronome britannique Mike Hapgood, la semaine dernière dans Nature, nos sociétés hypertechnologiques sont devenues très vulnérables à ces caprices de la «météo spatiale». Les conséquences économiques d'un black-out prolongé, à l'échelle d'un pays ou d'un continent, seraient en effet incalculables.
Les scientifiques comptent beaucoup sur les données, pour la plupart inédites, que Solar Orbiter devrait transmettre pendant sept ans pour améliorer les modèles de prévision de ces redoutables tempêtes solaires afin de mieux s'en prémunir. Grâce à son orbite éloignée du plan de l'écliptique, la sonde aura en effet un point de vue unique sur les pôles du Soleil, véritables «terres inconnues» qui jouent un rôle central sur son magnétisme.
Mais pour réussir ce pari, les ingénieurs d'Astrium vont devoir «caser» les dix instruments de Solar Orbiter sur un espace très réduit, tout en les protégeant de la chaleur. «La température du bouclier thermique atteindra 600°C. Or, les capteurs ne peuvent fonctionner qu'à - 60°C. Il va falloir gérer tout ça!», confie Emmanuel Coletti.
* 1 unité astronomique est équivalente à la distance Terre-Soleil, soit environ 150 millions de kilomètres.


Image

Il semble que cela soit bien une Atlas V.

Bien à vous. Y-20

yoyo

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

8 Réponses 
 3302 Vues
 Dernier message de Damien7400
 dimanche 30 avril 2017 à 21:59
1 Réponses 
 90858 Vues
 Dernier message de MIMATA
 mardi 2 avril 2019 à 17:55
4 Réponses 
 1279 Vues
 Dernier message de Torstein
 vendredi 16 décembre 2016 à 17:34
6 Réponses 
 3288 Vues
 Dernier message de Spoutnik
 mardi 20 juin 2017 à 16:20
Nouveau message [Projet de film] Le soleil peut-il devenir bleu ?
par fafa95 » samedi 1 octobre 2016 à 19:14 » In Autres sujets
46 Réponses 
 7858 Vues
 Dernier message de fafa95
 lundi 10 octobre 2016 à 15:20