Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Visuellement, à quoi ressemblerait la création d'un trou noir ?

  • Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
 #19100    par Seifer
 samedi 4 août 2012 à 14:56
Supposons qu'on puisse compresser une étoile sur elle-même de façon extrême, jusqu'à ce que son rayon soit si faible pour sa masse que même la lumière ne peut s'échapper de l'astre sur une courte distance du centre. Autrement dit, supposons que l'on puisse créer un trou noir.
D'après nos connaissances actuelles de la physique, que se passerait-il visuellement ?

Je veux dire, je vois 3 étapes :
1°) L'astre rétrécit (là, pas de problème à imaginer)
2°) L'astre se transforme en trou noir
3°) L'astre est un trou noir

Les étapes 1°) et 3°) ne sont pas difficiles à imaginer, mais j'aimerais savoir ce qui se passerait à l'étape 2°), c'est-à-dire durant la formation du trou noir (le passage astre visible / trou noir).
Par exemple, l'astre, en rétrécissant, dégagerait-il beaucoup plus de rayonnements par rapport à sa taille, donc deviendrait de plus en plus lumineux... jusqu'à atteindre le rayon critique où la lumière ne s'échappe plus et devenir d'un coup tout noir ? Autrement dit, passerait-il de très lumineux à très noir d'un coup ? Ou autre chose ?

Merci d'avance.
 #19107    par bongo
 samedi 4 août 2012 à 22:38
Une étoile en se comprimant s'échaufferait, cependant, cette étoile courberait tellement l'espace-temps que les rayons émis de sa surface se décalent vers le rouge.

Au final, de loin, tu verrais une étoile s'effondrer, mais l'effondrement se ralentirait, son rayon tendrait asymptotiquement vers le rayon de Schwarzschild sans jamais l'atteindre, et le rayonnement tendrait vers des très très grandes longueurs d'onde.
 #19109    par Seifer
 dimanche 5 août 2012 à 09:57
Merci pour cette réponse rapide et claire !

Du coup, une nouvelle me vient en tête.
Même si nous avions la technologie suffisante pour observer/explorer l'Univers, pourrions-nous observer des trous noirs ou seulement des trous noirs "en construction", si le temps de formation d'un trou noir est de notre point de vue infini ?
 #19110    par bongo
 dimanche 5 août 2012 à 11:06
Imaginons que nous ayons un télescope spatial sensible à toutes les longueurs d'onde (en fait l'atmosphère terrestre est opaque à certaines longueurs d'onde, i.e. en onde radio).

Dans ce cas il est plus ou moins possible de voir un disque d'accrétion tomber dans le trou noir, au départ, ce disque va émettre dans les rayons X, puis à mesure que le disque d'accrétion s'épuise, au lieu de voir des rayons X, tu verras des UV, puis du visible, puis des IR, puis micro ondes, puis ondes radio, puis plus rien parce que ton appareil n'est plus assez sensible.

Au final tu verras un astre tout noir, par contre, tu verras l'arrière plan du trou noir déformé par sa gravitation (effet d'optique, ou effet de lentille gravitationnelle).

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Double-Théorie sur la création de l'univers
par Max13 » vendredi 1 septembre 2017 à 05:07 » In L'Univers
1 Réponses 
 877 Vues
 Dernier message de Edji
 vendredi 1 septembre 2017 à 17:52
24 Réponses 
 7342 Vues
 Dernier message de Edji
 mercredi 28 décembre 2016 à 19:31
2 Réponses 
 905 Vues
 Dernier message de bongo
 jeudi 9 février 2017 à 17:19