Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • trou noir : un peu de precision

  • Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
 #23403    par soralien
 mercredi 9 janvier 2013 à 19:57
1) ce n’est pas exactement que les trous noirs primordiaux ont une vie relativement courte, c’est qu’ils s'évaporent plus ou moins rapidement en fonction de leur masse.
2) Les trou noirs de Kerr et kerr-Newman ( ce n’est pas pour rien que ce sont les plus abondants, l’univers à tendance à sélectionner ce qui est le plus intéressant scientifiquement ) parce qu’ils possèdent une ergosphère et qu’ils sont le mieux placer pour laisser place à un plus grand nouveau sous ensemble de familles de trous noirs. C’est par l’ergosphère que ce produit l’effet dont j’ai parlé plus haut.
3) Mais je dirais que le trou noir de Kerr-Newman reste le plus intéressant car l’intérêt scientifique n’est pas d’avoir des réponses finies ( ça c’est impossible ), mais plutôt d’avoir le plus de nouvelles questions, or si la théorie du trou de ver de Kerr-Newman (raccourcis à travers l'espace-temps qui part d'un trou noir de Kerr-Newman ) s’avère vrai : la conception de l’univers physique est complètement modifié ( alors que le trou de ver de Schwarzschild, lui par exemple, est totalement infranchissable ) parce que nous pourrions imaginer des tonnes "d’autres univers" aux lois mathématiques qui ne suivent pas les lois physiques de notre univers.
 #23418    par bongo
 mercredi 9 janvier 2013 à 22:32
soralien a écrit :Oui, la plupart des trous noirs dans l'univers observable sont des trous noirs de Kerr... d'où le succès de la théorie multivers ( provoqué par cet effet spécial qui est l'effet Lense-Thirring ).
Je ne vois franchement pas le rapport entre le multivers et la métrique de Kerr
patapon a écrit :-en partant de l'hypothèse que les trous noirs primordiaux existent et qu'ils ne sont pas devenu des trous noirs supermassifs, tu veux dire qu'ils auraient une vie relativement courte (" ... et se désintègre")?
Oui un trou noir est un objet qui rayonne (rayonnement de Hawking). Plus il est léger, et plus il est chaud, et plus il rayonne d'énergie.
Un trou noir s'évapore, d'autant plus vite qu'il est peu massif.
patapon a écrit :-malgré la faible probabilité de certaines de ces categories (Kerr, Schwarzchild, Kerr-Newman, Reissner-Nordstorm). si on pouvait observer aujourd'hui ces categories dans l'univers avec precision, laquelle selon vous susiterait le plus l'interêt scientifique, et pourquoi?
Je pense que le trou noir de Kerr aurait un grand intérêt scientifique, puisque cela pourrait permettre de tester le procédé de Penrose d'extraction d'énergie.
soralien a écrit :1) ce n’est pas exactement que les trous noirs primordiaux ont une vie relativement courte, c’est qu’ils s'évaporent plus ou moins rapidement en fonction de leur masse.
Exact, les trous noirs primordiaux (ceux issus du Big Bang) sont des trous noirs microscopiques, et se désintègrent rapidement.
soralien a écrit :2) Les trou noirs de Kerr et kerr-Newman ( ce n’est pas pour rien que ce sont les plus abondants, l’univers à tendance à sélectionner ce qui est le plus intéressant scientifiquement ) parce qu’ils possèdent une ergosphère et qu’ils sont le mieux placer pour laisser place à un plus grand nouveau sous ensemble de familles de trous noirs. C’est par l’ergosphère que ce produit l’effet dont j’ai parlé plus haut.
Ca c'est du n'importe quoi.
La raison pour laquelle le trou noir de Kerr est plus abondant est que :
1) la matière est à l'état neutre électriquement parlant, ou très très peu chargée
2) une étoile est en rotation, donc le trou noir qu'il engendre est forcément en rotation.
soralien a écrit :3) Mais je dirais que le trou noir de Kerr-Newman reste le plus intéressant car l’intérêt scientifique n’est pas d’avoir des réponses finies ( ça c’est impossible ), mais plutôt d’avoir le plus de nouvelles questions, or si la théorie du trou de ver de Kerr-Newman (raccourcis à travers l'espace-temps qui part d'un trou noir de Kerr-Newman ) s’avère vrai : la conception de l’univers physique est complètement modifié ( alors que le trou de ver de Schwarzschild, lui par exemple, est totalement infranchissable ) parce que nous pourrions imaginer des tonnes "d’autres univers" aux lois mathématiques qui ne suivent pas les lois physiques de notre univers.
Je ne vois pas trop le rapport... la solution de Kerr Newman ne parle pas de trou de ver...
 #23422    par soralien
 mercredi 9 janvier 2013 à 22:41
Bongo a dit : "Je ne vois pas trop le rapport... la solution de Kerr Newman ne parle pas de trou de ver..." Dans ce cas cherche, même la page wiki des trou de ver en parle : http://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_de_ver
Et tu as l'air de pas savoir ce qu'est une ergosphère ( renseigne toi au moins avant de dire que je dis " n'importe quoi" )
 #23434    par bongo
 mercredi 9 janvier 2013 à 23:16
Je n'ai pas étudié la solution mathématique de Kerr-Newman précisément, ni des trous de ver. J'ai seulement expliqué que la solution de Kerr-Newman est une solution d'un corps en rotation chargée électriquement... après... d'autres ont travailler sur cette solution pour parler de trou de ver (c'est possible).

Où ai-je parlé d'ergosphère ?
 #23814    par patapon
 mercredi 23 janvier 2013 à 22:42
merci beaucoup vous m'avez beaucoup aidé, on a quasiment fait le tour.
Ce que j'ai remarqué c'est plus je creuse plus il y aurait à creuser.
bref je vais tenter de prendre le problème autrement

d'un point de vue purement theorique je cherche une categorie de trou noir.
(supermassif, stellaire ou primordial),(Kerr, Schwarzchild, Kerr-Newman, Reissner-Nordstorm)
- Il faut qu'il soit plus proche que celui se trouvant au centre de notre voie lactée (à moins que celui-ci corresponde à mes recherches)
- Il faut qu'il cautionne la theorie selon laquelle les univers naitraient d'un trou noir (que pensez vous de cette theorie pour justifier l'entropie?)
- Il faut qu'il soit theoriquement envisageable qu'un astronaute puisse s'en rapprocher pour l'etudier (le plus prés serait le mieux)
- Il faut qu'il existe depuis un temps spatial relativement long, ou qu'il se crée devant nous (vient donc la recherche alors de l'etoile qui le fera naitre)

voila je sais que tout ceci manque de précision mais j'essayerai d'en apporter en fonction de vos réponses
 #23817    par bongo
 jeudi 24 janvier 2013 à 11:10
patapon a écrit :d'un point de vue purement theorique je cherche une categorie de trou noir.
(supermassif, stellaire ou primordial),(Kerr, Schwarzchild, Kerr-Newman, Reissner-Nordstorm)
- Il faut qu'il soit plus proche que celui se trouvant au centre de notre voie lactée (à moins que celui-ci corresponde à mes recherches)
Il y a un certains nombres de trous noirs plus proches que celui du centre de la Voie Lactée. Par exemple Cygnus X-1, premier candidat trou noir est à 6 000 al environ.
Pourquoi te faut-il un trou noir plus proche ?
patapon a écrit :- Il faut qu'il cautionne la theorie selon laquelle les univers naitraient d'un trou noir (que pensez vous de cette theorie pour justifier l'entropie?)
Il y a bien une théorie encore spéculative sur le sujet due à Lee Smolin (théorie de l'évolution cosmologique, où des univers naîtraient l'intérieur des trous noirs)
patapon a écrit :- Il faut qu'il soit theoriquement envisageable qu'un astronaute puisse s'en rapprocher pour l'etudier (le plus prés serait le mieux)
C'est gênant, parce que si tu veux pouvoir te rapprocher d'un trou noir, il faut impérativement qu'il soit vraiment très gros. Je t'avais conseillé la lecture du livre de Kip Thorne (au moins l'introduction où justement il en parle très bien) : Trous noirs et distorsions du temps.
patapon a écrit :- Il faut qu'il existe depuis un temps spatial relativement long, ou qu'il se crée devant nous (vient donc la recherche alors de l'etoile qui le fera naitre)
Tu ne peux pas tout avoir en même temps, pour un trou noir supermassif, ils ont été créés il y a très très longtemps. Tu ne peux qu'assister à la formation d'un trou noir stellaire de loin (et voir que l'effondrement ralentit en se figeant sur l'horizon des évènements).

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Est-il possible qu'un trou noir ne s'évapore pas ?
par Pl6713 » samedi 1 juin 2019 à 11:08 » In Les trous noirs
4 Réponses 
 128660 Vues
 Dernier message de Pl6713
 mardi 4 juin 2019 à 12:12