Astronomie, Univers, Planètes et Satellites du Système Solaire, Pratique de l'Astro, Astrophotographie, Théories Scientifiques 

  • Température dans un trous noir

  • Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
Vos questions sur les trous noirs et tous les mystères : univers parallèles, trous de vers, etc.
 #23504    par soralien
 vendredi 11 janvier 2013 à 00:43
Pour un trou noir de Schwarzschild, son rayon est décrit par : R=2GM/(C^2). A partir de là, tu peux obtenir K ( comme on connait l'air de la surface, on remplace et on développe... ). Ici, pour un trou noir d'une masse solaire, on obtient une température de l'ordre du dix millionième Kelvin, par exemple.
Dernière modification par soralien le vendredi 11 janvier 2013 à 00:56, modifié 1 fois.
 #23507    par bongo
 vendredi 11 janvier 2013 à 00:55
Le rayonnement est émis au delà de plusieurs dizaines de rayons de Schwarzschild. Tu feras le calcul, le redshift est assez négligeable.

Soralien, on ne parle pas de la température du rayonnement de Hawking... il est inobservable en pratique.
 #23518    par soralien
 vendredi 11 janvier 2013 à 14:45
Oui, le rayonnement de Hawking reste encore non détecté actuellement, mais ce n'est pas
étonnant vu l'avance de la physique théorique sur la physique pratique. Par la physique expérimentale, on peut aujourd'hui ni montré qu'il existe, ni qu'il existe pas. Cependant, le rayonnement de Hawking pourrait bientôt s'avérer observable dans le cas de trous noirs microscopiques ... En tout cas, personne a sut démontrer mathématiquement une erreur dans les calculs de Hawking sur la prédiction de ce rayonnement.
Donc, par la physique théorique on peut déduire la température de certains trou noir.
 #23525    par bongo
 vendredi 11 janvier 2013 à 16:30
La température d'un trou noir est donnée par l'équation suivante :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%A9 ... de_Hawking

T = h_bar c^3 / (k_B 8 pi GM)

Pour un trou noir de la masse du soleil, la température vaut 0.12 µK (bien moins que le rayonnement fossile). Comme un trou noir stellaire a une masse minimale de 3 masses solaires (limite d'Oppenheimer Volkoff), la température d'un trou noir réel est bien moindre (elle diminue avec la masse d'un trou noir).

 Sujets similaires

 Stats

 Dernier message

Nouveau message Questions sur les trous noirs et la matière noire
par jet » samedi 18 août 2018 à 12:37 » In Les trous noirs
35 Réponses 
 67069 Vues
 Dernier message de bongo
 mercredi 17 octobre 2018 à 17:51